* Coupe de la Ligue (FRA) *

Coupe de la Ligue - 16èmes | Les notes de Monaco - Marseille (2-1)


Homme du match : Aguilar (6,5) :

Il a profité des espaces laissés dans le dos d’Amavi qui a voulu jouer trop offensif ce soir. Grâce à cela, il a d’abord magnifiquement servi Augustin au sein de la défense phocéenne, avant de marquer suite à un renvoi de Mandanda sur une frappe de ce même Augustin.

 

Monaco (3-4-1-2) :

Lecomte (5) : Pas réellement mis en danger par des marseillais qui n’ont pas réussi à cadrer leurs frappes. Il se troue sur un centre de Dimitri Payet et marquant ainsi contre son camp.

Badiashile (5,5) : Il a bien suivi les déplacements de Germain et de Sarr pour empêcher ces derniers de se rapprocher de ses buts.

Maripán (5) : Des contres sur les centres des latéraux marseillais à mettre à son actif. Il a été attentif sur les déplacements de Marley Aké et de Germain ce soir.

Jemerson (5) : Un match assez moyen pour le brésilien où il n’aura pas toujours su gérer Amavi et Payet qui étaient sur son côté droit. Tout d’abord peu voire pas inquiété par les deux hommes, il connut plus de difficultés en fin de match puisque Payet s’exilait de son côté.

Ballo-Touré (5) : Il n’a pas énormément participé au jeu offensif de son équipe. Lorsqu’il tenta des montées, il se faisait souvent rattraper par Sakai.

Silva (5,5) : Présent à la récupération, le portugais a été solide dans les duels au sol. Il dépendait toutefois de Henrichs dans ce qui était des adversaires plus rapides que lui. Remplacé à la 78’ par Gil Dias.

Henrichs (5) : Comme explicité précédemment, l’allemand s’est occupé des duels résultant de joueurs lancés à toute allure.

Aguilar (6,5) : Voir ci-dessus.

Fàbregas (non noté) : Blessé après seulement 11 minutes de jeu, il délaissa sa place au profit du russe Golovin (6). Ce dernier fit une bonne rentrée en se mettant immédiatement au diapason. En effet, avec sa très bonne orientation et vision du jeu il a parfaitement combiné avec ses partenaires.

Augustin (6) : Le joueur prêté par les allemands de Leipzig a tout simplement été dans tous les bons coups. Effectivement, il réalise tout d’abord un enchaînement vainqueur entre les Ćaleta-Car et Kamara avant de crucifier Mandanda. Il a par la suite déclenché une frappe aux 22 mètres, repoussée par le talon du portier marseillais puis poussée au fond par Aguilar.

Baldé (5,5) : Il a formé un très bon duo d’attaque avec Augustin, avec qui il n’a pas hésité à combiner ensemble. Il a moins pris sa chance que son partenaire, mais a quand même permis à ses coéquipiers de partir dans le dos de Sakai qui le suivait. Ben Yedder, meilleur buteur actuel de Ligue 1, fit son entrée à la 79’.

 

Marseille (3-4-1-2) :

Mandanda (5,5) : Il a réalisé des parades retardant l’échéance mais il a dû s’incliner sur la puissante frappe d’Augustin. Bien trop souvent lâché par sa défense pour réaliser un clean sheet ce soir.

Ćaleta-Car (5) : L’international croate n’a pas su gérer les appels d’Augustin et les montées tranchantes d’Aguilar parti dans le dos d’Amavi en amont.

Kamara (5) : Le marseillais a eu du mal à se situer au sein de cette défense à trois centraux. N’ayant pas ses repères habituels, le jeune défenseur central n’a pas su être au marquage sur les attaquants monégasques; à l’image du but de Augustin.

Sakai (5,5) : Le japonais qui évoluait en tant que troisième défenseur central ce soir a été plutôt bon, en resserrant le marquage sur Baldé principalement.

Amavi (5) : De retour dans le XI titulaire, Jordan Amavi a été intéressant offensivement avec ses montées successives. Toutefois, d’un point de vue défensif, il n’a pas été irréprochable sur les montées d’Aguilar.

Strootman (5) : Il a eu quelques difficultés à défendre sur Golovin qui jouait trop technique pour lui. Lorsqu’il a eu le ballon, le néerlandais a joué trop latéralement. Khaoui le remplaça à la 67‘.

Sanson (5,5) : Des prises de balles dans le sens du jeu suivies de transmissions réussies. Des passes à destination de Payet essentiellement, qui ont trouvé l’électron libre olympien dans les meilleurs conditions.

Sarr (4) : Assez transparent sur son côté droit où il n’a pas réussi à prendre de vitesse son vis-à-vis. Remplacé à la mi-temps par Valentin Rongier (4). L’ancien nantais n’a pas été rayonnant au milieu de terrain, ne glanant que trop peu de ballons et en étant maladroit dans la relance.

Payet (6) : Des gestes techniques à foison qui ont pour la plupart été efficaces en trouvant ses coéquipiers. Il est dans la lignée de sa performance de dimanche dernier où le réunionnais avait déjà été un des marseillais les plus justes et entreprenants. Il est récompensé sur l’un de ses centres par un buts contre son camp de Lecomte pour réduire la marque.

Aké (5) : Malgré une première frappe qui passa de peu à côté dans les dix premières minutes, l’attaquant de 18 ans a ensuite été pris par le marquage des joueurs du Rocher. Radonjić (5,5) au retour des vestiaires. Le serbe a tenté quelques dribbles sans pour autant que ces derniers soient efficaces. Il a tout de même apporter plus de mouvements côté olympien, ce qu’il faut louer.

Germain (5,5) : Un jeu comme toujours formé à base d’appels et de conservation de balles, mais cette fois plus compliqué face aux défenseurs adverses.

Romain Caballero.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer