Coppa Italia – Finale | Les notes de Juventus – Milan (4 – 0)

benatia-dybala-victory-tim-cup
Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Douglas Costa (8) : dribbleur, technique, percutant, l’artiste brésilien a été le principal moteur dans cette grande victoire de la Juve en finale de coupe. Il a livré une de ses meilleures prestation de l’année avec un jeu spectaculaire, parfait tactiquement et techniquement, pour mener son équipe à la victoire. Il sort pour Bernadeschi (73′).

Juventus

Buffon (6,5) : le portier italien a été excellent sur sa ligne, réactif face aux quelques occasions milanaises.

Cuadrado (5,5) : arrière droit est un vrai métier. Le Colombien a eu du mal a s’exécuter dans les tâches défensives ni dans ses centres. Néanmoins son impact offensif a été important sur le côté droit.

Benatia (7) : auteur du 1er et du 3ème but, il a marqué les 2 buts les plus cruciaux pour sceller la victoire. Sur le plan purement défensif, ses lacunes se sont révélées, parvenant difficilement à prendre le ballon aux joueurs techniques adverses.

Barzagli (6,5) : excellent défensivement, le vétéran italien a assuré à son poste comme à son habitude.

Asamoah (6) : le Ghanéen s’en est très bien sorti défensivement et a empêché l’émergence de tout danger provenant de son côté.

Pjanic (7) : excellent dans sa qualité de distribution et dans ses relances, l’ex-lyonnais a eu un impact très important sur le jeu de son équipe. Remplacé par Marchisio (80′).

Khedira (6,5) : excellent travail dans la récupération et un jeu très réfléchi aussi en attaque par ses passes bien données et ses appels démarqués.

Matuidi (6) : comme à son habitude Matuidi a été excellent dans son travail défensif, toujours aussi persévérant dans ce domaine.

Dybala (7,5) : le prodige argentin a enfin pris son statut de star au sérieux dans un grand match. Il a été parfait dans son rôle de meneur de jeu, excellent techniquement et auteur d’occasions très dangereuses. Il est remplacé par Higuain (83′).

Douglas Costa (8) : (voir au haut de l’article)

Mandzukic (6) : il a eu ses occasions dans le match mais le Croate n’a pas été un acteur majeur dans cette vitoire

Milan

Donnarumma (3) : le jeune portier italien, pourtant bon en première mi-temps, a été ridicule en seconde avec des erreurs de main dignes d’un gardien de DH et a donné à lui tout seul le trophée à la Juve.

Calabria (4) : il s’est fait bougé par la vitesse des ailiers juventini et n’a pas pu appliqué une bonne défense, malgré sa bonne combativité. Offensivement il n’a pas su s’imposer et ses courses étaient vite stoppées.

Bonucci (4,5) : le capitaine a tenté de prendre ses responsabilités mais son équipe prenant l’eau, il a été difficile pour lui de tenir la baraque très longtemps.

Romagnoli (3,5) : tout juste revenu de blessure, il a été limité ans ses interventions et sa qualité de relance était nettement moindre qu’à son habitude.

Rodriguez (4) : quelques errances défensives et un cruel manque d’impact dans ses tentatives de débordement, il a été lui aussi très limité dans son jeu, mais pas pour des raisons physiques.

Kessie (4,5) : de bons efforts défensifs pour reprendre le ballon mais étouffé par les milieux adverses il n’a pu réellement posé son jeu.

Locatelli (3) : n’ayant pas vraiment de qualités défensives et adepte d’un jeu qui se veut fantaisiste, il s’est noyé en tant que n°6 de son équipe. Trop d’erreurs dans ses transmissions et aucun impact physique en défense. Il est remplacé par Montolivo (80′).

Bonaventura (5) : un des seuls joueurs de l’équipe parvenant à faire du jeu. Il a pu amener de bonnes situations mais il n’a pas été aidé par ses partenaires, et sa qualité de finition laisse à désirer.

Suso (4,5) : bien cerné par la défense adverse, l’ailier espagnol n’a pas eu de réels occasions et a été stoppé net dans ses attaques. Remplacé par Borini (68′).

Cutrone (4) : il a été étouffé dans l’axe, bien trop frêle physiquement par rapport aux colosses que sont les défenseurs juventini. Il a tenté des combinaisons sur les côtés mais il n’a pas encore les aptitudes pour être bon dans ces situations. Il sort pour Kalinic (62′), heureux buteur (contre son camp).

Çalhanoglu (5,5) : il a été bon, même dans les moments les plus difficiles du match pour son équipe. Il a persévéré par ses dribbles et ses combinaisons avec Bonaventura pour tenter d’aller marquer, mais ce fut mal payé. Il aura inquiété la Juve jusqu’au bout.

 

 

K.P.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.