Premier League - 7ème j. | Les notes de Chelsea - Southampton (3-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Timo Werner (7): Ce match symbolise l'état d'esprit de l'Allemand. Il n'a rien lâché malgré des circonstances défavorables dans cette partie. Après un but (injustement ?) refusé, il a continué à exercer le pressing et n'a laissé aucun répit à la défense de Southampton. Au final, il a retrouvé le sourire en marquant le but qui permet à Chelsea de passer devant en fin de match. Il aurait pu marquer plus d'une fois, mais McCarthy a sorti le grand jeu face à lui.

 

Chelsea (3-4-2-1):

 

Mendy (5): Une rencontre au cours de laquelle il n'a presque pas de travail à faire. En revanche, il s'incline sur le penalty bien frappé par James Ward-Prowse.

Rüdiger (6,5): Une percée puis une passe décisive pour Lukaku finalement annulée pour un hors-jeu de celui-ci, et une performance d'ensemble encore très impressionnante pour le défenseur allemand, qui a parfaitement contrôlé les débats.

Thiago Silva (6): Une rencontre assez tranquille pour "O Monstro", qui a très bien négocié les ballons aériens imposés par Southampton. Pas de grosse démobilisation non plus après l'égalisation contre le cours du jeu des visiteurs.

Chalobah (6,5): Il a débloqué la situation avec un but au second poteau sur corner. Très présent défensivement, il n'a jamais été inquiété par les attaquants de Southampton qui ont eu toutes les peines du monde à le prendre de vitesse.

Chilwell (5,5): Auteur du corner qui conduit à l'ouverture du score de Chalobah, il est ensuite coupable d'une faute indiscutable sur Livramento dans la surface. Il a alors tout tenté pour se rattraper de sa bévue et a obtenu gain de cause avec une volée splendide qui a permis aux siens de se mettre à l'abri.

Kovacic (6): Encore un match très intéressant pour le Croate, dont l'association avec Loftus-Cheek fut bénéfique pour son équipe. Certainement usé par l'enchaînement des matchs et à l'approche de la trêve internationale, il est sorti. Remplacé par Jorginho (73'), qui provoque le carton rouge direct de Ward-Prowse.

Loftus-Cheek (6,5): Un impact très important au milieu, des fulgurances qui ont permis à Chelsea de se créer des occasions sur attaque rapide. Passeur décisif pour Chalobah avec une subtile déviation sur un corner de Chilwell, il a réalisé une grosse prestation. Remplacé par Ross Barkley (83'), à l'origine du but de Werner avec une transversale magnifique pour Azpilicueta.

Azpilicueta (7): Impressionnant, le capitaine de Chelsea n'a cessé d'apporter offensivement, et il a été récompensé de ses efforts par une passe décisive en première intention pour Werner qui n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets.

Hudson-Odoi (6): Positionné à un poste inhabituel sous Tuchel, il a été percutant, a énormément tenté pour le plus grand plaisir des spectateurs de Stamford Bridge. Après une passe décisive pour Werner qui ne comptera pas car but finalement annulé par la VAR, il n'a pas ménagé ses efforts même après le repos. Remplacé par Mason Mount (65'), qui a changé le match par son apport entre les lignes adverses.

Werner (7): Voir ci-dessus. 

Lukaku (5): Une rencontre difficile pour l'attaquant belge, souvent trouvé dos au jeu et en pivot mais il a peiné pour se procurer des occasions. Au final, sa seule opportunité de la partie est un poteau, qui à la fin de l'action se transforme en but pour Chilwell.

 

Southampton (4-4-2):

 

McCarthy (6): Il s'incline à trois reprises mais est impuissant sur les deux premiers buts. A 1-1, il sauve son équipe devant Werner, puis réalise un énorme arrêt suite à la reprise de Chilwell, mais malheureusement pour lui le ballon avait franchi entièrement la ligne.

Walker-Peters (5,5): Très remuant, il a fait une première période de très bonne facture, marquée par de belles actions offensives, dont une qui amène la première véritable occasion de Southampton par l'intermédiaire de Ward-Prowse. Il est en revanche pris dans son dos par Azpilicueta sur le but de Werner.

Salisu (5,5): Il s'est bien battu, a neutralisé Lukaku pendant la quasi-totalité de la rencontre, avant de plonger physiquement dans le dernier quart d'heure. Il n'a pas été récompensé de tous ses efforts.

Bednarek (5): Il a montré des signes de fébrilité à certains moments de la partie, puis à force de subir, il a fini par laisser Werner terminer tranquillement à bout portant dans les six mètres des Saints.

Livramento (6,5): Formé à Chelsea, le latéral droit des Saints a fait forte impression face à son club formateur. Il a arpenté son couloir à maintes reprises, et sur l'une de ses montées, il provoque le penalty en poussant Chilwell à la faute. Défensivement, il n'a pas énormément été pris à défaut.

Tella (4): Paradoxalement, c'est Walker-Peters qui a été plus actif que lui sur le couloir gauche. Il a perdu plus d'un ballon sur deux qu'il a eu à jouer et n'a pas gagné beaucoup de duels dans cette rencontre où il fut finalement discret. Remplacé par Moussa Djenepo (74'). 

Ward-Prowse (4,5): Il aurait pu être le héros de son équipe, après avoir transformé le penalty de l'égalisation devant une tribune de supporters des Saints en liesse, mais au final il a précipité la défaite des siens avec une faute inexplicable et dangereuse par derrière sur Jorginho qui lui vaudra un carton rouge après intervention de la VAR.

Romeu (5): L'ancien de la maison bleue a vite été averti et malgré de bonnes interceptions, il a semblé hésiter à aller au duel, sans doute par peur d'écoper d'un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion.

Walcott (4): L'ancien d'Arsenal n'a pas brillé sur la pelouse de Stamford Bridge. Malgré deux tentatives, il n'a pas touché énormément de ballons et n'a pas eu une grande influence sur la rencontre. Remplacé par Ibrahima Diallo (46', 5), qui a effectué une entrée assez neutre.

A. Armstrong (5): En dépit de prises d'initiative intéressantes dans le premier acte, il a peu à peu disparu des débats, assez timide balle au pied et contraint à défendre dans le dernier quart d'heure après le rouge de Ward-Prowse.

Redmond (5): Il s'est beaucoup plus mis en valeur pour le collectif que Walcott par exemple, mais il n'a pas non plus été très actif offensivement malgré le léger temps-fort des visiteurs après la pause. Remplacé par Mohamed Elyounoussi (87').