Premier League - 37ème j. | Les notes de Burnley - Liverpool (0-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Phillips (8) : Liverpool retient beaucoup son souffle avec ce destin insoupçonné propulsé titulaire, mais ce soir, alors que la course à la C1 fait rage, il a offert une grande bouffée d'air aux siens. Après une première mi-temps comme souvent à la limite, il a inscrit le but du break, bien évidemment de la tête (52'). Jusque-là plus rassurant dans la moitié de terrain adverse que dans sa propre surface, il nous a finalement gratifiés d'un sauvetage sur sa ligne très précieux pour empêcher une fin de match stressante à sa formation (69'). Décisif dans les deux surfaces.

Burnley (4-4-1-1) :

Norris (3) : Première titularisation de la saison pour lui et cela a un peu tourné au cauchemar. C'est simple, Liverpool n'a cadré que trois fois ce soir, pour autant de réalisations. Il peut mieux faire sur le premier but, mais aussi sur le dernier où il couvre mal son angle.

Lowton (4) : Rencontre délicate pour lui. Il faut dire que Liverpool a enfin retrouvé son côté gauche sur ce match.

Tarkowski (5) : Difficile à croire au regard du score, mais il n'a pas été ridicule. C'est un client au duel.

Mee (5,5) :  Il a réalisé une première mi-temps de haut niveau avec des interventions dans tous les sens. Quelle maîtrise du tacle glissée chez lui !

Taylor (4,5) : Il a alterné le bon et le moins bon sur le plan défensif. Il a proposé beaucoup de centres, mais aucun n'a trouvé preneur.

Gudmundsson (4,5) : Une bonne participation défensive, mais rien de bien concret avec le ballon.

Westwood (4) : Il n'a pas rendu service à sa formation avec beaucoup de ballons perdus.

Cork (3,5) : Discret dans l'entrejeu et coupable de ne pas avoir suivi Firmino sur l'ouverture du score, il est passé à côté de son sujet. Remplacé par Vydra (76').

McNeil (5) : Brouillon, il a beaucoup perdu le cuir. Il a quand même fait briller Alisson (39').

Brownhill (5,5) : Il est un peu plus sorti du lot que ses comparses. Capable d'être dangereux (64'), il a surtout été beaucoup plus juste dans quasiment tous les registres.

Wood (5,5) : Un gros poison pour la jeune arrière garde des Reds. Il a pesé avec beaucoup d'appels. Deux occasions pour lui, la première n'est pas cadrée (26'), la seconde était un peu tendre pour inquiéter Alisson (46').

Liverpool (4-3-3) : 

Alisson (6,5) : Il ne va évidemment pas marquer à chaque match, mais qu'importe, du moment qu'il se montre décisif dans son registre habituel. Ce fut le cas ce soir, avec des arrêts précieux (39', 46', 64') et un nombre incalculable de ballons boxés.

Alexander-Arnold (6,5) : Il a remporté tous ses duels et a énormément soulagé sa défense à la relance. C'est un homme clé du retour en forme des Reds.

Phillips (8) : Voir plus haut. 

R.Williams (5,5) : Que c'est difficile à la relance et dans la gestion de la distance d'intervention... Il a sans doute de l'avenir, mais il faudra gommer ces zones d'incertitudes.

Robertson (7) : Son penchant côté droit a beaucoup fait la décision ces dernières semaines, il s'en est inspiré. Il a ramené plus de variété dans le jeu de Liverpool en retrouvant son activité phénoménale. De là, ce n'est pas une surprise si la lumière est venue de lui avec un centre très précieux pour Firmino.

Fabinho (5,5) : Sa rencontre n'est pas alarmante, mais il est peut-être temps que la saison se termine afin qu'il puisse souffler un peu. Beaucoup baladé en défense sur cet exercice 2020/2021, il n'est pas à son niveau exceptionnel des deux dernières saisons. Il perd beaucoup plus de duels.

Thiago (6) : Sa montée en puissance est actée depuis quelques matchs et l'impression de flop qu'il laissait se résorbe. Il ne se cache plus et touche énormément le cuir. Même dans son jeu sans le ballon, il a progressé. Il se projette de plus en plus vers l'avant, en témoigne sa très grosse occasion qui passe de peu à côté (29').

Wijnaldum (5,5) : Il participe moins que les autres et prend aussi beaucoup moins de risque. Ce n'est clairement pas trenscendant, mais cela compte pour poser le jeu. Remplacé par Milner (86').

Salah (4,5) : Si la victoire et le top 4 qui se profile le raviront sans aucun doute, il rate quand même une belle occasion de prendre de l'avance sur Kane au classement des buteurs. Il a pourtant eu ses ballons chauds (30', 50', 65'...).

Mané (6) : Ses récentes performances sont inquiétantes, et avec un nouveau gros raté pour débuter sa rencontre (3'), ce n'était pas facile de se remettre la tête à l'endroit. Il y est pourtant parvenu en trouvant la tête de Phillips. Son entente avec Robertson a enfin été retrouvée. Remplacé par Tsimikas (90+2').

Firmino (6,5) : Il a déjà été plus brillant dans le jeu, mais il finit bien la saison en se montrant à nouveau décisif. C'est lui qui a débloqué la rencontre en profitant du bon centre de Robertson (43'). Comme tous les autres attaquants de sa formation, il avait auparavant manqué une grosse occasion aussi (16'). Remplacé par Oxlade-Chamberlain (81'), qui n'a pas tardé à faire parler la poudre (88'). Quel dommage que les blessures tronquent sa carrière.