Accueil * Premier League (ANG) * Premier League – 4ème j. | Les notes de Burnley – Liverpool...

Premier League – 4ème j. | Les notes de Burnley – Liverpool (0-3)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Firmino (8) : Précieux dans son jeu de décrochage, le brésilien a été un élément clé de la victoire des reds. Grâce à un bon travail de fixation, il a d’abord offert une passe décisive à Mané pour le 2-0. Toujours à l’initiative de l’action, il a trouvé Salah dans la profondeur avant de lui-même conclure d’une belle frappe (80′). Remplacé par Shaqiri (85′).

Burnley (4-4-2) :

Pope (5) : Décisif sur la belle frappe enroulée de Salah qu’il repousse sur son poteau (5′), il a aussi remporté deux duels dans les pieds de Salah (21′) et Wijnaldum (90+1′). Il aurait peut-être pu se montrer plus attentif sur le premier but qu’il concède.

Lowton (4,5) : Il a souffert en face du piston Robertson. Heureusement pour lui, les reds ont souvent préféré passer dans l’axe.

Tarkowski (5,5) : Pas beaucoup aidé par le mauvais match de Mee, il a néanmoins réussi à se faire respecter un minimum. Il a péché à la relance.

Mee (3) : Fautif sur le second but de la partie en rendant le ballon à Firmino, il a permis aux reds de breaker son équipe alors qu’elle venait de réaliser une première demi-heure assez encourageante. Le capitaine des clarets a quasiment tout fait à l’envers.

Pieters (6,5) : Passé brièvement par Amiens, le néerlandais a été très solide en remportant pratiquement tous ses duels !

Lennon (3,5) : Première titularisation en Premier League cette saison et premier match à oublier pour l’ancien international anglais, tant il a touché trop peu de ballons.

Cork (4) : Une prestation insuffisante de la part de l’ancien joueur de Swansea. Malgré son poste, il a trop peu participé au jeu de son équipe.

Westwood (5) : L’un des joueurs les plus en vue côté Burnley, cela reste cependant très moyen.

McNeil (4,5) : Assez actif, il a fait pencher le jeu de son équipe sur le côté gauche. Malgré un bel étalage technique, il n’a jamais su prendre de vitesse son vis-à-vis Alexander-Arnold.

Wood (5) : Après Pépé le week-end dernier, le néo-zélandais est le seul à avoir faussé compagnie à Van Dijk depuis mars 2018. De quoi lui permettre de se procurer une belle occasion (2′), mais il n’a pas su battre Adrian. Sa relation avec Barnes lui a fait défaut et il n’a que trop rarement gagné ses duels.

Barnes (3) : Avec pratiquement que des mauvais choix est une entente médiocre avec Wood, il est passé à côté de son match et a d’ailleurs cédé sa place à Rodriguez (73′).

Liverpool (4-3-3) :

Adrian (7) : Bien entré dans sa rencontre, le portier espagnol s’est imposé au sol sur la tentative précoce de Wood (2′). Dans une position finalement assez confortable, il n’a dû se remployer réellement qu’en toute fin de match, pour gagner son duel devant Rodriguez (89′).

Alexander-Arnold (6,5) : Avec beaucoup de réussite, la pépite scouse de Liverpool a trouvé la faille d’un centre-tir légèrement contré (33′). Appliqué et malin, il a été bon.

Matip (6,5) : Dans la continuité de son début de saison impérial, le camerounais a encore livré un match plein, avec très peu de chose à redire.

Van Dijk (6) : Tout juste élu meilleur joueur UEFA de l’année, le colosse a pourtant été mis en difficulté par Wood en début de match (2′). Il s’est toutefois bien repris pour disputer un match correct.

Robertson (6,5) : Après un match un peu plus en retrait contre Arsenal, la mobylette écossaise était déjà de retour. Vif et affûté, il s’est offert de nombreuses montées. Lennon n’a pas existé sur son côté.

Fabinho (6,5) : Récupérateur hors-pair, il a encore fait le boulot au milieu de terrain. Très juste dans son jeu.

Henderson (6,5) : Toujours plein d’entrain, il a insufflé du tempo dans le jeu de Liverpool. C’est lui qui a poussé Alexander-Arnold à effectuer son centre-tir. Il nous a aussi gratifiés d’une formidable passe pour Salah au cœur de la surface (21′). Un coup reçu lors d’un duel avec Lennon l’a malheureusement poussé à céder sa place à Oxlade-Chamberlain (70′).

Wijnaldum (5,5) : Encore un match très très sobre pour le néerlandais, il rend une nouvelle fois la copie la plus banale de son équipe. Il n’a pas su profiter de la belle offrande de Salah (90+1′).

Salah (6) : Malheureux avec un poteau (5′) et un duel perdu face à Pope (21′), l’égyptien a toutefois joué un grand rôle sur le troisième but de son équipe. En s’effaçant pour laisser marquer Firmino, il a fait preuve d’altruisme, ce qui n’a pas toujours été le cas dans de match, pour le plus grand regret de Mané.

Mané (7) : Très juste dans la plupart de ses ballons joués et surtout buteur avec du sang-froid (37′), le finaliste de la CAN a réalise une bonne partie. Sa démonstration de colère lors de sa sortie apparaît comme le seul point noir rencontré par les reds pour cette journée. C’est Origi qui l’a remplacé (85′).

Firmino (8) : Voir ci-dessus.

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...