* Liga NOS (POR) *

Liga Nos - 8ème j. | Les notes de Fc Porto - Famalicão (3-0)


Homme du match: Jesus Manuel Corona (7): Match intense pour l’expérimenté mexicain. Il a utilisé sa vitesse pour déborder sur son côté. Il a cherché à combiner avec ses coéquipiers, notamment Mbemba. Sa qualité technique, sa vitesse et sa grinta ont permis à Porto de déclencher des contre-attaques très rapides. Corona, sur l’un de ses centres côté droit, délivre une passe décisive à l’attention de Diaz. Son état d’esprit et son sens du jeu et du collectif ont permis à Porto de débloquer le match et de s’imposer face à cette formation de Famalicão qui restait sur quatre succès consécutifs et était leader avant ce match. Porto et Corona, avec cette victoire, reprennent les commandes du championnat!

 

Fc Porto (4-4-2)

 

A. Marchesìn (5,5) : Une partie plutôt réussie de la part du portier argentin. Il s’est montré décisif sur les quelques frappes de l’équipe adverse, notamment face Martins à la 19’ où il boxe parfaitement la frappe enroulée de ce dernier. Cependant, ses relances, à la main et aux pieds, ont cruellement manqué de justesse.

W. Manafa (6) : Le portugais, aligné au poste de latéral droit a fait montre d’un investissement régulier dans le jeu. Il a alterné entre attaque où il a pu utiliser sa vitesse, et défense où il s’est montré appliqué face à Lameiras notamment. Remplacé par A. Telles (79’).

Pepe (6) : Toujours très serein, l’expérimenté défenseur central portugais n’a jamais semblé être en difficulté lors des rares incursions des joueurs adverses dans son territoire, la surface de réparation.

I. Marcano (6) : A l’instar de Pepe, l’espagnol a fait preuve de sérénité et de solidité pour assurer une bonne assise défensive à cette formation de Porto.

C. Mbemba (5,5) : Le congolais, aligné au poste de latéral droit a, comme à son habitude, beaucoup apporté offensivement à son équipe. En effet, il a réussi à combiner avec Uribe et Corona pour aller de l’avant. Cependant, Manafa a tendance à oublier son repli défensif. Cet oubli a laissé de l’espace aux joueurs du Famalicao.

M. Uribe (6) : Aligné aux côtés de Danilo, l’international colombien a montré toute sa qualité technique balle aux pieds, réussissant à servir, notamment sur contre-attaques ou bien dans des petits espaces, ses coéquipiers de l’attaque.

Danilo (6,5) : Aligné au cœur de l’entre jeu, l’expérimenté milieu portugais a su combiner avec ses coéquipiers de l’attaque, leur offrant de bons ballons. Il a apporté de la densité au milieu de terrain de son équipe ainsi que de la qualité technique.

J. Corona: Voir ci-dessus.

Otavio (6,5) : Le brésilien a rendu une copie propre ce soir. Il a été juste dans les duels qu’il a disputés, se montrant tranchant. Il a pu, grâce à sa qualité technique, combiner astucieusement avec Corona, notamment. Il a ainsi apporté de la justesse et de la vitesse aux attaques du Fc Porto.

L. Diaz (6) : Son but (45’) juste avant la mi-temps est cruel pour l’équipe adverse qui avait fait beaucoup d’efforts défensifs. Cependant, Diaz étant dans une forme éclatante ces temps-ci, n’a pas laissé le choix à Famalicão et a marqué un but plein de sang froid. Tout au long de la rencontre, le numéro 7 de Porto a utilisé sa vitesse et sa qualité technique balle aux pieds pour se créer des espaces au sein d’un bloc défensif adverse très bas et regroupé. Remplacé par S. Nakajima (79’).

Tiquinho (6,5) : L’avant-centre brésilien de cette formation de Porto est l’auteur d’une prestation aboutie offensivement. Il a fait preuve de détermination et a redoublé d’efforts pour participer au jeu offensif de son équipe. Il a été récompensé de son bon état d’esprit et de son investissement régulier, en marquant un but à la 72’, le but du break. Un buteur en chasse un autre: Tiquinho a été remplacé par F. Silva (86’), qui a réussi à marquer sur son deuxième ballon. Une entrée qui montre la détermination de ce jeune joueur très prometteur.

 

Famalicão (4-1-4-1)

 

R. Defendi (5) : Le portier brésilien de cette formation promue du Famalicão, a vécu un match intense où il a dû  faire face aux nombreux assauts de Porto. Il a plutôt bien résisté, notamment à la 14’ sur une frappe de Diaz, puis sur corner à la 15’, repoussant, in extremis, du bout des doigts une tête piquée. Malheureusement, malgré ses réflexes de hauts niveaux, il ne peut pas empêcher l’ouverture du score de Porto à la 45’, juste avant la pause. En seconde mi-temps, il s’incline logiquement face au réalisme offensif de Porto.

Lionn (5,5) : Il fut tel un lion ce soir! Affamé sur chaque duel qu’il a disputé, il en est sorti vainqueur. Ses tacles et ses récupérations ont permis à Famalicão d’éviter de nombreux buts. En seconde mi-temps, il est apparu plus en difficulté face aux attaquants adverses, commettant quelques erreurs.

N. Pérez (5) : A l’instar de ses comparses de la défense centrale, Pérez a été juste dans ses relances et ses interventions défensives la plupart du temps. Il commet, cependant, une erreur manifeste, sur le troisième but, où il se fait subtiliser le ballon par le jeune attaquant Silva tout juste rentré en jeu.

Patrick (6) : Un match intense pour le défenseur central brésilien qui s’est montré solide face aux attaquants adverses. Il a notamment été souverain dans les airs, grâce à son grand gabarit. Il n’a pas lésiné sur son engagement dans ses duels, il écope même d’un carton jaune à la 50’ pour un tacle trop appuyé. Sur de nombreuse actions, lorsque toute son équipe était battue, Patrick se dressait comme le dernier rempart de son équipe.

A. Centelles (4) : Un match timide de la part du latéral gauche de cette formation portugaise. Il n’a pas eu réellement d’impact dans cette rencontre, ne débordant pas souvent dans son couloir pour amener le surnombre sur phases offensives et ne s’imposant pas dans ses duels face aux attaquants de Porto.

G. Assunção (4) : Aligné au poste exigeant de sentinelle devant la défense, le brésilien est apparu en difficulté et a manqué de justesse dans ses passes. Il a ainsi perdu de nombreux ballons dans l’entre jeu, ce qui a mis en danger toute son équipe.

R. Lameiras (3) : Le numéro 10 de cette équipe, placé sur le côté droit, dans un rôle d’ailier n’a pas apporté suffisamment  à son équipe sur phases offensives. Il n’a pas réellement mis d’impact physique dans ses duels et n’a pas cherché à récupérer le ballon en pressant. Un état d’esprit perfectible.

G. Rodrigues (3,5) : Aligné au cœur d’un milieu de terrain à vocation offensive, le jeune portugais a souffert face à l’intensité mise par Porto dans l’entre jeu. Il a donc manqué de justesse dans ses combinaisons. Remplacé par U. Racic (63’) venu apporter un apport plus offensif pour tenter de revenir au score. Sans succès malgré son envie.

P. Gonçalves (3) : Une prestation sans relief ce soir pour le milieu de terrain portugais qui s’est montré maladroit sur ses transmissions.  Remplacé par D. Gonçalves (80’).

Fabio Martins (5,5) : Sans doute l’élément offensif le plus en vue durant cette partie pour cette formation du Famalicão. Sur son côté gauche, Martins a utilisé sa qualité technique, sa justesse dans la conduite de balle pour donner du mouvement et de la verticalité au jeu de son équipe. Enfin, il a fait montre d’une spontanéité dans le dernier geste. Sa frappe à la 19’, aurait pu, sans un bel arrêt de Marchesin, finir au fond.

Anderson (4,5) : Un match compliqué de la part de l’avant-centre de cette formation promue. Il a souffert du peu de possession de son équipe qui n’a pas pu le servir. Il a fait quelques efforts pour décrocher et toucher la balle. Sur ses rares ballons, Anderson s’est retrouvé trop seul et prisonnier de la défense resserrée de Porto. Remplacé par N. Schiappacase (63’).

Gabriel Moser

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer