Coppa Italia – 1/2 finales retour | Les notes de Lazio – Milan (0 – 0; 4 – 5 TAB)

image
Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Bonucci (7) : alors que son équipe semblait très fatiguée suite au match de dimanche dernier où elle a tout donné pour se défaire de la Roma, Bonucci, un des seuls joueurs d’expérience de l’effectif et surtout capitaine, a montré sa capacité de leadership à travers ses nombreuses interventions défensives dans la surface pleines d’audace et de maîtrise, alors que l’adversaire avait la maîtrise totale du match dans l’ensemble des 120 minutes. Il a été le symbole de cette équipe milanaise qui a résisté et lutté avec acharnement pour s’attribuer la victoire de ce match.

Lazio

Strakosha (6,5) : très réactif sur sa ligne, il a exécuté des arrêts incroyables sur les quelques occasions de l’équipe adverse.

Caceres (6) : une défense correcte durant sa présence sur le terrain. Remplacé par Luiz Felipe (68′), tout aussi performant.

De Vrij (6,5) : une très bonne défense tout au long du match et une participation notable à la construction du jeu. Une performance constante et de qualité.

Radu (6) : une défense également solide, bon dans la relance.

Marusic (5,5) : une performance globale assez minime. Après un début de match où il se montrait, faisait des appels, il a ensuite été nettement moins présent et moins actif dans le jeu, réduisant ainsi le nombre de possibilités de jeu sur les côtés. Ainsi, le jeu de la Lazio s’est énormément concentré côté gauche jusqu’à sa sortie, lorsqu’il sort pour Lukaku (93′) et où Lulic prend sa place de latéral droit.

Parolo (6) : très présent au coeur du jeu, son apport offensif et son apport défensif ont été essentiels dans ce match.

Lucas Leiva (6) : il a maintenu l’équilibre au milieu de terrain. Un bon match dans son rôle de numéro 6.

Milinkovic-Savic (7) : par son physique hors normes et sa technique de qualité, il a pesé énormément au milieu de terrain et dans les 25 derniers mètres. Un joueur que les adversaires parvenaient difficilement à cerner et à bloquer.

Lulic (6,5) : un apport énorme sur les côtés. Par sa maîtrise technique il a été un élément essentiel dans la conservation du ballon et dans la maîtrise du jeu.

Luis Alberto (6,5) : il a énormément apporté par son travail en soutien de l’avant-centre. Très bon dans le dribble et dans la conservation du ballon, il a mis à mal la défense milanaise à lui seul. Il est remplacé par Felipe Anderson (67′).

Immobile (6) : 10 en note artistique pour sa simulation. Plus sérieusement, il a été extrêmement vif et a fait énormément d’appels de balle. Bien servi, il a frappé au but de nombreuses fois mais sans marquer.

 

Milan

Donnarumma (6,5) : des sorties un peu hasardeuses mais a tout de même fait des arrêts très importants.

Calabria (6) : comme à son habitude une grosse débauche d’énergie pour assurer sur son côté droit.

Bonucci (7) : (voir au haut de la page)

Romagnoli (6,5) : un travail sérieux en défense et plein de lucidité marque le tir au but de la qualification pour la finale de la Coppa.

Rodriguez (4,5) : un apport offensif pauvre et de nombreux oublis défensifs derrière son dos.

Kessie (5,5) : il a gagné de nombreux duels défensivement mais balle au pied il n’a pas fait tout le temps les bons choix, ce qui a handicapé en partie le jeu de son équipe. Il sort pour Montolivo (96′).

Biglia (6) : un travail défensif excellent également, et il a récupéré pas mal de ballons au milieu de terrain.

Bonaventura (4) : très contre-productif. Beaucoup de passes ratées et de balles perdues au cœur du jeu. Il a également très mal orchestré les contre-attaques.

Suso (5,5) : très impulsif en première période, mais peu en vue par la suite, notamment à cause des milieux de terrain qui ne le lui donnaient jamais le ballon, ou alors jamais dans de bonnes conditions. Il sort pour Borini (108′).

Cutrone (5) : il a manqué quelques occasions qui se sont avérées cruciales dans le temps réglementaire, c’était un match sans. Il est remplacé par Kalinic (70′), qui aurait pu également scellé le sort du match en fin de prolongation.

Calhanoglu (4,5) : outre son coup-franc qui a failli tromper Strakosha, il a été très peu en vue ce soir.


Pour ne plus rater aucun match, profitez de cette offre exceptionnelle RMC Sport + BeIN Sports regroupant toutes les compétitions européennes:

Et si vous êtes sûrs de vos connaissances en football, lancez-vous et pariez !

 

 

Killian P.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.