* Supercoupe d'Espagne (ESP) *

Supercoupe - 1/2 finale | Les notes de Valence - Real Madrid (1-3)


Homme du match : Kroos (8) :

Techniquement au-dessus du lot, l’allemand s’est illustré grâce à la grande clarté de ses passes mais pas que ! En effet, il a surtout profité d’une erreur d’attention de Doménech en marquant un corner direct ! Une performance globale de haut vol pour le joueur de la Mannschaft.

 

Valence (4-1-4-1) :

Doménech (4) : Franchement coupable sur le but de Kroos, le gardien espagnol se troue totalement sur un corner direct du milieu madrilène : un manque de concentration qui coûta cher aux siens.

Gaya (5) : Des largesses défensives inconcevables pour un joueur si prometteur. Il a rarement su où se placer puisque Valverde et Modrić étaient tous deux proches de sa surface.

Paulista (5,5) : Ses interceptions dans les pieds des joueurs de Zizou ont souvent permis à son équipe de respirer tant la pression madrilène a pu être importante.

Garay (5) : Pour l’argentin, défendre doit signifier dégager le ballon le plus loin possible de sa surface de réparation.

Wass (4,5) : Il a rencontré de grandes difficultés pour défendre à la fois sur Kroos, très offensif ce soir, et surtout sur un Isco déroutant.

Kondogbia (5,5) : Sans être étincelant, le milieu de 26 ans a probablement été celui qui s’en est le mieux sorti du côté de Valence. Et pourtant, Albert Celades, son entraîneur, décida de le sortir à l’heure de jeu au profit de Gómez.

Soler (5,5) : De très bonnes combinaisons avec Parejo ont permis aux valenciens de se procurer quelques attaques en fin de match principalement.

Parejo (6) : Le maître à jouer de Valence a été le meilleur joueur de son équipe. Ses efforts à répétition pour redescendre à plusieurs reprises chercher le ballon au niveau de ses défenseurs sont louables. Il inscrit le seul but de son équipe sur penalty à la dernière minute.

Coquelin (5,5) : Ses transmissions de bonne qualité ont souvent trouvé ses partenaires, dont Torres principalement. Pour être encore meilleur ce soir, sans doute aurait-il fallu qu’il n’hésite pas à apporter un peu de folie en soutenant ses attaquants. Sobrino le remplaça à la 83’.

Torres (4) : Difficile rencontre pour l’espoir espagnol qui n’aura jamais pu prendre de vitesse le bloc du Real : la faute à un Mendy attentif et à un Tony Kroos généreux dans ses efforts pour suppléer ses défenseurs.

Gameiro (4,5) : De nombreuses pertes de balles sont à mettre à l’actif de l’attaquant tricolore. Assez logiquement remplacé par Cheryshev à 20 minutes de la fin du match pour préserver le français notamment.

 

Real Madrid (4-3-3) :

Courtois (6) : Pas du tout mis en danger ce soir tant la possession de Valence a été stérile. Il ne peut rien sur le penalty de Valence malgré qu’il soit parti du bon côté.

Mendy (5,5) : Sûrement moins entreprenant en attaque, l’international français a toutefois été irréprochable lors de ses duels défensifs. Remplacé par Marcelo à la 70’, lui qui revenait d’ailleurs de blessure.

Ramos (5,5) : Loin d’avoir été exceptionnel ce soir, le fidèle capitaine madrilène a assuré l’essentiel ce soir en repoussant le danger avec sérénité. Coupable d’un bras involontaire, il concède un penalty en faveur de Parejo qui conclut.

Varane (6) : Peut-être plus rassurant que son coéquipier en charnière centrale, le français a remporté la plupart de ses duels, ne laissant aucune chance à ses adversaires.

Carvajal (5,5) : On attendait mieux du latéral espagnol qui perdit beaucoup de ses duels ; et sans se montrer très offensif.

Kroos (8) : Voir ci-dessus.

Casemiro (6) : Réelle machine à récupérer les ballons, le brésilien a livré une prestation d’un niveau plus que convenable pour le milieu qui s’est toujours imposé face à son vis-à-vis.

Valverde (6) : Très haut sur le terrain alors qu’il jouait au poste de milieu droit, l’uruguayen a finalement joué au même niveau que Modrić pour redoubler ses passes avec le croate et créer un déséquilibre sur le côté droit de la défense de Valence.

Isco (7) : Très remuant et en réussite lors de cette demi-finale, l’espagnol a énormément contribué au développement du jeu du Real en délivrant des passes intéressantes suite à des dribbles presque tous réussis avec aisance.

Jović (5) : Avec très peu d’occasions à se mettre sous la dent, l’ancien attaquant de l’Eintracht Francfort n’aura pas su se montrer dangereux ce soir en l’absence de Benzema. Remplacé par Mariano à la 82’.

Modrić (6) : Sa performance pleine de sérieux alors qu’il jouait au poste de Bale a été conclue par un but plein de touché. En effet, Modrić enroule d’un extérieur du droit un délice de ballon qui vînt se loger petit filet opposé. Remplacé par James à un quart d’heure de la fin de la rencontre.

Romain Caballero.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer