Supercoupe d’Espagne | Les notes de FC Barcelone – FC Séville (2-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Ousmane Dembélé (8,5) : Impressionnant de volonté et de technicité à peine un mois après son sacre avec l’équipe de France. Il s’est glissé constamment entre les lignes andalouses et a fait mal sur chaque prise de balle, alliant vitesse et talent technique avec une facilité déconcertante. Le Français ponctue son excellente prestation par un but de toute beauté.

FC Barcelone

Ter Stegen (5,5) : Prestation neutre puis décisive pour le portier allemand. Il encaisse un but très tôt sur lequel il ne peut rien, mais n’a pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent par la suite jusqu’à son intervention salvatrice sur le penalty de Ben Yedder en toute fin de rencontre.

Alba (6) : Propre défensivement, il a réalisé des montées très intéressantes sur son côté, centrant à de nombreuses reprises vers les têtes de ses attaquants. Entreprenant.

Lenglet (6,5) : Net et sans bavure. Il a su intervenir quand il le fallait, et n’a pas commis d’erreurs dans la relance. Rarement mis en difficulté.

Piqué (6,5) : Le match quasi-parfait pour le défenseur barcelonais. Buteur, il s’est mué en véritable patron et n’a pas forcé pour montrer qu’il était toujours en jambes.

Semedo (6,5) : À l’instar de son pendant à gauche, il a été irréprochable sur le plan défensif et a pris de vitesse tout le couloir gauche sévillan, éliminant parfois (trop) facilement ses adversaires. Le Portugais a fait parler ses qualités de vitesse.

Busquets (7) : Le métronome du FC Barcelone se maintient à un niveau hallucinant. Si le jeu blaugrana a si bien fonctionné, c’est en partie grâce à sa sentinelle, véritable cerveau de l’équipe. Présent dans l’élaboration du jeu de son équipe mais aussi dans la récupération.

Arthur (5,5) : Une partie correcte pour l’Auriverde, qui a eu bien plus d’impact technique et physique que son compatriote. Plusieurs bonnes passes sont à mettre à son crédit, tout comme ses nombreux efforts défensifs pour venir aider ses joueurs de couloir. Pas de fulgurances cependant. Remplacé à la 53′ par P.Coutinho.

Rafinha (4) : Match très moyen du Brésilien. Très peu en vue, il n’a que trop rarement proposé et n’a pas su utiliser à bon escient les ballons qu’il a touchés. Remplacé à la 45′ par I.Rakitic.

Messi (7) : Toujours aussi impliqué dans le jeu de son équipe, il possède une main à la place du pied gauche. Ses appuis courts sur des courses longues ont mis à mal la défense blanche. Ses coups-francs furent magnifiquement bien frappés, ce qui devient une habitude avec l’Argentin.

Suarez (6) : L’Uruguayen s’est rendu disponible et n’est pas resté immobile dans la défense andalouse. Il a souvent décroché avec la puissance qu’on lui connaît, mais s’est parfois entêté à vouloir y aller seul.

Dembélé (8) : Voir ci-dessus.

FC Séville

Vaclík (7,5) : S’il n’avait pas été là, l’addition aurait été nettement plus salée. Il a sauvé un nombre incalculable de ballons au devant des attaquants barcelonais, et est malheureux sur le premier but après que le ballon l’a heurté.

Mercado (5) : Prestation correcte du défenseur argentin, qui a tout de même peiné à défendre sur Dembélé ou Messi. Sa puissance physique a cependant servi ses coéquipiers.

Kjær (6) : Le meilleur défenseur sévillan, et de loin. Il sauve son équipe plusieurs fois en début de partie en laissant traîner un pied ou deux, et a plutôt bien géré le positionnement de sa ligne.

Gómez (4,5) : Il a souffert face à la vitesse de Messi et a commis quelques fautes de dépit. Pas aidé par les errances de ses latéraux.

Mesa (5,5) : Match correct mais sans plus. Il a eu l’impact physique attendu en tant que sentinelle, a réalisé quelques bonnes passes en deuxième période, mais a totalement délaissé le marquage sur Dembélé lorsqu’il errait entre lui et ses défenseurs.

Banega (5) : Sans le ballon, l’Argentin n’a pas pu se montrer et n’a fait que défendre, domaine dans lequel il n’est pas le meilleur. Son rendement fut nettement moins bon, mais il s’est adapté à son poste sans rechigner.

Navas (4,5) : Correct en attaque, catastrophique en défense. Il a laissé beaucoup trop d’espaces dans son dos, dans lesquels les attaquants et latéraux catalans se sont engouffrés bien trop souvent.

Escudero (4,5) : Plus attentif pour protéger ses arrières que Navas, il n’a cependant pas assez pesé offensivement et a été trop neutre pour obtenir la moyenne.

Sarabia (5,5) : Plutôt percutant en attaque, son repli défensif fut bien trop peu conséquent face aux assauts répétés des attaquants de l’équipe de Valverde. Il marque tout de même un but.

Muriel (6,5) : Excellent match du Colombien, même s’il n’a pas touché énormément de ballons. Le Sud-américain a donné le tournis a Piqué sur le but et sert très intelligemment Sarabia alors qu’il était en bout de course. Dangereux sur chaque prise de balle.

Vazquez (5,5) : Il a été présent sur les zones d’impact, et a fait le travail sans pour autant briller de par so talent. Il a compensé son manque de vitesse par un bon placement mais n’a pas assez proposé offensivement.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.