Premier League – 9ème j. | Les notes de Arsenal – Leicester (3-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Ozil (8) : Fuoriclasse ! L’ancien international de la Mannschaft a régné en maître sur la partie ! Après une entame timide, il est monté en régime devenant de plus en plus important sur les actions des Gunners. Il a fait preuve d’une certaine classe sur les trois buts, marquant une fois, délivrant une passe laser sur le deuxième avant de participer au chef d’œuvre collectif du troisième. Sa qualité technique fut indéniable apportant une verticalité et une vitesse au jeu d’équipe. Ramsey a pris sa place (80′).

Arsenal (4-2-3-1)

Leno (6) : Pas toujours rassurant sur ses sorties et sur ses relances, il a réalisé la plupart de ses arrêts en première période, quand Arsenal n’était pas encore dans le coup. A postériori, on peut dire que ses parades ont grandement contribué au succès des Gunners.

Lichtsteiner (6) : Match sérieux du latéral suisse qui a joué de son expérience pour contenir les montées adverses. Son placement a été précis tandis que ses relances furent proprement assurées. Il a été remplacé par Aubameyang (61′).

Holding (5,5) : Le jeune défenseur anglais a été assez costaud, ne faiblissant que rarement. Si son placement fut parfois hasardeux, il a été plein de sang-froid dans ses interventions et il a surtout tenu la distance jusqu’au bout.

Mustafi (6) : Il a tenu la baraque ! Sans être un vrai patron, il a assuré ses interventions défensives avec sérénité. Il a commis quelques erreurs mais sans grandes conséquences. Il a déteint positivement sur Holding qui a aussi effectué une bonne rencontre.

Bellerin (6,5) : Il a été très bon et très précieux ! Même si il a connu quelques difficultés derrière face aux montées de Chilwell, il a apporté un surplus de vitesse en attaque et a largement contribué à la victoire d’Arsenal. Il a joué un rôle dans les buts avec deux passes décisives, symboles de sa présence dans la surface adverse.

Xhaka (5) : Pas franchement convaincant. Il a peiné dans l’entrejeu, perdant trop de ballons à cause d’un manque de précision technique. Il a peu influé sur les actions dangereuses d’Arsenal, le contraste devenant saisissant à l’entrée de Guendouzi.

Torreira (5,5) : Un peu timoré parfois, cassant ainsi trop peu de lignes, il a été assez propre techniquement. Il a commis peu de déchets et a fait preuve d’une bonne conservation de balle.

Iwobi (7,5) : Le TGV d’Arsenal ! C’est lui qui a donné l’élan nécessaire aux Gunners lors d’un début de match un peu compliqué. Sa vitesse et sa technique ont été des poisons pour la défense des Foxes. Il lui aura manqué un peu de réussite pour inscrire un but.

Ozil (8) : Voir ci-dessus.

Mkhitaryan (5,5) : Beaucoup d’efforts défensifs, de courses, mais une influence dans le jeu inférieure à ses compères d’attaque. Il a cédé sa place à Guendouzi (61′).

Lacazette (7,5) : L’ancien lyonnais s’est montré à son meilleur jour. Il a su exploiter à merveille les espaces en profondeur, entre les lignes et les joueurs. Il a été très à l’aise techniquement, combinant avec Ozil et Aubameyang, notamment sur le troisième but.

Leicester City (3-4-1-2)

Schmeichel (5,5) : Il ne peut pas grand chose sur les trois buts, même si on certains prétendront peut être qu’il est sorti à contre-temps sur un but. Il a fait quelques arrêts importants qui ont atténué la défaite des siens.

Chilwell (6) : Des montées tranchantes, et ce dès le début du match, qui ont causé bien des soucis à Bellerin. Le but de Leicester en est la preuve concrète. Défensivement, il s’est révélé assez solide d’abord avant d’afficher, peu à peu, du retard au marquage.

Maguire (5,5) : Solide dans les duels et dans l’impact, il a fait preuve de laxisme sur le placement défensif. Il fut un peu trop loin de son homme, Mkhitaryan n’en a pas profité mais Aubameyang fut bien plus sévère.

Evans (5) : Lent et peu mobile, il a souffert de l’explosivité d’un Iwobi et des combinaisons léchées des Gunners. Les trois buts mettent en lumière ce fait.

Amartey (5,5) : Un peu fébrile dans la relance, il a su défendre correctement en ne reculant pas trop et en restant bien sur ses appuis. Il a accusé un peu la fatigue dans les 20 dernières minutes.

Ndidi (6) : Beaucoup de dynamisme et de combativité en milieu ! Il a fait mal à Arsenal pendant une grande partie du match. Le seul regret, chez lui, fut un manque de précision dans la passe.

Mendy (5) : Un match un peu décevant. Il a plafonné en milieu, étant incapable d’imprimer un tempo pour déstabiliser les Gunners.

Maddison (7) : Il a réalisé une entame de match tonitruante ! Atteint d’un don d’ubiquité, il a exercé le pressing, remonté le ballon, servi idéalement la paire Vardy-Iheanacho. Il a aussi chauffé les gants de Leno, passant tout proche d’ouvrir le score. Il est sorti pour Okazaki (74′).

Iheanacho (6) : Une grosse première demi-heure, où il a été très intéressant dans ses montées offensives. Il a souvent été trouvé par Maddison, mettant en difficulté la défense d’Arsenal. Puis, il est progressivement rentré dans le rang. Il a été remplacé par Albrighton (61′).

Pereira (4,5) : Un peu trop discret, il a peiné à prendre la profondeur et à créer le déséquilibre dans la défense des Gunners. Ses prises d’initiatives furent ainsi trop tendres. Il a été remplacé par Ghezzal (69′).

Vardy (4,5) : 10 bonnes minutes et c’est tout ! Très présent en début de match, avec l’aide d’Iheanacho et de Maddison, il a vite disparu des écrans radar de l’Emirates.

Mehdi Lunay

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.