Premier League - 3ème j. | Les notes de Manchester City - Arsenal (5-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du Match: Torres (7): Véritable élément inarrêtable dans la defense adverse, l'espagnol donne le tournis aux gunners qui ne savent plus comment stopper ses appels et ses mouvements balle aux pieds. Dans un match qui permet de constater la faiblesse abyssale du club londonien, l'attaquant cityzen s'offre un doublé et une passe décisive...Sans forcer

Manchester City (4-3-3)

Ederson (4,5): il n'a pas eu de travail, la faiblesse de l'équipe d'arsenal en étant la cause et pourtant, il s'est fait peur tout seul. Il se croit trop à l'aise quand il a le ballon dans les pieds et Smith Rowe est à deux doigts de lui faire regretter son assurance zélée en venant contrer un de ses dégagements trop tardifs. Il se fera une nouvelle crainte sur une ou deux autres relances rendues à l'adversaire

Walker (5,5): prestation correcte de l'international anglais qui participe au bon match de la défense des skyblues sans faire d'éclats non plus. Il est remplacé à la pause par Zinchenko (5,5): Dans une mi-temps en total sens unique, l'ukrainien se met en évidence sur une tentative hors de la surface de réparation, contrée par la défense d'arsenal

Dias (6): il réalise un match trés interressant en défense dans la lignée de la saison dernière avec beaucoup de serénité et de maitrise. Pas grand chose à faire mais les rares alertes sont bien couvertes par le portugais

Laporte (5,5): match tranquille pour l'international espagnol sans difficulté à gérer

Cancelo (6): trés remuant dans son couloir, il envoie quelques centres dans la surface des gunners qui ne donneront rien mais il n'en est pas moins qu'il fait un bon match avec aussi des débordements sur une défense perdue d'arsenal

Silva (6,5): Placé en milieu droit, il fait des différences avec la balle au milieu de terrain. Précis dans les trente derniers mètres, il participe grandement à la réalisation des deux premiers buts de city. Il rend une copie aboutie cet aprés-midi. Il est remplacé par Sterling à la 58ème minute

Rodri (6): disponible, à l'aise avec le ballon, sans fioritures, il a été bon à la relance trés peu mise à mal, voire pas du tout, par le milieu d'arsenal. Il perd peu le ballon et s'offre un magnifique but sur une remise de Torres

Gundogan (7): buteur à la 7ème minute par un centre de Jésus, le capitaine de Manchester City a été un des grands artisans de son équipe. Il sert les appels de Jésus et Torres par des passes en profondeur qui trompent la lenteur d'une defense desorganisée d'arsenal. Même dans la surface des gunners, il pose des problèmes et les actions qui s'y déroulent ont mis le feu à Arsenal

Jesus (7): trés actif sur son côté, il provoque et centre avec succés quand il n'arrive pas lui-même à se mettre en position de tir. Il se fait plaisir sur ce match dans tous les secteurs du jeu et il score au milieu des gunners dans leur surface sur un enchainement et une passe en retrait de Grealish. Le brésilien est remplcé par Mahrez à la 61ème minute

Torres (7): voir haut de page

Grealish (6): il rentre crescendo dans la rencontre sans tenter de mouvements compliqués. Il joue simple,prend les espaces sans forcer et apporte la justesse de ses passes dans le jeu de son équipe cet aprés-midi. Auteur d'un enchainement sur l'aile gauche il adresse une passe en retrait que Jesus propulse dans les filets de Leno

Arsenal (5-4-1)

Leno (4): Sale partie pour l'allemand et il aurait pu en prendre un peu plus que cinq. Il limite les frais par trois parades dans le match mais il peut, et doit, faire bien mieux sur les buts qu'il encaisse. Sur la tête de Gundogan (7ème), il doit sortir le ballon de sa main droite comme celle de Torres (84ème), sa sortie sur l'attaquant en bougeant, en l'air, ses deux bras ne sert à rien. Assez pale copie pour le portier

Soares (3,5): responsable sur une majorité des buts de City, il subit tout le match les vagues adverses sur son couloir et prend des vents monumentaux à chaque fois. Sa prestation est catastrophique

Chambers (3): il est aussi au rang des accusés de ce resultat cataclysmique pour les joueurs d'arsenal. Il aura pris la marée. Il laisse sur tous les coups mancuniens dans la surface un joueur libre et cette defense est un vrai gruyère. Mauvais reste assez généreux pour décrire sa partition

Holding (4): le moins catastrophique de la défense d'arsenal car il contre à plusieurs reprises des frappes mancuniennes  mais dans son positionnement sur les appels en profondeur des offensifs de City, ou dans les actions dans la suface, il est aussi mauvais que ses compagnons

Kolasinac (2,5): Même analyse que pour ses coéquipiers Holding et Chambers, il est dépassé sur les tentatives de Manchester City et ne parvient même pas à éviter le ridicule. Heureusement que City a bien levé le pied en seconde mi-temps

Tiernay (4): Il s'est battu avec ses armes mais l'adversité proposé par Jesus, Silva et Mahrez présentait une marche trop haute pour l'écossais sur ce match. Vitesse, technique et cohésion ont bien miné le match du lateral d'Arsenal par les débordements de Manchester

Saka (2,5): il a été totalement fantomatique. Il est remplacé à la pause par Elneny (3): l'égyptien a passé la deuxième mi-temps à coulisser de droite à gauche au grés des renversements du jeu de City ou a courser, vers l'avant, le ballon quand il circule vers les defenseurs des skyblues. Enfin que du travail passif. Il est en retard sur la frappe de Rodri sur le 4-0

Odegaard (3): match compliqué pour lui, il subit les vagues du milieu de Manchester City et il sombre dans la passivité. Il est remplacé par Maitland-Niles à la 71ème minute

Xhaka (non-noté): C'est le joueur qui montre le plus d'agressivité et le plus d'envie mais il ne finira pas le match et précipitera, encore plus, les siens dans le chaos. Le suisse est expulsé à la 35ème minute pour un tacle non maitrisé sur Cancelo

Smith-Rowe (3,5): il fait une peur à Ederson au moment d'une de ses relances douteuses mais c'est tout

Aubameyang (3): il est assez peu sollicité et quand c'est le cas, ses coéquipiers l'envoient au casse-pipe par des passes en profondeur plus adaptées pour les spectateurs dans les tribunes. Il reste cependant trop, complêtement plutôt, discret dans ses mouvements et ses appels. Il est remplacé par Lacazette à la 59ème minute

 

Chardin Jean-Christophe