Accueil * Coupe de la Ligue (FRA) *

Homme du match: Kamara (7,5): Il est infranchissable le jeune portier! Il était déjà en réussite face à l’OM lors du parcours des alsaciens dans la compétition. Il réalise tous les arrêts possibles durant les 120 minutes de cette rencontre. Durant la séance de tirs aux buts, il fait l’arrêt qu’il faut et permet au club de Thierry Laurey de ramener la Coupe de la ligue à la Meineau.   STRASBOURG 5-3-2   Koné (6): L'ancien de Sunderland est toujours un taulier dans la défense à 5 strasbourgeoise. Précieux, il a cependant perdu quelques balles sur des relances. Il sort sur blessure en...

Homme du match : Ajorque  (7,5) : manque de peu le but sur un centre venu de la gauche (7e). L’homme providentiel de 2019. Il manque de peu le but sur un centre venu de la gauche en début de match ? Il se rachète 40 minutes plus tard sur un centre de la droite. C’est encore lui qui est à l’origine du second but, en délivrant une transversale parfaite à Lala. Il dévie magnifiquement le ballon pour Mothiba sur le troisième but. Remplacé par Prcic, présent et soyeux. Strasbourg (3-5-2) Bi. Kamara (3) : Sa sortie hasardeuse sur l’ouverture du score bordelaise est...

Homme du match : Thuram (7) : Avant la running joke des penaltys il était déjà le seul danger des bretons. Mais ce qui fait de lui l'homme du match c'est que son but en fin de match élimine le quintuple tenant du titre. Rien que ça.   PSG (3-4-3) Areola (4) : Un match de cowby dans lequel il est mort deux fois sur trois. Ça fait une fois de trop. Kehrer (3) : Dans la famille penalty, je demande celui qui est synonyme de première élimination du PSG en Coupe de la Ligue depuis 5 ans (90+1). Silva (6) : Seul défenseur...

Homme du match : Rony Lopes (7,5) : De retour de blessure, Lopes n'a pas ménagé ses efforts dans ce match. Il s'est notamment créé un grand nombre d'occasions et marque le but égalisateur.   Monaco (3-4-2-1)  Badiashile (7) : Il s'est montré décisif sur la séance de tir au but, et à fait preuve d'application durant le match. Glik (6) : Il est présent dans les duels aérien, mais il rate son tir au but. Naldo (5,5) : Pour sa première avec Monaco, Naldo réalise une prestation correct, mais rate également un tir au but décisif, sa frappe étant trop molle. Mukinayi (6) : Auteur de trois bons...

Homme du match : Marquinhos (7) : Redoutable dans le jeu aérien et l'engagement, il est devenu le véritable guerrier de cette équipe sous l'ère Tuchel. Il s'est baladé sur le pré avec son bouc et se cheveux au vent façon Narcos. Orléans (4-3-3) Renault (6,5) : Rien à se reprocher, sauf peut être sa montée sur corner un poil précoce. Furtado (5) : Dans l'esprit du soir : la défense avant tout ! Mutombo (5) : Synchro à merveille avec Bouby pour mettre hors-jeux les parisiens. Bouby (6) : A fait dire aux commentateurs de Canal au moins huit fois : "ils sont...

Homme du match : Bernardoni (7) : approximatif au début de match, il se reprit parfaitement pour effectuer plusieurs parades décisives, notamment un double arrêt spectaculaire sur Khazri et M’Vila. Il lance parfaitement son équipe dans l'épreuve des tirs au but en stoppant le premier penalty de Khazri. Nîmes (4-3-3) Bernardoni (7) : voir ci-dessus Alakouch (6.5) : de nombreux efforts défensifs et offensifs en premières mi-temps qui ont largement contribué à la sérénité de sa défense. Absolument pas déstabilisé par permutations de Nordin et Salibur. Remplacé par Ripart (82e) Harek (6) : match plein pour l’expérimenté défenseur nîmois. Il sût très bien appréhender...

Homme du match : Mbappé (8) : Défait l'an passé, le natif de Bondy avait à coeur de réaliser un grand match. Il déstabilisera d'abord Glik afin d'obtenir un penalty puis adressera une merveille de passe décisive à Di Maria sur le second but parisien. Il s'est aisément joué de Raggi avec ses accélérations dévastatrices. L'international français s'est également distingué de par son altruisme en délivrant un dernier ballon vers Cavani sur le 3 à 0. Il terminera la rencontre avec deux passes décisives et une implication sur les trois buts du club de la capitale. Paris  Trapp (6,5) : Soirée tranquille pour...

Image 1 6

Homme du match : Falcao (7) : Il viendra inscrire ce soir un doublé permettant à son équipe d'accéder à la finale de cette coupe de la ligue, le 31 mars prochain, à Bordeaux. En effet, le "Tigre" a encore été impressionnant de sang froid et de réalisme. Sur sa première réalisation ,il se permettra en pleine de surface de se lever le ballon pour ensuite tromper Lecomte sur sa droite. Son second but interviendra après une très belle remontée de balle menée par l'ensemble de ses partenaires, aboutissant à un joli débordement de Rony Lopes qui adressera un bon...

7792058954 thomas meuneir entre neymar et kilian mbappe a marque le 1er but parisien mardi 30 janvier 2018

Homme du match : Verratti (7,5) :  Le petit italien était partout sur le terrain. A la récupération et au pressing, il s'est révélé efficace en grattant un bon nombre de ballons. Offensivement, il a sans cesse éclairé le jeu de son équipe en réalisant les décalages nécessaires. Il est par ailleurs à l'origine du deuxième but avec cette longue ouverture millimétrée pour Neymar. Précieux dans la relance, il a su ressortir les ballons avec un facilité déconcertante et ce même sous le pressing rennais.  Rennes : Diallo (4,5) : Quelques bonnes interventions sur des situations faciles, il ne peut rien sur...

ascpsg

Homme du match : Rabiot (7) : Même en position de sentinelle, un rôle qu'il a très bien joué ce soir, il a grandement apporté offensivement. Plusieurs frappes à mettre à son actif, et une volonté de donner des ballons décisifs. Il devra certainement être plus prudent s'il évolue à ce poste contre le Real Madrid, mais cela passe en France. Il marque le deuxième but qui tue le match. Remplacé par Nkunku (80'). Amiens SC Gurtner (3) : Il avait bien fait le peu de choses qu'il avait eu à faire... jusqu'à cet attentat sur Mbappé à la 34'. Une sortie complètement ratée,...