* Supercoupe du Portugal (POR) *

Coupe du Portugal - Finale | Les notes de Benfica - Porto (1-2)

L'homme du match : MBemba (8,5) : Impérial, il a réussi à être le meilleur défenseur et le meilleur attaquant de ce match en même temps, totalement imprenable dans sa surface, commettant sa première petite erreur  à la 89ème minute ou il était un peu court. Il est aussi et surtout monté deux fois, pour autant de buts ! Grande, très grande prestation !

Benfica Lisbonne (4-4-2)

Vlachodimos (3.5) : Une sortie catastrophique sur un coup franc en début de seconde période à scellé le sort de ce match, il est malheureusement totalement responsable sur le but.

Tavares (5) : Pas le plus dépassé ce soir, mais il n'a pas non plus donné beaucoup d'allant aux siens, se contentant d'un placement sérieux et d'une défense relativement correcte


Jardel (5,5) : Dans l'ensemble, il a été le défenseur le plus solide ce soir, même si lui aussi n'a pas vu passer MBemba sur le deuxième but

Dias (4) : Complètement apathique sur les buts ou il réclamait hors-jeu au lieu de s'occuper de défendre, il a fait un non-match

Almeida (6) : Plaque tournante du jeu de Benfica ce soir, il a redistribué de nombreux ballons et a tenté d'ouvrir des brèches, un des seuls créateurs de Benfica sur le terrain aujourd'hui, avec Pizzi.


Cervi (5) : Pas assez audacieux, il un jeu et des choix prévisibles tout au long de la partie, et n'a jamais pu vraiment surprendre

Gabriel (4) : Désinvolte toute la partie, il a semblé régulièrement se débarrasser sans conviction du ballon. Pas dans un grand soir !

Weigl (5) : Il a le mérite d'être autoritaire et rugueux pour son jeune âge, et de s'imposer dans ce milieu de terrain, mais il lui restait ce soir pas mal d'imprécision dans ses gestes.

Pizzi (6,5) : Des ballons toujours millimétrés, des changements d'orientation du jeu opportuns, ce joueur est plaisant et joue juste !


Chiquinho (4,5) : Beaucoup trop discret dans un match de ce enjeu pour espérer avoir un rôle.

Seferovic (6) : Enormément de proposition de sa part, de placement sans ballon opportun, mais n'a pas suffisamment été servi, il a aussi décalé plusieurs ballons intéressants, un match sérieux.

Fc Porto (4-4-2)

Costa (5,5) : Finalement, bien que les siens aient joué une grosse partie de la rencontre à 10, il n'a pas eu grand chose à faire, se contentant d'un placement dans sa zone sérieux et d'une présence rassurante

Telles (5) : Oppressant sur l'adversaire, il a réussi à ne pas se faire avoir souvent même si balle au pied il n'a pas forcément brillé.


MBemba (8,5) : Voir ci-dessus

Pepe (4,5) : Usant de par ses anti-jeu et ses simulations navrantes, il n'a en plus pas apporté quoi que ce soit de particulier aux siens, même si défensivement on ne peut pas lui faire de gros reproches.

Mana (5) : Assez discret dans le jeu ou il n'a pas trop tenté d'aller vers l'avant, ce qui cela dit était difficile après l'exclusion de Luis Diaz, il n'a pas non plus montré de faiblesses

Otavio (6,5) : Quelle présence, un match plein, ou il a beaucoup touché de ballons, souvent avec intelligence, et a également été un roc défensif.

Uribe (5,5) : Disponible et très intelligent dans ses déplacements, il a permis aux siens, à 10, de garder des solutions dans l'entre jeu, mais n'a pas été forcément suffisamment inspiré une fois le ballon obtenu.


Pereira (6) : Même s'il n'a pas touché énormément de ballons, il a été précis et sérieux dans le repli défensif.

Corona (4,5) : Il n'a pas été trés en vue ce soir, si ce n'est par ce nom de circonstance, et a eu trop de déchets dans son jeu !

Marega (7) : On appelle cela un grand match sans ballon. Toujours en opposition au porteur dans le camp de Benfica, voir dans son camp en seconde mi-temps, il a eu un rôle de premier défenseur précieux, ralentissant les contres adverses et a couru sans économie pour servir les siens.

Luis Diaz (Non noté) : Dans un match ou il ne semblait déjà pas spécialement inspiré, il est venu découper un adversaire après la demie-heure de jeu, et aura eu le privilège de prendre la douche avant tout le monde.

 

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer