Homme du match : Koubek (7) : Il ne peut rien sur les 2 premiers buts parisiens. Il réalise ensuite une magnifique claquette juste avant la mi-temps sur une frappe d’Alves pour laisser les siens dans le match. Très rassurant en seconde période, il a réalisé de nombreuses prises de balles précieuses pour les siens. Il s’interpose parfaitement face à Cavani durant les prolongations.   Rennes (4-4-2)   Koubek (7) : Voir ci-dessus.   Traoré (6) : Il a réalisé une belle prestation ce soir. Le jeune latéral rennais fut d’une activité débordante sur son côté droit. C’est lui qui provoque la réduction du score des siens sur le...

Homme du match :Mbappé (7) : il a plus décroché que d'habitude, cela est certainement dû à la position du bloc nantais, très bas, et qui empêchait le génie français de toucher des ballons aux abords de la surface. Actif, il influe sur le jeu parisien et il est alors le passeur décisif sur le but de Verratti et il avait l'air de s'en réjouir. Toujours dans en mouvement et à l'affût de toutes bonnes actions à jouer, il se charge de tirer le penalty obtenu. Il le transforme une première fois... mais l'arbitre le fait finalement retirer. Il décide de changer de côté et bute alors sur le portier nantais. Lorsqu'il fait admirer sa...

Homme du match : M'Baye NIANG (8). D'entrée, il a pris le dessus sur la défense Lyonnaise et marque devant la fébrilité de Marcelo (40'). Il a aussi mis en difficulté Denayer, bref, un gros match de sa part.   Olympique Lyonnais (4-4-2 losange) Anthony LOPES (6). Certes il prend trois buts, mais c'est difficile de l'incriminer. Il est surtout malheureux sur le deuxième but rennais (55'), car c'est lui, en repoussant d'un très bel arrêt une frappe de Ben Arfa, qui concède le corner et amène le but. Fernando MARÇAL (4). Dans la première moitié du match, on l'a plutôt bien trouvé, centrant...

Homme du match : Memphis DEPAY (8). Un but et une passe décisive sont à mettre à son crédit. Mais en plus de cela, presque tous ses centres ont été précis, ses coups de pieds arrêtés bien exécutés, bref, un très bon match de sa part. Le coup de gueule de J.M. Aulas après Monaco (cf : « Certains joueurs sont très au-dessous de leur potentiel, ceux qui pensent pouvoir réaliser de gros transferts en fin d'année se trompent. Il faut moins parler et donner beaucoup plus. ») qui, on ne va pas se mentir, lui était très certainement destiné, l'a piqué,...

Homme du match : Lo Celso (7,5) : Le jeune argentin a été de tous les bons coups dans cette finale en se montrant élégant et juste dans ses choix. Positionné à son poste préférentiel, le natif de Rosario est apparu décomplexé avec plusieurs frappes lointaines. Ce travail sera récompensé d'un superbe but à l'entrée de la surface après avoir touché à deux reprises les poteaux adverses. Intelligent dans son placement et décisif dans le scénario de ce match, il est logiquement l'homme de cette finale.   Les Herbiers  Pichot (5) : Béni par ses montants, le portier vendéen devra tout de même s'incliner...

Homme du match : Mbappé (7) : Le jeune prodige français a encore une fois fait la différence ce soir. Avec un doublé, il qualifie le PSG pour la finale de la Coupe de la France. Très actif sur le côté droit, il a provoqué la défense adverse avec réussite et a donné de bons ballons à ses partenaires d'attaque. Il n'a pas eu beaucoup d'occasions mais fut deux fois bien placés pour pousser dans les filets deux services de Cavani (25',81'). Remplacé par Dani Alves (88'). Caen Samba (6) : L'habituel gardien remplaçant a rendu une bonne copie ce soir. Il a...

smc

Homme du match : Djiku (8) : Il y avait Son Goku au Parc des Princes dimanche, il y avait Son Djiku à d'Ornano ce soir. Il était partout, tout le temps. Les attaquants lyonnais vont faire des cauchemars cette nuit.   SM Caen Samba (7) : Pas tant de travail que cela à effectuer (merci la défense et la maladresse lyonnaise), mais il a été très serein dans les moments chauds. Il réalise de plus l'arrêt parfait à trois minutes du terme face à Maolida. Guilbert (6) : Pas toujours juste dans son apport offensif, il a tout de même bien fait le boulot derrière, s'arrachant...

Image 1 8

Homme du match : Di Maria (7,5) : On l'a senti volontaire et déterminé dés le coup d'envoi et cette impression s'est rapidement avérée exacte, tellement l'argentin s'est montré important dans l'obtention de cette qualification. D'abord positionné à gauche, "Fideo" a rapidement regagné son côté droit afin de pouvoir plus aisément, rentrer sur son pied gauche. Le Natif de Rosario inscrit un premier but, juste avant la mi-temps d'une belle frappe à l'entrée de la surface de Mandanda et récidivera à la 48ème minute, en profitant d'une erreur d'Abdennour. Avec ce doublé, il engrange de la confiance, qui sera nécessaire...

TgxhuGp

Patience ! La compétition n'a pas encore débuté, ou aucun match de cette compétition n'a pour l'instant été analysé.