* Premier League (ANG) *

Premier League - 6ème j. | Les notes de Burnley - Tottenham (0-1)

Homme du match : Alderweireld (7,5) : Le Diable Rouge a été impitoyable ce soir ! Que ce fut dur de le passer en un contre un. Il a été impérial dans ses affrontements avec les attaquants. Sa lecture du jeu a été aussi très efficace avec plusieurs ballons interceptés de la tête et des tirs contrés par son pied ou sa jambe.

Burnley (4-4-2)

Pope (5) : Il a eu assez peu d'arrêts à effectuer paradoxalement dans cette rencontre. Toutefois, il a eu l'occasion de se montrer sur ses sorties, ses relances avec parfois du déchet comme à la 22e minute quand il a relancé directement sur Son, donnant des sueurs froides à son entraîneur. Il n'a finalement pas pu se montrer réellement décisif dans ce match.

Taylor (6) : Match bien maîtrisé par le latéral gauche des Clarets. L'activité de Doherty et de Lucas ayant été décevante sur son côté, il est souvent venu densifier l'axe du jeu pour étouffer l'attaque adverse. L'entrée de Lamela l'a quelque peu mis en difficulté mais il a souvent su être efficace sur le placement.

Tarkowski (7) : Costaud ! Si Burnley a résisté aussi longtemps, il n'y fut pas étranger. Il s'est montré très solide dans les duels, très appliqué tactiquement ne laissant pas d'espaces dans sa zone aux attaquants des Spurs. Il a aussi sauvé son équipe sur plusieurs interventions in extremis. La seule action que l'on pourra lui reprocher est celle du but où il fut trop passif.

Long (6,5) : A l'instar de Tarkowski, il ne fut pas facile à éliminer et à passer. Il avait le devoir de protéger les buts de Pope et il s'est attelé à ne pas laisser la surface de réparation facilement accessible. Son peut en témoigner, le Coréen a souvent eu le défenseur des Clarets sur le dos, y compris en profondeur où Long a su sauver les siens d'un but de Son d'un tacle salvateur.

Lowton (5,5) : S'il a réussi à tenir son côté avec de bonnes interventions et un Son maîtrisé pendant une partie du match, il a aussi montré de la fébrilité avec quelques erreurs notamment dans la relance et la passe.

McNeil (4) : Il fut très effacé pour ne pas dire discret dans ce match. Offensivement, ce fut le néant puisqu'il s'est attelé à ses tâches défensives. Dans ce domaine-là, il a plus fait le nombre qu'autre chose, courant souvent dans le vide et n'affichant pas une détermination sans faille ce qui a eu pour conséquence une efficacité faible dans cette partie.

Brownhill (5) : Une belle générosité mise dans son travail défensif dans le cœur du jeu. Par contre, il a connu un peu trop de déchet technique dans ses transmissions en phase offensive ce qui n'a pas vraiment aidé sa formation à mettre Lloris sous pression.

Westwood (5,5) : Ses prises de balle furent assez intéressantes en contre-attaque, que ce soit ses passes ou ses courses. Mais, il a aussi passé son match à s'atteler à ses tâches défensives. Ce ne fut pas trop mal, il a su être discipliné et agressif pour gêner l'attaque adverse.

Gudmundsson (6) : Une des satisfactions offensives des Clarets. L'Islandais a aéré le jeu de son équipe en milieu de terrain grâce à ses qualités techniques, la précision de ses passes et son explosivité. Toutefois, il a peiné physiquement après l'heure de jeu. Remplacé par Jay Rodriguez (84').

Wood (5) : Un match frustrant pour lui ! Il a su attirer les ballons vers lui mais ce fut ensuite bien difficile d'en faire quelque chose. Il a été trop esseulé au sein de la défense des Spurs et il ne s'est pas créé beaucoup d'occasions à titre personnel.

Barnes (4,5) : Impuissant ! Voilà comment résumer son match face à une défense londonienne solide et dans une équipe de Burnley bien peu incisive offensivement. Il a eu des possibilités dans la surface mais aucune réelle occasion. Sans l'apport de Wood, il lui aurait même été impossible de pouvoir exister ce soir. Vydra a pris sa place (89').

Tottenham (4-2-3-1)

Lloris (6) : Propre et rassurant, le capitaine des Bleus a livré un match plein d'autorité pour rassurer les siens et réaliser un clean-sheet. Même si les attaquants adverses n'ont pas été les plus dangereux rencontrés par le portier des Spurs, il ne leur a pas laissé la moindre chance d'espérer quoi que ce soit.

B.Davies (6,5) : Un bon match du latéral gallois ! Il fut très précieux sur les phases offensives avec de bonnes montées, une grosse activité, une disponibilité qui ont aidé les siens à trouver des ouvertures dans la défense adverse. Défensivement, il a commis peu d'erreurs tenant bien son côté gauche.

Dier (6) : Un bon match de sa part, très sobre, efficace, il a commis peu d'erreurs. Il a été sûr dans sa relance, ayant un déchet faible dans ce domaine.

Alderweireld (7,5) : Voir ci-dessus.

Doherty (5) : Un match un peu décevant de sa part. Défensivement, il a connu quelques absences laissant partir des adversaires dans son dos ce qui a donné des situations aux Clarets. Offensivement, il n'a pas apporté autant que son compère Davies, n'étant pas aussi entreprenant qu'espéré.

Hojbjerg (5,5) : Un peu plus effacé que Sissoko, il a néanmoins eu un niveau correct tout au long de cette partie. Il a eu une grosse activité physique, au niveau des courses notamment, pour venir gêner les attaques adverses.

Sissoko (6) : Il a été présent à la récupération en milieu de terrain avec une bonne activité et une certaine efficacité. C'est sans doute en seconde période qu'il a atteint la plénitude de ses performances contribuant à la domination de plus en plus affirmée de sa formation.

Son (7) : La lumière est venue de lui ! Son but (76') est venue couronner une fin de match où il a sérieusement mis à mal la défense adverse. Son influence est allée crescendo dans ce match avec une première période où il s'est cherché un peu avant de voir son jeu gagner en verticalité. Il a alors mis en danger la défense des Clarets dans la profondeur, ratant de peu l'ouverture du score à deux reprises avant de placer une tête victorieuse. Rodon l'a remplacé (90+3').

Ndombélé (5) : Un match un peu neutre pour l'ancien lyonnais. Il a semblé jouer avec le frein à main dans cette partie, ne parvenant pas à accélérer le rythme en milieu de terrain à cause d'un manque de dynamisme de sa part. Il a aussi connu un peu trop d'imprécision dans ses gestes, notamment ses passes. Lo Celso a pris sa place (78').

Lucas Moura (4,5) : Face à une défense des Clarets très bien organisée, il a peiné à faire des différences, à peser sur le jeu. A sa décharge, il n'a pas eu suffisamment de ballons à exploiter près des buts de Pope. Remplacé par Lamela (57').

Kane (6,5) : A défaut de marquer, un match qui a mis en lumière l'intelligence de jeu de l'attaquant anglais. Il ne s'est pas créé beaucoup d'occasions face à une défense alerte face à ses prises de balle. Mais, il a su s'adapter en dézonant, en étant très mobile et en cherchant à libérer de l'espace à ses équipiers. Techniquement, il fut souvent très juste avec peu de déchet technique. Sur le but, il reprend le corner de Lamela d'une tête délicieuse et rusée que Son a reprise ensuite victorieusement.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer