Premier League – 35ème j. | Les notes de Man City – Swansea (5-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : David Silva (8): En bon torero, David Silva avait une fois de plus revêtu son habit de lumière. Une activité constante dès le début de match, à la conclusion d’un enchainement somptueux conclue par une demi volée fouettée pour l’ouverture du score. Il amène un une-deux tout en touché avec Guelph qui délivre une passe décisive pour un but devant le but à Raheem Sterling. Dès la reprise de la seconde période, il s’illustre par un délicieux enchainement rateau – talonade, et plusieurs transmissions de balle bien senties. Un excellent match du milieu espagnol.

Manchester City

Ederson Moraes (6): Heureusement que ses deux centraux lui ont fait quelques passes en retrait… Il n’a rien eu à faire.

Danilo (6) : Discret, mais efficace, il n’a pas eu à forcer son talent pour contenir les très rares incursions adverses de Swansea.

V. Kompany (6,5) : A joué simple, sans fioriture. Il s’est régalé des ballons aériens adverses en première période, avant d’être plus autoritaire et dur sur l’homme en seconde.

A. Laporte (6) : On ne l’a pas forcement beaucoup vu en première mi-temps, en raison du peu de travail qu’a eu la charnière centrale. Il s’est montré dur sur l’homme comme à son habitude, et a rien laissé aux ‘attaquants’ adverses en seconde.

Delph (6,5) : Bonne prestation du latéral. Sur un une deux parfaitement exécuté avec Silva, il délivre une passe sèche au ras du sol, conclue par Raheem Starling pour le but du 2-0. Il cède sa place à la 74eme pour l’évènement de la journée, le retour de Benjamin Mendy

I. Gündoğan (7): Dans le blockbuster de l’après-midi, Gundogan s’est mué en John Hannibal Smith, en exécutant cigare à la bouche une partition d’une justesse parfaite. Précision, orientation du jeu, cassage de ligne en une passe, et même retour décisif… Et comme d’habitude, le plan s’est déroulé sans accroc.

K. de Bruyne (8): Gros match de l’international belge. Dès la 11eme minute, il délivre une passe  somptueuse d’une précision clinique… Il est également à l’origine d’une belle frappe à ras du sol, bloquée par le gardien adverse. A noter une belle activité dans la récupération du ballon. Il bonifie définitivement son match grace à une merveille de frape sèche en milieu de seconde période qui s’est logée droit dans la lucarne de Fabianski, pour le troisième but de City. Un match absolument complet dans tous les registres pour le belge. Remplacé à la 64eme par Yaya Touré.

R. Sterling (7): Tout en percussion, l’ailier a encore une fois été décisif. Il signe le but du 2-0 sur un caviar de Delph. Puis il provoque un penalty à la 61eme sur une incursion dans la surface adverse. Remplacé par le jeune Foden à la 71eme.

Gabriel Jesus (6): Dans ce match pourtant facile pour City, il n’aura pas connu la même réussite que ses partenaires d’attaque. Pour preuve un penalty manqué a la 62eme, tout de même conclut par Bernardo Silva qui avait suivi. Il rate ensuite une tête à bout pourtant à la 82eme sur une offrande de Foden. Il finit tout de même par inscrire son but en toute fin de match, d’une tête peu académique, au bout de la hargne sur un centre de Yaya Toure.

Bernardo Silva (6,5) : Belle prestation de l’ancien monégasque. Il enroule une belle frappe à la 29eme, bien captée par le gardien adverse. est également l’auteur de plusieurs gestes de classe, comme cette superbe talonnade à la 46eme dans la surface adverse. Il reprend victorieusement le penalty manqué de Gabriel Jesus, pour porter la marque à 4-0.

Swansea

 Fabianski (4): Il n’a pas démérité, ne pouvant juste pas faire grand-chose sur les buts de City.

Naughton (3,5) : Il a pourtant joué dans une défense à 5 aujourd’hui, à 3 centraux, mais quel manque d’imperméabilité… Souvent fautif, mal placé (un comble dans ce système), il a été mis au supplice.

Van der Hoorn (3,5): Un mot vaut mille analyses. Aujourd’hui, ca donne: Dépassé.

Fernandez (3,5): Il n’a pas été beaucoup plus en verve que ses deux autres compères en défense centrale. Mais il faut toutefois admettre que la ligne d’attaque adverse, ça ressemble à un flow de Busta Rhymes. Ça va trop vite. Il finit même par se blesser en seconde période, et être remplacé par Kyle Bartley.

Mawson (4,5): Belle action individuelle à la 44eme, où il perfore le milieu de cirt avant d’obliger Ederson a se coucher sur une frappe a ras de terre. A signaler une tête puissante sur corner à la 56eme, qui passe de peu au-dessus de la transversale d’Ederson.

Olsson (3,5): Simulation grossière à la 38eme, qui lui vaut un jaune. Ça sera tout ce qu’on retiendra d’Olsson aujourd’hui.

Ki (3): Le seul moment où on l’a vu, c’est lors de son remplacement par Sam Clucas. C’est dire.

King (3,5): Ne pouvait que constater les dégâts face au jeu en triangle du milieu de Man City.

Carroll (3,5): A l’image de son équipe, il n’a pas réellement existé. Il a simplement été mangé par la puissance physique de la charnière centrale de City, en particulier Laporte de son côté.

A. Ayew (3,5): Complètement sevré de munition, l’ainé des frères Ayew n’a absolument rien pu faire au cours de cette rencontre à sens unique.

J. Ayew (4) N’a que très rarement pesé sur la défense de City. A sa décharge, beaucoup de ballons aériens à jouer face à Vincent Kompany…

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.