Homme du match : Carlos SOLER (7,5) : le jeune espagnol de 22 ans, sur le côté droit arrive à prendre de vitesse Jordi ALBA ! s'il vous plait ! à la 33 ème, pour délivrer un centre aux petits oignons sur la tête de RODRIGO pour le 2 à 0. Le milieu droit défend, comme toute son équipe, d'arrache-pied et transforme les quelques miettes du jeu valencien en pépites par des contres dangereux. 11 ans après sa dernière coupe du roi, Valence peut célébrer sa 8ème Coupe du Roi. FC Barcelone (4-3-3) Jasper CILLESSEN (3,5) : trop peu sûr de...

Homme du match : Diarra (7) : Quelle polyvalence chez le jeune malien. Offensivement, il a été l'initiateur des transitions lensoises et il fût à l'origine de la récupération sur l'ouverture du score. Lorsque son équipe subissait, il n'a pas rechigné sur les efforts défensifs avec beaucoup de combativité. Match XXL pour lui ce soir.     Paris FC (4-2-3-1) De Marconnay (5) : Élu meilleur gardien du championnat récemment, il n'a pas vraiment eu de situations difficiles à négocier si ce n'est le but, sur lequel il peut difficilement agir. Karamoko (5) : Très fiable sur le plan défensif, son apport offensif fût...

Homme du match : Jesus (8) : Il est particulièrement difficile de dégager l'homme du match, tant la prestation collective de Manchester City a été impressionnante. Mais le Brésilien a su faire la différence a plusieurs reprises (1 but et deux passes décisives), grâce à sa vitesse, et ses qualités d'appel et de finition. Manchester City (4-3-3) Ederson (6,5) : Peu sollicité, il effectue néanmoins une parade déterminante en sortant très rapidement sur Pereyra. Zinchenko (5,5) : Bien plus discret offensivement que d'habitude et auteur de quelque pertes de balles. Un match moyen pour lui. Laporte (6) : Toujours aussi à l'aise balle au pied, il a...

Homme du match: Gomis (9):Un match tout simplement parfait face à ses anciens coéquipiers. Alors certes Orléans venait dans le nord sans réels enjeux, il inscrit tout de même un triplé qui permet aux Sang et Or de jouer les play-offs de promotion en Ligue 1 face au Paris FC. Une performance XXL pour le meilleur buteur du Racing. En fin de match , c’est Souleymane Diarra qui va le remplacer (76’).   RC LENS (4-4-1-1)   Leca (6): Peu sollicité, il a néanmoins céder sur 2 occasions orléanaises. Peu d’arrêts à faire mais pas décisif quand il fallait les faire, c’est dommage...

Homme du match : Correa (7) : Très percutant, il a tout simplement été le meilleur lazialiste ce soir. Heureusement qu'il était là pour décrocher et proposer un peu de jeu. Il perd son duel en fin de match face au portier de l'Atalanta. Mais sur un contre, il met le but du break et scelle la victoire de son équipe à la 90e. Sur cette action il fait montre de vitesse pour récupérer le ballon, de technique en signant un grand pont sur un joueur de Bergame et de sang froid en crochetant le gardien pour conclure l'action...

Homme du match : Koubek (7) : Il ne peut rien sur les 2 premiers buts parisiens. Il réalise ensuite une magnifique claquette juste avant la mi-temps sur une frappe d’Alves pour laisser les siens dans le match. Très rassurant en seconde période, il a réalisé de nombreuses prises de balles précieuses pour les siens. Il s’interpose parfaitement face à Cavani durant les prolongations.   Rennes (4-4-2)   Koubek (7) : Voir ci-dessus.   Traoré (6) : Il a réalisé une belle prestation ce soir. Le jeune latéral rennais fut d’une activité débordante sur son côté droit. C’est lui qui provoque la réduction du score des siens sur le...

Homme du match: Onana (7): Parfois, un seul geste permet de marquer un match de son empreinte. Une envolée lyrique à la 86ème minute permet à l'actuel meilleur gardien africain et aux siens de préserver une victoire d'une importance cruciale dans la lutte acharnée qui oppose l'Ajax au PSV Eindhoven dans la course au titre.   Les notes de Groningen:   Padt (6,5): Il aurait pu être l'homme de son équipe si le score en était resté à 0-0, tant ses deux parades face à Veltman, 30' et 31', ont écoeuré le latéral qui a préféré en rigoler avec lui. Malheureusement, Huntelaar en...

Homme du match : De Bruyne (6) : Un match maîtrisé. Auteur d'un superbe centre qui vient trouver la tête de Gabriel Jesus qui amène le 1-0. Il aura été impérial. En seconde période, il a essayé de chercher des solutions, sans trouver grand chose… On retiendra surtout sa première mi-temps où il aura été très présent dans tous les domaines ! Remplacé par Fernandinho (65').                                       MANCHESTER CITY (4-3-3)   Ederson (5,5) : Il n'a pas vraiment eu un match très compliqué… Il a...

Homme du match :Mbappé (7) : il a plus décroché que d'habitude, cela est certainement dû à la position du bloc nantais, très bas, et qui empêchait le génie français de toucher des ballons aux abords de la surface. Actif, il influe sur le jeu parisien et il est alors le passeur décisif sur le but de Verratti et il avait l'air de s'en réjouir. Toujours dans en mouvement et à l'affût de toutes bonnes actions à jouer, il se charge de tirer le penalty obtenu. Il le transforme une première fois... mais l'arbitre le fait finalement retirer. Il décide de changer de côté et bute alors sur le portier nantais. Lorsqu'il fait admirer sa...

Homme du match : M'Baye NIANG (8). D'entrée, il a pris le dessus sur la défense Lyonnaise et marque devant la fébrilité de Marcelo (40'). Il a aussi mis en difficulté Denayer, bref, un gros match de sa part.   Olympique Lyonnais (4-4-2 losange) Anthony LOPES (6). Certes il prend trois buts, mais c'est difficile de l'incriminer. Il est surtout malheureux sur le deuxième but rennais (55'), car c'est lui, en repoussant d'un très bel arrêt une frappe de Ben Arfa, qui concède le corner et amène le but. Fernando MARÇAL (4). Dans la première moitié du match, on l'a plutôt bien trouvé, centrant...