Accueil Autres compétitions

Homme du Match : Radovanovic (7) : Un homme à tout faire ce soir, déménageur efficace bien qu'un peu rugueux en défense, il est souvent le plus précis et utile à la relance parfois même pour casser une ligne. Après un raté en première période, il ne s'est pas laissé déstabiliser et a repris de suite les choses en main pour aller marquer de la tête le but qui redonne l'avantage aux Lensois ! Orléans (4-5-1) Vachoux (3) : Peu sollicité en première période ou il a tout de même fait un arrêt puis une boulette, il a sombré en seconde,...

L'homme du match : Boli (7) : Entreprenant, il a perforé la défense de Grenoble à plusieurs reprises, créant ainsi des décalages. En réussite, il a gagné bon nombre de duels et réussi beaucoup de passes. Il est étonnement remplacé par Banza à la 60ème minute, l’auteur tout de même du second but lensois.   Grenoble : Maubleu (4) : Peu sollicité, il n’a pas su repousser les deux buts lensois. Gibaud (5) : Discret, il n'a pas fait de vagues. Monfray (6) : Il est resté solide, les buts lensois étant inscrits sur coups de pied arrêtés. Vandenabeele (5) : Solide dans ses interventions, moins...

Homme du match : Mané (8) : Très précieux, le sénégalais démarre sur le même rythme que la saison dernière. Double buteur après deux bons services de Firmino (48', 95') il s'est montré indispensable, et ce même s'il a peut-être moins provoqué que d'habitude. Remplacé par Origi (103'). Liverpool (4-3-3) Adrian (5) : Alisson blessé, le portier espagnol arrivé de West Ham gagne provisoirement une place de titulaire. Il a sorti plusieurs parades décisives comme sur Abraham ou Mount (98', 113') et une sortie excellente sur Pedro (32'). Il y a cependant un gros point noir avec un penalty provoqué un...

Homme du match : Bravo (7,5) : Plutôt tranquille en première période, le vétéran chilien a sorti le grand jeu en seconde, alors que son équipe ne répondait plus vraiment (69', 83', 87', 90+4'). Il a aussi aisément détourné le penalty peu inspiré de Wijnaldum, décisif pour la victoire finale. Liverpool (4-3-3) Alisson (6) : Plutôt malheureux sur le but à bout portant qu'il concède, il a fait son match en réalisant quelques arrêts et une belle sortie (17', 61', 73'). Alexander-Arnold (4,5) : Très peu tourné vers l'avant contrairement à ce à quoi il nous a habitué, le prodige anglais n'a...

Homme du match : Sancho (7) : Peu en vu en première mi-temps, il a commencé la seconde période en offrant l'ouverture du score à Alcacer suite à un très bon débordement côté droit (47ème). Sur une contre attaque, il déborde côté droit et double la mise en marquant d'une frappe croisée (68ème). Remplacé par Bruun Larsen à la 81ème minute.   Borussia Dortmund (4-2-3-1) Hitz (7) : De nombreux arrêt important face à Coman et Goretzka (55ème et 58ème) qui aura permis à son équipe de s'imposer face au Bayern Munich. Piszcek (5) : Bien en place dans les phases défensives, il a bien contenu les assauts de...

Homme du match: Pablo Sarabia (7): La recrue parisienne a réalisé un match de très bonne facture. En première période, il a montré sa capacité à bien frapper les coups de pied arrêtés, même si aucun de ses partnaires n'est parvenu à concrétiser ses bons ballons. Après le repos, ses efforts se sont intensifiés, et il a été récompensé avec une passe décisive pour Mbappé.   Paris-SG (4-3-3):   Aréola (5): Pas énormément de travail à réaliser pour le Champion du Monde 2018. Il s'incline sur l'une des rares opportunités rennaises de la rencontre, au quart d'heure de jeu sur le tir de Hunou. Bernat...

Homme du match : Carlos SOLER (7,5) : le jeune espagnol de 22 ans, sur le côté droit arrive à prendre de vitesse Jordi ALBA ! s'il vous plait ! à la 33 ème, pour délivrer un centre aux petits oignons sur la tête de RODRIGO pour le 2 à 0. Le milieu droit défend, comme toute son équipe, d'arrache-pied et transforme les quelques miettes du jeu valencien en pépites par des contres dangereux. 11 ans après sa dernière coupe du roi, Valence peut célébrer sa 8ème Coupe du Roi. FC Barcelone (4-3-3) Jasper CILLESSEN (3,5) : trop peu sûr de...

Homme du match : Diarra (7) : Quelle polyvalence chez le jeune malien. Offensivement, il a été l'initiateur des transitions lensoises et il fût à l'origine de la récupération sur l'ouverture du score. Lorsque son équipe subissait, il n'a pas rechigné sur les efforts défensifs avec beaucoup de combativité. Match XXL pour lui ce soir.     Paris FC (4-2-3-1) De Marconnay (5) : Élu meilleur gardien du championnat récemment, il n'a pas vraiment eu de situations difficiles à négocier si ce n'est le but, sur lequel il peut difficilement agir. Karamoko (5) : Très fiable sur le plan défensif, son apport offensif fût...

Homme du match : Jesus (8) : Il est particulièrement difficile de dégager l'homme du match, tant la prestation collective de Manchester City a été impressionnante. Mais le Brésilien a su faire la différence a plusieurs reprises (1 but et deux passes décisives), grâce à sa vitesse, et ses qualités d'appel et de finition. Manchester City (4-3-3) Ederson (6,5) : Peu sollicité, il effectue néanmoins une parade déterminante en sortant très rapidement sur Pereyra. Zinchenko (5,5) : Bien plus discret offensivement que d'habitude et auteur de quelque pertes de balles. Un match moyen pour lui. Laporte (6) : Toujours aussi à l'aise balle au pied, il a...

Homme du match: Gomis (9):Un match tout simplement parfait face à ses anciens coéquipiers. Alors certes Orléans venait dans le nord sans réels enjeux, il inscrit tout de même un triplé qui permet aux Sang et Or de jouer les play-offs de promotion en Ligue 1 face au Paris FC. Une performance XXL pour le meilleur buteur du Racing. En fin de match , c’est Souleymane Diarra qui va le remplacer (76’).   RC LENS (4-4-1-1)   Leca (6): Peu sollicité, il a néanmoins céder sur 2 occasions orléanaises. Peu d’arrêts à faire mais pas décisif quand il fallait les faire, c’est dommage...