West Ham - Arsenal (1-2) : Les notes complètes [Premier League - 35ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Holding (6.5) : Rarement titularisé par Arteta, il a parfaitement joué son rôle de fidèle soldat des Gunners dans ce choc qui a rarement atteint les sommets. Son coup de tête parfaitement décroisée a lancé le match à la 39'. Il a muselé les attaques de West Ham, à l'image de ce sauvetage devant Lanzini en première mi-temps

West Ham (4-2-3-1)

Fabianski (6) : Malgré la défaite, il a été très présent et a empêché un score plus large. Il a dégoûté Nketiah, en détournant à chaque fois ses frappes

Fredericks (5) : Saka ne l'a pas poussé dans ses retranchements, ce qui lui a permis de s'enhardir plus qu'à l'accoutumée offensivement

Cresswell (5) : Situé plutôt en couverture, il a rarement été sollicité au duel. Il a essayé d'apporter le surnombre en deuxième mi-temps, sans succès

Zouma (5) : Malmené par le remuant Nketiah, il a plusieurs fois laissé le champ libre pour les tirs à 20 mètres. Il est trop souvent en position de recul frein

Coufal (4.5) : Il sert parfaitement Bowen pour l'égalisation, mais a mal géré l'espace dans son couloir. Martinelli et Tavares s'y sont engouffrés à plusieurs reprises, parfois sur des erreurs grossières de sa part

Rice (5.5) : Le jeune international Anglais a encore été un des meilleurs éléments de son équipe. Présent dans les duels, il a fait preuve d'initiatives offensivement en première mi-temps et a sonné la charge quand son équipe s'endormait

Noble (5) : Le vétéran, peu souvent utilisé, a fait son match en jouant sur sa science du placement et sa vaillance. Remplacé par Soucek à la 77'

Benrahma (5) : Il a provoqué, dribblé, mais souvent dans le vide, sans conclusion par une bonne passe ou un tir. Yarmolenko lui a succédé à la 81'

Lanzini (4) : Fantomatique, il n'a pas pesé sur le jeu de son équipe, et ne s'est signalé que par une frappe qui manquait de conviction à la 30'. Il a cédé sa place à Antonio à la 71'

Fornals (4.5) : Il a pris peu de risques et semblait émousser. Il en a probablement gardé pour la demi-finale retour d'Europa League

Bowen (5.5) : Il a essayé de créer du mouvement avec ses appels, mais ses coéquipiers ont rarement accompagné le mouvement. Il conserve son efficacité puisqu'il concrétise sa seule opportunité du match, avant la mi-temps

Arsenal (4-2-3-1)

Ramsdale (5.5) : Son arrêt magnifique sur la tête de Rice à la 40' permet à son équipe de rester à égalité, juste avant l'ouverture du score d'Holding

Tavares (4.5) Ses interventions défensives ont manqué de tranchant. Les rares offensives adverses sont souvent venus de son côté, comme sur l'égalisation amené par Coufal. Offensivement ses bonnes intentions ont été limitées par la qualité médiocre de ses transmissions

Gabriel (6) : Solide dans les duels, il a inscrit le but de la victoire de la tête (54')

Holding (6.5) : Voir plus haut

Tomiyasu (5) : Il a sécurisé son côté même si il a parfois été mis en difficulté par Benrahma. Il ne s'est pas aventuré dans le camp adverses et a dû cédé sa place à Cedric à la 78'

Xhaka (5.5) : Le Suisse a lutté vaillamment au milieu de terrain. Ses transversales précises vers les ailes ont souvent amené des mouvement offensifs

Elneny (6) : Il poursuit sur sa lancée et s'impose en véritable régulateur des Gunners en cette fin de saison. Il a ratissé beaucoup de ballons et a joué juste, se permettant quelques projections après le repos à l'image de son ouverture pour Nketiah à la 72'

Martinelli (5.5) : Peu à son aise en première mi-temps, il est ensuite monté en régime et a pu soigner ses statistiques avec cette passe décisive pour son compatriote Brésilien, Gabriel, après la pause

Odegaard (5.5) : Le jeune capitaine a joué moins haut que d'habitude, se contentant de combiner depuis le rond central. Son art de la passe millimétrée a néanmoins été mis en exergue sur quelques phases en deuxième mi-temps. Lokonga lui a succédé à la 92'

Saka (5) : C'est lui qui tire le corner qui amène l'ouverture du score. En dehors de cette action, il a peu eu l'occasion de se mettre en évidence dans les situations décisives. Il a semblé joué à l'économie, en attendant les ballons et en allant rarement cherché Fredericks avec sa vitesse. Remplacé par Smith Rowe à la 88'

Nketiah (6) : Il a usé la défense des Hammers et a su se créer des opportunités avec ses nombreux appels. Il aurait mérité d'être récompensé, mais il est tombé sur un grand Fabianski à chacune de ses tentatives. Altruiste, il a été à l'origine de plusieurs combinaisons intéressantes

Lire plus