Coupe de France – Demi-finale | Les notes de PSG – Nantes (3-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match :Mbappé (7) : il a plus décroché que d’habitude, cela est certainement dû à la position du bloc nantais, très bas, et qui empêchait le génie français de toucher des ballons aux abords de la surface. Actif, il influe sur le jeu parisien et il est alors le passeur décisif sur le but de Verratti et il avait l’air de s’en réjouir. Toujours dans en mouvement et à l’affût de toutes bonnes actions à jouer, il se charge de tirer le penalty obtenu. Il le transforme une première fois… mais l’arbitre le fait finalement retirer. Il décide de changer de côté et bute alors sur le portier nantais. Lorsqu’il fait admirer sa technique dans les petits périmètres il est absolument indéfendable, et les Nantais l’ont senti. Finalement le PSG obtient un nouveau penalty et, plein de sang-froid, il tire de nouveau… et le transforme! Encore un match où l’ancien monégasque a brillé, et surtout, a été décisif.

Paris Saint-Germain (3-4-3)

Areola (5,5) :une premiere intervention, tranquille, dans le premier quart d’heure, puis plus rien. Match reposant pour lui, même si Coulibaly lui a fait quelques frayeurs. En seconde mi-temps, toujours rien pour lui. Sauf à l’ultime minute du match où il est battu par le ballon piqué de Moutoussamy, mais sauvé par Kimpembe. 

Thiago Silva (5,5) : il aurait pu être sanctionné d’un penalty sur une action plus que litigieuse au duel avec Coulibaly mais l’arbitre, avec appui de la vidéo assistance qui a conforté sa décision, n’a pas sifflé. Il a géré son match toutefois, en étant concentré et appliqué, et en bon capitaine, à donner des conseils (ou des ordres) à ses partenaires.

Kimpembe (7) : il a rapidement été mis à l’épreuve dans ce match dès la 13′ minute en remportant son duel face à Coulibaly qui allait se présenter seul face au portier parisien. Il a été dans tous les coups défensifs du PSG ce soir, imposant et concentré, lui qui est aux centres des critiques ces derniers temps.  Il sauve les siens en fin de match en stoppant un ballon sur la ligne alors qu’Areola était battu.

Kehrer (5) : l’Allemand qui alterne entre le rôle de piston droit et le poste de défenseur central a été tranquille ce soir. Evangelista a joué trop bas sur le terrain et Kehrer n’a pas été mis en difficulté. 

Kurzawa (4,5) : alors qu’il a eu plusieurs opportunités en première mi-temps, le latéral français n’a pas su en profiter et il a été trop inoffensif. En seconde période, Fabio a mieux défendu sur lui et il a peu à peu disparu. Défensivement, rien à lui reprocher tant il a n’a rien eu à faire. Remplacé par Alves, qui a obtenu un nouveau penalty, transformé par Mbappé. Le Brésilien a également inscrit un somptueux but, sur un lob du plat du pied qui vient tromper la vigilance de Tatarusanu. Quel touché de balle!

Diaby (5,5) : lorsqu’il accélère, le Titi parisien met le feu, mais il fait preuve de déchet technique. Un déchet technique qui se remarque car les occasions sont bonnes à jouer lorsqu’il perd ces ballons. Défensivement, il a réalisé un de ses matchs les plus aboutis, avec de nombreux retours décisifs, notamment en début de seconde période. Il a réalisé une bonne performance ce soir, lui qui avait du mal sur ses dernières prestations avec le PSG.

Marquinhos (5) : il s’est directement mis dans son rôle de récupérateur au milieu de terrain. Ensuite, il s’est chargé de varier le jeu de la gauche vers la droite, face au bloc nantais, sans pour autant prendre de risques. En fin de première période il se blesse à la cuisse après une accélération. Il est donc remplacé par Paredes à la 46′. L’Argentin a eu un match reposant même s’il est apparu plus agressif qu’à l’accoutumée. Il a renoué avec son pied droit par rapport au match de Toulouse et a distillé de bons ballons, notamment sous forme de transversale. 

Verratti (6,5) : Mbappé le disait la semaine dernière : « Verratti a tiré.. et Verratti a marqué », et il a réitéré ce soir! D’une frappe croisée, pure et limpide, il vient tromper Tatarusanu. Le petit hibou réussissait jusqu’alors son match, et il a continué a oeuvré de belle manière. En seconde mi temps, il a baissé le rythme, et il a aussi reçu un carton jaune sur un énième tacle à la 70′. En fin de match, il distille un magnifique ballon en direction d’Alves, qui vient clore les débats.

Bernat (5) : un jeu fait de percussions et d’agressivité à l’image de cette bonne percée à la 53′. Il prouve qu’il peut dépanner à ce poste, même s’il ne peut évoluer ici dans des matchs avec une plus grande intensité et une plus grande adversité surtout. En seconde période, il s’est peu à peu effacé et toutefois reçu un carton jaune à la 88′.

Choupo-Moting (3,5) : alors qu’il s’était mis en confiance sur ses premiers ballons en remportant ses duels et en réussissant ses déviations ou ses transmissions, « Choupo » est retombé dans ses travers et a disparu du match. En seconde période, il a touché exactement 0 ballon.  Il est donc remplacé, tardivement, par un revenant : Draxler. L’Allemand a tranquillement retrouvé ses marques en jouant au ballon dans des petits espaces, et en essayant de provoquer dans la surface notamment.

Mbappé () : voir ci-dessus.

Nantes (5-4-1)

Tatarusanu (5,5) : il a connu un match pour le moins attractif. Trois fois il s’est retrouvé face à Mbappé sur le point de penalty. S’il n’en n’a encaissé qu’un (officiellement), le portier nantais a aussi réussi à repousser le premier tir-au-but de l’attaquant francilien. Il a aussi remporté un face à face contre ce même Mbappé. S’il n’y peut rien sur les trois buts, Tatarusanu a tout de même réussi une belle performance ce soir.

Diego Carlos (3,5) : il a juste regardé Mbappé de loin et a laissé le marquage à Pallois, et il n’a cessé de balancer le ballon loin devant. Il commet une faute sur Alves en fin de match dans la surface et reçoit un carton jaune pour cela.

Edgar Ie (6) : il a été solide face à Kurzawa ou face à Choupo-Moting, même si aucun des deux n’a vraiment apporté un réel danger. Lorsqu’il s’est trouvé face à Mbappé, le Portugais n’a pas non plus bronché et a réussi à le stopper. Dommage que les deux autres centraux n’aient pas été à son niveau ce soir.

Pallois (4,5) : il a eu du mal à suivre Mbappé partout où ce dernier est allé mais aux abords de la surface il a été solide. Malheureux, il commet une main dans la surface alors qu’il ne voit même pas le ballon, et après consultation de la vidéo (comme quoi elle marchait ce soir finalement), l’arbitre accorde le penalty. Heureusement pour lui, ce tir-au-but n’est pas transformé par Mbappé. Il a ensuite enchaîné avec des interventions limites à l’image de celle sur Diaby à la 78′. 

Lima (4) : trop souvent débordé par Diaby défensivement, il a apporté offensivement en seconde période. Mais pas assez pour vraiment apporté du danger dans la défense parisienne.

Fabio (5) : il a mis du temps à bien cerner les déplacements de Kurzawa mais ensuite il a bien compris les mouvements du latéral international français. Bien dans son match, il a toutefois été trop discret offensivement. Il est remplacé par Limbombe en fin de match. 

Rongier (5,5) : il a fait du bien dans ses conservations de balles et a obtenu quelques fautes intéressantes qui ont permis aux Nantais de gagner du terrain et de remonter sur la pelouse. En seconde période, il a le mérite d’être un des seuls nantais à essayer de jouer, à vouloir prendre du plaisir. 

Girotto (4,5) : absent, il a surtout essayé d’empêcher Verratti de toucher le ballon mais n’y est pas tout le temps arrivé. En seconde période, il a été très dur ne serait-ce que de l’apercevoir. Mis à part quelques situations ou il touche un peu le ballon, mais à l’image de son équipe, ce n’est pas suffisant.

Touré (4) : au duel, il a été physiquement irréprochable, en revanche, techniquement il a été limité et face à la formation parisienne, ça se ressent. Puis, au cours du match, il a pêché dans son point fort, l’impact physique. Il s’est ainsi effacé de ce match et a donc logiquement été remplacé par Moutoussamy. Ce dernier aurait pu inscrire si Kimpembe en n’en avait pas décidé autrement.

Evangelista (4,5) : il a essayé de jouer, en limitant ses touches de balles et faisant vivre le ballon. Seulement Nantes l’a trop peu eu et il n’a pu multiplier ce genre de phases de jeu. Trop absent ensuite, il est rapidement remplacé en seconde période par Waris à la 60′. Il reçoit un carton jaune pour contestations alors qu’il n’a toujours pas touché le ballon.

Coulibaly (5,5) : il a fait parler sa vitesse et son physique dès lors qu’il en a eu l’occasion, comme à la 13′ minute où il remporte son duel de vitesse et de physique avec Marquinhos, mais il est rattrapé par Kimpembe. Il se bat beaucoup sur le front de l’attaque, et aurait même pu obtenir un penalty si les arbitres n’en avaient pas décidé autrement, sur une faute qui semblait pourtant évidente. Il a également une belle occasion en fin de première période sur une tête trop croisée. Esseulé, il a été de loin le meilleur nantais ce soir dans le premier acte. Il reçoit un carton jaune malheureux en seconde période, puis, sur une semelle à retardement sur Silva, il reçoit un second carton et se fait exclure à la 72′. Première période intéressante, seconde mi-temps cauchemar. Dommage.

 

Nathan Themines

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.