Copa del Rey – Finale | Les notes de Séville – Barcelone (0-5)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: A. Iniesta (8): Très en jambes ce soir, il n’est bien évidemment pas impressionné par l’enjeu de cette finale et a réussi, par ses prises de balle et son but génial (53′), à ce que le stade entier l’acclame aux cris de « Iniesta ne t’en vas pas ! ». Sa régularité sur l’ensemble de la rencontre en fait l’homme du match ce soir. Remplacé par Denis Suárez (86′) sous une ovation méritée.

 

 

FC Séville (4-2-3-1) 

 

D. Soria (4): Celui qui a pris la place de Sergio Rico depuis l’arrivée de Montella n’a pas pu empêcher son équipe d’en prende cinq ce soir.

J. Navas (3): Peu tranchant offensivement, l’ancien ailier droit a été beaucoup plus occupé à maîtriser les montées de Jordi Alba dans son dos. Chose qui n’a pas été de tout repos…

G. Mercado (3.5): Souvent pris dans son dos, il n’a jamais réussi à intervenir proprement sur les attaquants catalans et a manqué d’adresse dans ses anticipations.

C. Lenglet (4): Lui aussi très peu à son aise lorsqu’il s’est agit de surveiller ses arrières, le français est par ailleurs auteur d’une main dans la surface de réparation signifiant un penalty pour le Barça.

S. Escudero (2): Complètement perdu défensivement, il ne savait plus où donner de la tête lorsque Messi et Coutinho attaquaient sur son côté, et dans son dos en particulier.

S. Nzonzi (5): Il a tenté d’impoer son physique dans l’entrejeu sévillan et de poser le pied sur le ballon mais sa doublette avec Banega n’a pas été suffisante pour rivaliser avec le milieu de terrain barcelonais.

E. Banega (5.5): Il a essayé de favoriser oa possession de balle de son équipe en orientant et régulant le jeu au milieu de terrain, mais n’a rien pu faire face au talent de l’équipe d’en face, clairement au dessus.

P. Sarabia (3): Beaucoup trop timide dans ses prises de balle, il n’a que très peu pesé sur la rencontre. Suppléé par Layun (82′).

F. Vázquez (5): Grosse débauche d’énergie à la création, n’hésitant pas à redescendre récupérer de nombreux ballons et les remonter avec aisance balle aux pieds. De la classe mais un peu mois d’efficacité à l’arrivée. Remplacé par Nolito (85′).

J. Correa (2.5): Encore de nombreux mauvais choix qui ternissent sa prestation. Remplacé à la pause par l’ancien de la Masia, Sandro Ramirez (3.5) (46′).

L. Muriel (2.5): Préféré à Ben Yedder à la pointe de l’attaque sévillane, le Colombien a beaucoup couru dans le vide et n’a que très peu été servi.

 

FC Barcelone (4-4-2) 

 

J. Cillessen (6.5): Quelle assurance malgré son statut de remplaçant ! Son dégagement super-puissant se transforme en véritable passe décisive (ou presque) pour Coutinho qui n’a plus qu’à décaler Suárez pour le 0-1.

S. Roberto (5): Un assez bon match bien qu’il aurait pu se montrer beaucoup plus offesnivement.

G. Piqué (6): Assez peu sollicité défensivement, il a malgré tout fait le job lorsqu’il le fallait.

S. Umtiti (5.5): Lui aussi peu sollicité, il manque un but tout fait, ne réussissant pas à poussr le ballon au font des filets en s’y reprenant à plusieurs fois (58′).

J. Alba (7): Très actif sur son côté gauche, il a été déterminant offensivement et sa complicité avec Messi lui permet de délivrer cette talonnade dans la surface à l’Argentin pour le second but blaugrana (31′).

S. Busquets (6): Très bon match de la sentinelle barcelonaise, dans son style sobre mais efficace. Cède sa place à Paulinho (75′).

I. Rakitic (6.5): Encore un excellent match à la récupération du ballon, un domaine où le Croate excelle désormais.

A. Iniesta (8): Voir ci-dessus. 

P. Coutinho (8): Très efficace dans tout ce qu’il fait, il prend du galon chez les Blaugrana et la pertinence de ses choix en font désormais à coup sûr le remplaçant idéal d’Iniesta. Il ne lui a manqué que le but, qu’il réussira à marquer peu après l’heure de jeu, avant de se le voir étonnement refuser par l’arbitre qui avait au préalable sifflé un penalty pour le Barça. Par un geste honorable, Messi le lui a laissé et a permis au Brésilien d’y aller de son but. Remplacé par Dembelé (82′).

L. Messi (8): Discret dans le jeu en début de match, il n’en est pas moins incisif devant le but, profitant notamment de cette talonnade de Jordi Alba pour inscrire le second but catalan (31′). Il se lâche ensuite par une série de passes surhumaines, dont l’une amène le troisième but signé Suárez (40′). Il aurait évidemment pu prétendre lui aussi au titre d’homme du match.

L. Suárez (7.5): Il ouvre le score à la 14ème minute à la conclusion d’un contre express lancé par le dégagement supersonique de Cilessen. Il s’offre même un doublé sur une merveille de passe de Messi (40′). Décisif et ultra-efficace.

 

Lahcen Senhaji (@LahcenSenhaji)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.