* Coupe de la Ligue (FRA) *

Coupe de la Ligue - Finale | Les notes de PSG - OL (0-0, 6-5 tab.)

 

Homme du Match : Neymar (7) : moteur des attaques parisiennes, il a été l’offensif le plus tranchant. Il met Lopes à contribution plusieurs fois, et converti son pénalty.

 

PSG : 4-3-3

 

Navas (6,5) : efficace sur le peu d’occasions qu’il aura eu à gérer. Il fait remporter la coupe à son équipe en détournant le pénalty de Traoré.

Kurzawa (5) : latéral droit d’un soir, il s’est assez peu fait prendre sur son côté. Il sort vraisemblablement blessé à la 70ème, remplacé par Kehrer (70ème).


Thiago Silva (6,5) : le capitaine parisien fait une première période très bonne, sans se faire dépasser. Une deuxième partie de même facture. Paredes  prend sa place à la fin du temps réglementaire.

Kimpembe (7) : première mi-temps solide pour le champion du monde, avec des interventions claires et un bon placement. Un début de seconde période un peu en deçà, mais il retrouve très vite son niveau.

Bakker (6) : il prend de plus en plus la mesure de l’engagement nécessaire à son poste. Solide défensivement, il se fait seulement prendre dangereusement par Dubois sur l’offensive lyonnaise la plus dangereuse de la première période. Il a eu un apport offensif restreint la plupart du temps.


Verratti (7) : il montre une nouvelle fois ses qualités techniques à travers sa conservation quasiment infaillible du ballon et des passes précises vers l’avant, créatrices de danger. Également très concerné par les tâches défensives.

Marquinhos (6) : bon match dans l’ensemble. Diallo le remplace à la 114ème.

Gueye (5) : pas le plus en vue des parisiens, il perd quelques ballons mais tient correctement son rôle défensif. A noter un coup d’éclat avant la pause détourné par Lopes : une frappe puissante et limpide aux 25 mètres qui prenait le chemin de la lucarne. Remplacé par Herrera à la 58ème.

Di Maria (6) : bon match de l’argentin, toujours tranchant dans les contre-attaques mais pas décisif aujourd'hui.


Icardi (3) : un mot : transparent. Sarabia prend sa place à la 58ème.

Neymar : voir commentaire ci-dessus.

 

OL : 5-3-2

 

Lopes (7,5) : très bon match du gardien portugais. Il détourne notamment une grosse frappe de Gueye, une autre de Di Maria, un coup franc ainsi qu’une tête de Neymar, et réalise des sorties importantes. Pas en réussite sur la séance de tirs au but.

Dubois (6) : bien en place défensivement, il est monté sur son flanc avec parcimonie, parfois de manière tranchante. Remplacé par Rafael (85ème), qui se fait exclure dans les tout derniers instants de la prolongation à cause d’un tacle par derrière sur Di Maria.

Denayer (7) : très bon match du belge, jamais dépassé et précis dans ses relances.


Marcelo (6,5) : un match maîtrisé pour le colosse lyonnais. Remplacé par Andersen (81ème).

Marçal (6) : très bon match défensivement également du latéral brésilien, qui n’a toutefois rien apporté offensivement.

Cornet (6,5) : une grosse activité tout le long du match, il a apporté le danger avec sa vitesse mais était souvent esseulé sur ses montées.

Caqueret (6,5) : très en jambes, il a été utile à son équipe en ayant trouvé un équilibre entre participation à la construction, défense de zone et conservation du ballon dans des phases de pressing adverse. Peu d’impact offensif cependant.


Guimaraes (5,5) : bon dans l’orientation du jeu et agressif défensivement, il n’a pas souvent réussi à casser de lignes. Mendes prend sa place à la 65ème.

Aouar (6) : bon match du joueur formé à Lyon. De bonnes sorties de balle, des belles projections vers l’avant et de belles passes. Malheureusement, peu décisif.

Depay (6,5) : le capitaine lyonnais n’aura pas toujours trouvé les espaces pour se mettre en bonne condition dans le camp parisien. Il a plutôt été bon dans l’avant dernière passe et l’impact physique imposé à ses adversaires. Remplacé par Toko Ekambi (80ème).

Dembele (5,5) : à l’instar du néerlandais, il a participé à la construction des actions mais n’a pas réussi à se créer de situations dangereuses face à une défense parisienne solide. Traoré prend sa place à la 81ème, qui sera l’homme malheureux de la séance de tirs au but.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer