Coupe de France – 1/8 de finale | Les notes de PSG - Lille (3-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Navas (8) : Nouvelle performance magistrale du gardien costa-ricain, une semaine après Barcelone. Après être intervenu sur la 1ère grosse occasion du match pour Yilmaz, puis notamment sur des frappes de David et Bamba en 2ème mi-temps, il a sorti le penalty de Yazici et éteint les derniers espoirs lillois. Ses sorties hors de la surface et son jeu balle au pied ont aussi été parfaitement maîtrisés. Imbattable.

PSG (4-2-3-1)

Navas (8) : voir ci-dessus.

Dagba (5) : une mi-temps propre et appliqué à la relance, mais un apport qui est resté limité. Remplacé par Florenzi (5) (45ème), vaillant mais qui a beaucoup souffert face à la pression lilloise. Auteur d'une bonne frappe en fin de match sur un Maignan vigilant.

Marquinhos (6) : Début de match compliqué pour le capitaine parisien face aux combinaisons Yazici-Yilmaz. Beaucoup mieux en 2nde mi-temps, il a tenu bon et a rassuré face aux assauts lillois.

Diallo (6) : un bon match pour celui qui retrouvait la charnière centrale ce soir. Des interventions propres et une qualité de relance intéressante.

Kurzawa (4,5) : prenant dès qu'il le pouvait son couloir gauche, il a pu apporter sur quelques bonnes actions parisiennes mais son côté a aussi été laissé trop ouvert aux attaques nordistes (en plus d'une maladresse, ou malchance, qui a amené le penalty lillois d'une intervention de la main).

Paredes (5,5) : moins en vue qu'habituellement balle au pied, il a été plus utile dans son replacement qui a évité quelques situations dangereuses aux parisiens. Tout de même passeur décisif (avec la complicité de Djalo) sur le 3ème but.

Gueye (4,5) : match un peu brouillon du sénégalais. A parfois manqué de justesse dans la relance et semblé un peu perdu face à la vague lilloise en 2ème période. Remplacé par Danilo (68ème), rigoureux au marquage et précieux pour préserver les cages parisiennes inviolées.

Rafinha (6) : milieu le plus juste techniquement et le plus actif côté parisien, il a tout de même souffert avec ses coéquipiers en 2nde période. Remplacé par Verratti (68ème), qui a peiné malgré ses qualités, bien pressé par les lillois.

Di Maria (6) : plus grand danger parisien en début de match par sa qualité technique et très vite passeur décisif, impliqué sur les phases défensives. Son influence s'est ensuite continuellement dégradée.

Kean (5) : a mis du coeur à l'ouvrage comme à son habitude mais a trop peu su être trouvé pour son retour au terrain. Une belle percée tout de même en 1ère mi-temps, qui a surpris Botman plein axe et aurait pu faire mouche. Repositionné 9 à l'entrée de M'Bappé, puis remplacé en fin de match par Draxler (79ème), invisible en 10 minutes sous pression lilloise.

Icardi (non-noté) : un but qui a illustré son sens du placement et c'est presque tout pour celui qui a l'habitude d'être aussi discret que décisif. Blessé rapidement et remplacé par M'Bappé (7,5) (35ème), qui a rajouté à sa vélocité habituelle et à son sens du débordement un doublé d'un penalty provoqué et parfaitement tiré et d'un lob de grande classe sur un contre assassin. Superbe.

Lille (4-4-2):

Maignan (5) : sa mésentente avec Djalo sur le 1er but plombe son match correct. Ne peut rien sur le penalty puis le lob parfait d'M'Bappé, mais s'est bien interposé face à Florenzi en fin de match et a sinon été maître dans sa surface.

Celik (4) : quelques belles montées en 1ère mi-temps et une bonne relation entraperçue avec Weah côté droit. Mais l'entrée de M'Bappé lui a fait très mal : il ne peut arrêter l'attaquant parisien autrement qu'en provoquant le penalty en fin de 1ère période, et a été constamment dépassé par ses dribbles et accélérations ensuite. Remplacé par Pied (74ème), qui a participé à la bonne phase offensive lilloise en amenant le penalty nordiste (centre contré par la main de Kurzawa).

Djalo (3) : match catastrophe pour le jeune portugais. À la faute sur le 1er but (mésentente avec Maignan sur le centre de Di Maria), il a ensuite cherché à s'appliquer et a relancé proprement, mais a malheureusement fait une énorme erreur de jugement sur une ouverture de Paredes en toute fin de match et n'a jamais pu rattrapé le train M'Bappé (3ème but).

Botman (5) : Un match propre pour l'international espoirs néerlandais, mais insuffisant pour soulager son équipe face aux talents offensifs de l'équipe de la capitale.

Bradaric (5,5) : battu par les dribbles de Di Maria sur le centre qui amène le 1er but, il a ensuite participé à la bonne 2ème période lilloise par un apport offensif intéressant et quelques bons centres.

Xeka (4,5) : il s'est contenté d'être bien en place en 1ère mi-temps, mais n'a pas su donner la grinta suffisante au milieu lillois pour être efficace face à la maîtrise technique parisienne. Remplacé par André (62ème), dont la qualité de relance a contribué à déstabiliser le milieu adverse et a coïncidé avec le meilleur moment des Dogues.

Soumaré (6) : après une 1ère période sage à l'image du milieu lillois, il a été beaucoup plus intéressant après la mi-temps et a beaucoup apporté aux offensives lilloises par sa générosité et son dépassement de fonction.

Weah (5) : combatif et entreprenant, il lui a manqué un tout petit quelque chose pour être réellement dangereux (d'un rien hors-jeu sur une des plus belles ouvertures lilloises). Remplacé par Bamba (62ème), qui a su apporter du danger sur le but parisien mais est tombé sur un grand Navas.

Araujo (5,5) : l'un des leaders techniques de l'équipe mais qui a été tros peu productif pour être vraiment dangereux. Remplacé par Ikoné (74ème), volontaire mais qui n'a pas réussi à se mettre en valeur.

Yilmaz (6,5) : une très belle mi-temps pour l'international turc. Ses appels incessants ont beaucoup perturbé la charnière parisienne, et il a uniquement manqué de réussite pour valider sa bonne relation avec Yilmaz (duel perdu face à Navas puis tir soudain du gauche qui avait surpris le gardien parisien mais a finit sur la barre). Remplacé par David (6) (45ème), qui a confirmé sa bonne forme actuelle en étant très en vue, mais lui aussi en échec face au gardien parisien.

Yazici (6) : sa performance d'ensemble a été gâchée par son penalty manqué et le fait qu'il baisse de pied en fin de match. Il a été le principal trouble-fête dans les 30 mètres parisiens tout au long de la rencontre, combinant très bien avec les attaquants des Dogues.