* 2. Liga (AUT) *

2. Liga - 14ème j. | Les notes de FAC Wien - Ried (1-2)


Homme du match: Osarenren Okungbowa (7): Malgré un nouveau match sans victoire pour la FAC Wien, l’autrichien Okungbowa a rayonné ce soir dans l’entre jeu. Aligné aux côtés de Gashi, le milieu défensif a su orienter le jeu de son équipe. En effet, sa qualité technique bien au-dessus de la moyenne de son équipe, lui  a permis de faire des différences notables et rapides. Ses passes ont toujours été justes et tranchantes. Il a su varier son jeu, alternant entre des passes, ou des ouvertures pleines axes, et d’autres sur les côtés. Même quand son équipe est en difficulté, le talent de ce milieu autrichien apparaît nettement et lui permet d’avoir un réel impact sur le jeu.

 

FAC Wien (4-4-2)

 

B. Jenciragic (4,5) : Une première mi-temps très mouvementée pour le gardien de cette formation de Wien. En effet, il a été confronté à deux pénaltys, suite à deux erreurs de sa défense. Il n’a pas su arrêter celui de Jefté (23’), ni celui de Wiessmeier (43’). En seconde mi-temps, il n’a plus eu à s’employer.

S. Boenisch (5) : Quel but de la part du défenseur central polonais ! A la 37’, Boenisch fait une relance longue, à première vue anodine. Un long ballon, tellement long, qu’il va rebondir dans la surface de réparation adverse pour lober le gardien et finir sa course au fond des filets. Ce but a fait du bien à son équipe qui était alors en difficulté. Mis à part ce coup du sort, Boenisch s’est montré plus discret et moins en réussite en défense. En effet, c’est lui qui commet la faute provoquant le second pénalty de Ried.

C. Bubalovic (5) : Des relances rapides et précises. Une bonne entente avec son gardien mais une faible influence sur le cours de la partie.

T. Plavotic (4) : Il n’a pas réellement été en réussite en défense ce soir. En effet, c’est lui qui commet la faute provoquant le second pénalty de Ried.

A. Gashi (4) : Beaucoup de pertes de balle et d’imprécisions techniques pour l’autrichien. Il n’a pas su utiliser sa vitesse pour faire des différences dans l’entre jeu et servir ses coéquipiers.

F. Hainka (4) : Peu d’influence tant sur phases offensives que défensives pour le tout jeune milieu de terrain qui est passé en partie à côté de son match aujourd’hui. Un investissement perfectible.

O. Okungbowa: Voir ci dessus.

E. Felber (4,5) : Quelques prises de balle intéressantes qui ont abouti sur des combinaisons exploitables. Malheureusement, Felber n’a pas su (ou voulu) persévérer dans ses efforts. Un investissement et un état d’esprit à corriger.

M. Sahanek (6) : Le maître à jouer et capitaine de cette formation de la capitale autrichienne, n’a pas démérité dans ce match. En effet, il a produit les efforts attendus : courses répétées, pressing, agressivité et disponibilité. Cependant, il n’a pas été beaucoup soutenu par ses coéquipiers, notamment ceux de l’attaque. Ses efforts furent donc vains.

A. Todoroski (3) : Match très discret où l’avant-centre macédonien de cette formation viennoise n’a pas su peser dans le jeu et participer aux attaques de Sahanek et consorts. Remplacé à la mi-temps par A. Belem (3): tout aussi peu expressif.

B. Yilmaz (4,5) : Tout d’abord placé en attaque, il a glissé progressivement vers une postions défensive. Dans un registre peu familier pour lui, Yilmaz s’est retrouvé logiquement en difficulté. Cependant, il a montré son envie de bien faire et sa solidarité.

 

SV Guntamatic Ried (4-3-3)

 

J. Kreidl (5,5) : Une première mi-temps maîtrisée de la part du goal de cette formation visiteuse de Ried. Mis à part le but gag qu’il encaisse à la 37’, il s’est montré solide et appliqué.

M. Kerhe (5,5) : Aligné au poste de latéral droit, Kerhe n’a pas réellement pris possession de son couloir. En effet, ses courses furent trop rares ainsi que ses transmissions. Cependant, il s’est montré précieux sur phases défensives quand son équipe subissait.

T. Reifeltshammer (6) : L’autrichien est l’auteur d’un match solide. Il a montré toute sa sérénité dans ses prises de balles et ses relances.

C. Reiner (6) : A l’instar de Reifeltshammer, Reiner s’est montré solide et a diffusé sa sérénité à tous ses coéquipiers. Dans la folle course à la montée, la formation de Ried sait qu’elle peut compter sur une excellente assise défensive, sereine et expérimentée.

M. Vojkovic (6,5) : Très bon match pour l’autrichien. Aligné au poste de latéral gauche, le numéro deux de cette équipe a su participer au jeu offensif de son équipe. En effet, ses placements et ses courses judicieuses ont permis à ce dernier de combiner avec l’entre jeu et de déborder sur son couloir gauche pour apporter le surnombre.

S. Nutz (6,5) : Aligné au poste de soutien de l’attaquant, Nutz a beaucoup apporté à son équipe, notamment sur coups de pieds arrêtés. En effet, toujours bien tirés, ses coups francs ont amené le danger dans la surface de réparation adverse. Dans le jeu, Nutz a combiné avec ses coéquipiers de l’ entre jeu tout en essayant de servir correctement Jefté. Remplacé par V. Grubeck (83’).

R. Acquah (4) : Aligné au sein de l’entre jeu, le ghanéen a manqué de justesse technique dans ses transmissions. Enfin, il s’est montré maladroit dans ses duels, et a évité de justesse de se faire avertir à plusieurs reprises.

M. Ziegl (6) : Au cœur de l’entre jeu, Ziegl a fait montre de sa grande qualité technique balle aux pieds. En effet, il a su conserver la balle pour aller de l’avant et servir ses coéquipiers de l’attaque ou bien renverser le jeu sur l’un des côtés. Remplacé par K. Boateng (90’).

J. Wiessmeier (6) : Aligné sur le flanc droit de l’attaque, Wiessmeier s’est montré très remuant. En effet, ses incursions dans la surface adverse ont déstabilisé la défense de Wien. Il marque le second but de son équipe sur pénalty à la 43’.

Jefté Betancor (5,5) : L’espagnol a de nouveau marqué un but ce soir, sur pénalty (23’). Il marque ainsi le premier but de son équipe dans cette partie et porte son total de réalisations à six en quatorze matchs. Tout au long du match, il a fait des efforts pour récupérer la balle dans le bas du terrain et essayer d’amener le ballon ainsi que le danger dans la surface adverse. Malheureusement, il a parfois manqué de précisons dans ses transmissions, tout en se montrant, de temps à autre, maladroit dans sa conduite de balle. Remplacé par I. Kovacec (74’).

M. Grüll (6) : Aligné sur le flanc gauche de l’attaque de cette formation de Ried, Grüll a notamment provoqué le premier pénalty de son équipe, qui a eu le don de débloquer la partie. Tout au long du match, l’autrichien a été régulier dans son investissement, se montrant intelligent dans le jeu ainsi que dans ses placements et courses.

Gabriel Moser

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer