Coupe de France – 1/2 finale | Les notes de Lyon – Rennes (2-3)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : M’Baye NIANG (8). D’entrée, il a pris le dessus sur la défense Lyonnaise et marque devant la fébrilité de Marcelo (40′). Il a aussi mis en difficulté Denayer, bref, un gros match de sa part.

 

Olympique Lyonnais (4-4-2 losange)

Anthony LOPES (6). Certes il prend trois buts, mais c’est difficile de l’incriminer. Il est surtout malheureux sur le deuxième but rennais (55′), car c’est lui, en repoussant d’un très bel arrêt une frappe de Ben Arfa, qui concède le corner et amène le but.

Fernando MARÇAL (4). Dans la première moitié du match, on l’a plutôt bien trouvé, centrant quelques fois vers ses équipiers. Il commet une grosse boulette en dégageant mal dans l’axe, entraînant un corner et le but du 1-2. On a senti que cette erreur l’a bouleversé, car il a notamment raté une passe facile pour Terrier alors que Lyon cherchait à égaliser (89′).

Jason DENAYER (5). Devancé dans un duel par Niang qui aurait pu marquer avec plus de précision (65′), il n’était pas aussi tranchant qu’à l’accoutumée.

MARCELO Guedes (2). Très bon jeu long. Mais dans ses duels, il a rarement été aussi aussi nul. Il est responsable sur deux des trois buts bretons. Tout d’abord, cette passivité qui permet à Niang d’ouvrir le score en étant plus agressif sur le ballon (40′), et sur le but d’André (55′), où il est en retard devant le milieu rouge et noir.

Léo DUBOIS (6). Il a fait globalement un bon match, sans plus. Il récolte un carton jaune pour une semelle sur Bensebaini (67′).

Lucas TOUSART (7). Très juste dans son jeu défensif, il a même tenté sa chance sur le but rennais (45’+2). Remplacé par Memphis DEPAY (87′), qui loupe l’ultime action du match d’une tête trop au-dessus.

Houssem AOUAR (6). Il a souvent fait des décalages intéressants. Mais on a senti qu’il n’y croyait plus en fin de match, à l’image de ce ballon cadeau pour Koubek alors que Lyon pouvait se créer une ultime occasion (90’+2).

Tanguy NDOMBÉLÉ (7). Il a quelques fois cassé des lignes. Passeur décisif certainement involontairement pour Traoré (47′), il a essayé de mener l’armada lyonnaise à la victoire, mais malheureusement il n’a pas été suivi.

Nabil FÉKIR (6). Bien mieux que sur ces précédents matches, le champion du monde a failli marquer (52′ et 78′) mais il a toujours des failles dans son jeu qui ne lui ressemblent pas.

Bertrand TRAORÉ (7). Très actif tout au long du match, il a eu le mérite d’égaliser à 1-1 dès le retour aux vestiaires. Remplacé (87′) par Maxwell CORNET, qu’on n’a pas vu.

Moussa DEMBÉLÉ (7). Très remuant du début à la fin du match, il marquera sur ce pénalty très très sévère accordé aux lyonnais (75′).

 

Stade Rennais FC (4-2-3-1)

Tomas KOUBEK (6). Souvent sollicité, il a fait son job, ne pouvant rien sur les deux buts qu’il encaisse.

Mahdi ZEFFANE (5). Match étrange. Très sollicité en première période, il a complètement disparu en première période.

Gerzino NYAMSI (7). Deuxième match en moins d’une semaine, et une nouvelle bonne performance pour lui. Encouragements !

Edson MEXER (8). Il a toujours été bien placé, sur Dembélé n’a réussi qu’une seule fois à le mettre en danger. Sinon, il a été maître dans sa défense et aréussi à contenir les occasions de Lyon. Gros match.

Ramy BENSEBAINI (7). Actif sur son côté droit, il a eu le mérite de donner la victoire à son équipe sur une frappe qui a fusillé Lopes (81′).

Benjamin ANDRÉ (6). Buteur d’un joli coup de tête (55′), il sera sanctionné d’un pénalty très sévère qui aura redonné de l’espoir à l’OL (75′).

Clément GRENIER (5). Il a manqué d’agressivité et n’a pas réussi à déstabiliser ses adversaires. Il prend un jaune pour avoir contesté le pénalty de façon trop véhémente.

Ismaïla SARR (7). A l’origine de l’ouverture du score, il a souvent joué juste et ces centres se sont avérés intéressants.

Hatem BEN ARFA (6). Il a plus eu un rôle de « décaleur », étant souvent à l’avant dernière passe. Il a frappé sur la cage de Lopes entraînant le corner et le but d’André (55′).

Benjamin BOURIGEAUD (7). Il a failli se créer une grosse occasion, mais Dubois l’en a empêché en intervenant in extremis (20′). Il a souvent été bien placé dans les bons coups offensifs, et es passeur décisif sur le but de Bensebaini (81′). Remplacé par Jérémy GELIN, pour solidifier la victoire de Rennes.

M’Baye NIANG (8). Voir ci-dessus.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.