* 2. Liga (AUT) *

2. Liga - 13ème j. | Les notes de Austria Lustenau - FC Wacker (2-3)


Homme du match: Atsushi Zaizen (8): L’attaquant japonais est l’auteur d’un très bon match. En première mi-temps, il n’a eu de cesse de partir en contre-attaques, utilisant sa vitesse pour se créer des espaces dans le bloc défensif adverse. En seconde mi-temps, il a redoublé d’intensité dans ses actions. Il a été récompensé de ses efforts constants par deux buts. Son premier but provient d’une combinaison intelligente avec Wallner à l’entrée de la surface, qui montre son intelligence et son sens du jeu. Enfin le second but est une action purement individuelle. En effet, le japonais a parcouru, tout seul, l’ensemble du terrain en contre-attaque, trompant toute la défense  adverse. Il marque un but qui donne un avantage définitif à son équipe dans cette partie et permet à sa formation de prendre trois points précieux à l’extérieur et de monter à la cinquième place du classement. Une belle opération pour un beau match et un excellent investissement! Remplacé par S. Abali (90+2’).

 

SC Austria Lustenau (4-4-2)

 

D. Schierl (3) : Une première mi-temps où le goal de cette formation de Lustenau ne s’est pas montré décisif sur la seule grosse occasion de l’équipe adverse. En effet, sur le but de Gallé (4’), il fait une faute de placement en laissant passer entre ses jambes la frappe pleine axe du milieu de terrain d’Innsbruck. En seconde mi-temps, il sombre totalement face à l’efficacité de l’avant-centre d’Innsbruck, Zaizen, qui trompe, par deux fois, sa vigilance.

A. Ranacher (5,5) : Une bonne entente avec Mayer. Il lui a servi de bons ballons dans son couloir, lui permettant de déborder. Ranacher a, quant à lui, préféré rester à l’arrière, où il s’est montré solide et appliqué. En seconde mi-temps, il va se montrer un peu plus entreprenant offensivement jusqu’à marquer le but de l’espoir pour son équipe (85’) en reprenant parfaitement le centre de Canadi, contré auparavant par la défense adverse.

S. Feyrer (5) : Le défenseur central autrichien a réalisé une partie intéressante. Il s’est montré solide et appliqué sur ses actions défensives tout en n’hésitant pas à monter aux avant-postes, notamment sur corner où, à la 20’, il rate de peu de marquer le premier but de son équipe de la tête.

M. Lageder (5) : Le défenseur central est apparu solide et appliqué en première mi-temps face aux contre-attaques virevoltantes de Innsbruck. En revanche, en seconde mi-temps, il s’est montré plus timide et a paru être fatigué de ses efforts, notamment ses replis défensifs de première mi-temps. Le coach de cette formation de Lustenau a ainsi procédé à un changement, à la 60’, optant pour un choix plus offensif en choisissant l’américain A. Brown, pour tenter de revenir au score. Coaching en partie gagnant. Brown a fait une entrée décisive, marquant le premier but de son équipe (71’) suite à une contre-attaque de Ronivaldo. Mais cette réduction du score ne suffira pas pour prendre au moins un point.

S. Pirkl (6) : Le latéral gauche de cette formation de Lustenau est l’auteur d’une prestation aboutie. Il a su allier apport offensif et apport défensif. Sa qualité technique ainsi que sa bonne conduite de balle lui ont permis de combiner avec ses coéquipiers de la défense et de l’attaque. Enfin, il a également diversifié le jeu de son équipe par de longues transversales ou par des retours en arrière  pour mieux construire le jeu.

T. Mayer (7) : Sacré match pour le milieu de terrain autrichien aligné sur le côté droit, au sein d’un milieu de terrain à quatre compact. Il s’est montré très à l’aise sur le plan offensif, ne manquant pas de spontanéité pour décocher des frappes à 20m de la cage (43’). Par ailleurs, il a été très important sur son côté droit pour servir ses coéquipiers de l’attaque par des centres millimétrés. Enfin, Mayer s’est également chargé de toutes les phases arrêtées de son équipe, tirant notamment très bien ses corners, trouvant souvent preneurs.

M. Krainz (4) : Un match où le milieu de terrain autrichien n’est pas apparu très entreprenant, manquant d’intelligence dans ses prises de balle et dans ses placements. Remplacé par M. Canadi (79’), passeur décisif pour le second but de son équipe.

C. Freitag (4) : A l’instar de Krainz, Freitag semblait être dans un mauvais jour, manquant souvent de jus pour réaliser des efforts de pressing pour récupérer la balle. Un investissement perfectible.

D. Grujcic (4,5) : Aligné sur le côté gauche, au sein d’un milieu de terrain à quatre, Grujcic a réussi en première mi-temps à combiner avec Morys pour aller de l’avant. Cependant, son investissement et son envie n’ont pas été régulier sur tout le match.

Ronivaldo (6,5) : Le virevoltant attaquant brésilien de cette formation de Lustenau a réalisé une bonne prestation. Il a amené toute sa grinta et son explosivité à l’attaque de son équipe. Il a réussi, à l’aide de sa qualité technique, à combiner avec son coéquipier de l’attaque, Morys. Il n’a pas marqué ce matin dans cette partie, mais la réduction du score en seconde mi-temps de Brown peut être mise, en partie, à son actif. En effet, après une contre-attaque qui a trompé la vigilance défensive adverse, Ronivaldo bute sur le gardien adverse, auteur d’une bonne sortie. Le ballon est ainsi dégagé vers l’avant et Brown n’a plus qu’à le pousser au fond des filets. La vitesse et le sens du jeu du brésilien ont ainsi permis à son équipe de sauver l’honneur.

M. Morys (5) : Le germano-polonais, numéro 10 de cette équipe, a réalisé une prestation sérieuse mais manquant de justesse. En effet, malgré une importante débauche d’énergie, Morys a pêché dans le dernier geste, notamment lorsqu’il souhaitait servir, dans de petits espaces, Ronivaldo.

 

FC Wacker Innsbruck (4-3-3)

 

L. Wedl (5) : Une première mi-temps solide de la part du goal de cette formation visiteuse de Innsbruck qui a su s’employer face aux assauts de Lustenau, notamment sur corner mais aussi sur des frappes de loin de Mayer ainsi que sur des centres venus de son côté droit. Après avoir bien résisté durant les 45 premières minutes, Wedl va manquer de vigilance et encaisser, en seconde mi-temps deux buts.

T. Kofler (non noté) : Aligné au poste de latéral droit, le jeune autrichien a réalisé une prestation catastrophique dans son couloir où il n’a pas su faire face aux assauts incessants de Mayer dans son couloir. Au vue de ses difficultés ce matin, le coach Thomas Grumser a décidé de le sortir avant la mi temps, à la 42’, remplacé par F. Köchl (5,5) beaucoup plus serein et appliqué que son coéquipier.

S. Meusburger (7) : Belle prestation de la part du défenseur central autrichien qui est apparu très solide, tant dans les airs que sur terre, pour repousser les tentatives de Lustenau. Sur phases arrêtées, il a été souverain dans les airs, tandis que sur phases de jeu, il a su réaliser plusieurs actions défensives de grandes classes, notamment dans les pieds de Ronivaldo à la 62’ où il réussit un superbe retour sur le brésilien, lui enlevant le ballon de manière autoritaire par un tacle glissé dans la surface de réparation.

F. Bacher (6) : Le défenseur central a réalisé une prestation aboutie. Il s’est montré solide de la première à la dernière minute, repoussant des tentatives adverses et en relançant proprement et sereinement de l’arrière.

A. Joppich (6,5) : A l’instar de son coéquipier de la défense, Meusburger, Joppich a réalisé un très bon match en tant que latéral gauche. Il a su déborder dans son couloir pour combiner avec Satin dans l’entre jeu, ou bien avec Wallner aux avant-postes. Un match intense donc, avec un niveau de courses très intéressant, montrant son implication de tous les instants dans ce match. Remplacé par D. Stumberger (64’).

R. Gallé (6,5) : Premier buteur dans cette partie dès la 4’, Gallé a été l’auteur d’une prestation aboutie, faisant montre de sa qualité technique pour combiner avec Gründler notamment sur le côté droit. En seconde mi-temps, il se montre à nouveau très important pour son équipe, délivrant une passe décisive pour le premier but de Zaizen (49’).

K. Conte (4) : Un match bien trop timide de la part du milieu de terrain d’Innsbruck. Il n’a pas réellement pesé dans cette rencontre, manquant de tranchant dans ses duels et s’inclinant le plus souvent lors de ses un contre un. Remplacé par R. Martic (76’).

M. Satin (4,5) : Match assez en retrait pour le milieu de terrain de 23 ans. Il a, en effet, peu cherché à trouver des relais avec ses coéquipiers.

A. Gründler (5) : Quelques imprécisions techniques dans ses transmissions, mais un état d’esprit combatif, en adéquation avec le collectif.

A. Zaizen : Voir ci-dessus.

M. Wallner (6) : Passeur décisif pour le second but de Zaizen (63’), Wallner a réalisé un match solide et appliqué, débordant souvent sur son côté gauche pour combiner  avec ses coéquipiers. A noter une bonne entente avec ses partenaires de l’attaque, permettant à ces derniers de se trouver plus facilement dans le jeu et de le rendre donc plus fluide et plus rapide.

Gabriel Moser

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer