Carabao Cup - 1/2 finale aller | Les notes de Liverpool - Arsenal (0-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : White (6,5) : Avec une équipe réduite à 10, on pouvait craindre le pire du côté de Londres, mais la sanction n'était peut-être pas une si mauvaise opération pour Arsenal, qui a su se réinventer autour d'une défense appliquée et solidaire. Dans un système retravaillé, la recrue de l'été dernier est sortie du lot avec une copie aboutie, dont l'ultime intervention (90+3') a scellé le sort de la rencontre.

Liverpool (4-3-3)

Alisson (6) : Très tranquille, il a quand même dû s'employer avec la manière pour empêcher Saka d'inscrire le but du hold-up (72').

Alexander-Arnold (5) : De retour à l'entraînement depuis quelques jours après avoir été testé positif, il est encore loin de son meilleur niveau. Remplacé par Williams (76').

Matip (6) : Intéressant, il a tenté plusieurs percées pour déstabiliser la défense très resserrée des visiteurs. Remplacé par Gomez (76').

Van Dijk (5,5) : Match correct, même s'il fut assez éloigné de son meilleur niveau. Certaines interventions n'ont pas été assurées jusqu'au bout.

Robertson (6,5) : Sa superbe passe longue aurait pu être qualifiée de décisive, mais Xhaka en a décidé autrement. Son apport est indéniable, mais comme toute son équipe ce soir, il n'est jamais parvenu à vraiment prendre à défaut Ramsdale et sa défense.

Fabinho (6) : Auteur d'un doublé en cup le week-end dernier, il est probablement le joueur de Liverpool le plus au point physiquement. Remplacé par Oxlade-Chamberlain (76').

Henderson (5,5) : Une partie bien neutre pour le capitaine de Liverpool, voire même un peu brouillonne.

Milner (5,5) : Toujours aussi hargneux, il s'est donné dans les duels, mais ses qualités furent de moins en moins requises à partir du moment où Arsenal a évolué à 10.  C'est donc logiquement qu'il a été le premier red à céder sa place, à Jones (61').

Jota (5) : Son bon appel a provoqué l'exclusion de Xhaka, mais c'est tout ce qu'il y a de concret à tirer de sa prestation ce soir.

Minamino (5) : Il a beaucoup donné, notamment en dézonant à maintes reprises. Malheureusement, la lucidité n'était plus suffisante aux moments de conclure (67', 90').

Firmino (4,5) : Bien trop discret !

Arsenal (4-2-3-1)

Ramsdale (6) : Bien présent pour écarter le danger aux poings sur quelques ballons, il n'a eu qu'un seul réel arrêt à produire, et il est intervenu en toute fin de match (90+2'), tant Liverpool a peiné à se montrer dangereux sur ce match aller. Une petite frayeur à la 12', avec Henderson venu le contrer.

Cedric (non noté) : Touché dès les premières minutes, le champion d'Europe 2016 a été contraint de céder sa place à la 11'. Rapidement sur le front donc, Chambers (6) s'est très vite adapté, notamment en écartant le danger un grand nombre de fois.

White (6,5) : Voir plus haut.

Gabriel (5,5) : Pas toujours rassurant, en témoigne une passe en retrait dépourvue de maîtrise (5'), il a quand même tenu son rang, sans crever l'écran.

Tierney (5,5) : Le côté droit de Liverpool était comme rouillé ce soir, et il n'a pas eu à forcer son talent pour y faire face.

Lokonga (5) : Très brouillon, il a soufflé le chaud et le froid sans partir dans les extrêmes.

Xhaka (2) : De retour après avoir contracté la covid-19, il a mis une balle dans le pied de son équipe en voyant rouge après une intervention défensive complètement ratée (24').

Saka (5,5) : Souvent irritant avec sa conservation de balle, il a plusieurs fois permis aux siens de retrouver un nouveau souffle. Il s'est procuré la meilleure occasion des Gunners, mais Alisson a vite surgi (72'). Remplacé par Tavares (81').

Lacazette (5,5) : En l'absence d'Odegaard positif à son tour à la covid-19, c'est le Français qui a endossé le rôle de numéro 10. Un numéro 10 bien défensif aujourd'hui, mais exemplaire dans l'attitude. Son statut de capitaine est compréhensible.

Martinelli (5,5) : Beaucoup de duels gagnés pour un attaquant. Il a plutôt bien comblé le peu d'espace laissé à Liverpool sur son côté.

Nketiah (non noté) : Victime collatérale de l'expulsion de Xhaka, le jeune attaquant a été sorti pour Holding et un réajustement tactique (28'). Le défenseur de 26ans (5,5) n'a pas été le plus sollicité.

Lire plus