Premier League - 33ème j. | Les notes de Arsenal - Everton (0-1)

Homme du match : Richarlison (7) : Le joueur brésilien de 23 ans a essayé de faire des différences durant la rencontre. Il a été assez juste techniquement étant donné qu’il a réussi 4 dribbles sur 4. Il sera aussi l’auteur d’une frappe et d’un centre. Mais ce que nous retiendrons de sa prestation, c’est surtout le fait qu’il est à l’origine du but contre son camp de Leno, à la 76’. En effet, sur un superbe ballon d’Allan, Richarlison dépose Xhaka et centre. Jusqu’ici tout va bien puisque le centre n’est pas cadré mais Leno, en tentant de capter le ballon, le laisse malencontreusement passer entre ses jambes pour le dévier dans son propre but. Malgré tout, notons quand même que Richarlison aurait pu être malheureux avant de permettre cette ouverture du score car, à la 51’, il a été l’auteur d’une faute sur Ceballos, dans la surface de réparation. Ainsi, l’arbitre a désigné le point de pénalty avant de finalement revenir sur sa décision (après utilisation de la VAR) pour cause de hors-jeu de la part de Pépé. En bref, Richarlison, par son centre, a permis à son équipe d’ouvrir le score et de repartir de l’Emirates Stadium avec les 3 points.

Arsenal (4-2-3-1)

Leno (3,5) : Confiant, jusqu’à la 76’, il a instauré une certaine sérénité notamment dans son jeu au pied. Il réalisé aussi de beaux arrêts. Par exemple, à la 29’, sur une frappe de Richarlison, du pied gauche, le portier des Gunners réussi à rapidement aller au sol pour stopper le cuir. MAIS, à la 76’, il est l’auteur d’une énorme erreur qui sera lourde de conséquences. En effet, alors qu’il tente de capter un centre de Richarlison qui n’est pas cadré, le ballon passe entre ses jambes et il fait l’erreur de le dévier dans son propre but. Dès lors, cette grosse faute technique va permettre à Everton d’ouvrir le score dans un match où il n’y a pas eu de très grosses occasions de part et d’autre.

Chambers (6) : Outre son bon travail défensif, le joueur anglais de 26 ans a apporté un soutien offensif qu’il ne faut en rien négliger. Bien en forme dans son couloir, il est souvent bien positionné et sera l’auteur de 5 centres. Notons aussi, la reprise de volée qu’il tentera à la 63’. Seul dans la surface, sur un centre de Saka, il reprend le ballon de volé mais il n’arrive pas à cadrer.
Remplacé par Willian à la 82’. Ce dernier n’aura que trop peu de temps pour réellement s’exprimer.

Holding (6,5) : Le capitaine du soir côté Gunners a réalisé, encore une fois, un très bon match dans l’arrière-garde londonienne. Bon dans son placement, il est appliqué. Très bon défensivement, il a par exemple fait un super sauvetage à la 47’ en détournant la tentative de Sigurdsson.

Mari (6,5) : Lui aussi, comme son compère de défense, a réalisé une belle performance. Il a été solide et a fait un match plus que correct. Ce soir, malgré la défaite, la défense des Gunners a tout de même fait un super match.

Xhaka (6) : Encore une fois positionné en tant que défenseur gauche, il a essayé de faire le travail. Il a touché beaucoup de ballons (112) et en a relativement peu perdus. De plus, il a gagné 5 duels sur 8 et a réalisé 2 centres. Il a donc réalisé un assez bon match hormis le fait qu’il a été déposé par Richarlison lors de l’ouverture du score d’Everton.

Partey (6) : Il est indubitablement un joueur important dans le jeu de son équipe. Ce soir, il a été l’auteur de belles passes et il a souvent voulu casser les lignes. Il récupère de bons ballons. Notons quand même qu’il ne gagnera que 3 duels sur 10. Malgré cela, il est souvent très bien placé. Cependant, sa prestation est entachée par de nombreuses fautes. Il sera d’ailleurs averti à la 37’ pour une faute sur Richarlison ce qui entrainera un très beau coup-franc pour Everton, qui inquiètera d’ailleurs fortement les Gunners.

Ceballos (6) : Le joueur espagnol de 24 ans a réalisé un assez bon match. Ayant touché 88 ballons, il a été l’auteur de 3 frappes. Par exemple, à la 66’, il est l’auteur d’une belle frappe mais force est de constater le superbe arrêt de Pickford.

Saka (5,5) : Durant la première mi-temps, il a tenté des choses. Bien que ce ne fut pas très facile, il a été l’un des joueurs les plus percutants de son équipe lors du premier acte. Par exemple, à la 18’, il tente une frappe (bien que sans danger car trop écrasée) du pied gauche après un bel enchainement dans la surface de réparation. En tout, durant l’intégralité du match, il a tenté 2 tirs. En tout cas, ce soir, il ne s’est pas vraiment illustré et n’a pas réussi à faire de grandes différences. En preuve de cela, il n’a gagné que 4 duels sur 13.

Smith Rowe (5,5) : C’est une évidence, c’est un joueur qui peut montrer des choses très intéressantes. Malgré tout ce soir, tout n’a pas été facile pour lui. Ne gagnant que 2 duels sur 7, il n’a touché pas plus de 56 ballons.

Pépé (6,5) : L’ancien lillois a essayé de provoquer et a souvent voulu s’illustrer offensivement. Ce soir, il sera l’auteur d’une frappe et de trois centres. Loin d’être brillant, son match a tout de même été relativement correct.
Remplacé par Odegaard à la 74’. Ce dernier touchera 14 ballons et n’en perdra aucun.

Nketiah (6) : Titularisé ce soir, c’est un joueur intéressant qui provoque beaucoup. En tentant 2 tirs, il a essayé de mettre du rythme dans le jeu offensif de son équipe mais ce ne fut pas une tâche facile. D’autant plus qu’il n’a touché que 29 ballons. C’est un match qui est difficile pour les avants-centres.
Remplacé par Martinelli à la 74’. Ce dernier aurait pu permettre à son équipe d’éviter la défaite car à la 90+3’, sur une passe de Partey, il s’essaie à la frappe. Cependant, Jordan Pickford, le portier des Toffees, réalisera un magnifique arrêt.

Everton (4-4-2)

Pickford (7) : Bon dans les relances, le gardien anglais de 27 ans a surtout été précieux en réalisant de superbes arrêts. En tout, il a fait 3 arrêts qui ont été très importants. Retenons surtout la parade qu’il fera en toute fin de match et qui permettra à son équipe de repartir de l’Emirates Stadium avec 3 points. En effet, à la 90+3’, sur la frappe de Martinelli il va très vite au sol pour mettre sa main en opposition.

Coleman (6,5) : En tant que bon capitaine, le joueur irlandais de 32 ans a su montrer l’exemple en réalisant une assez belle prestation. Ayant perdu peu de ballons, il a été assez serein défensivement.

Godfrey (6,5) : Ayant gagné 5 duels sur 9 et ayant réussi tout ses tacles, le joueur anglais de 23 ans a réalisé un assez bon match. Appliqué et solide, il a réussi, avec ses compères de défense, à s’opposer aux attaques londoniennes. Arsenal n’arrivera pas à inscrire un but.

Holgate (6) : Le défenseur de 24 ans a été assez bon ce soir. Il a été très appliqué au niveau défensif. Cependant il a failli être malheureux car il a été tout proche d’inscrire un but contre son camp. En effet, à la 58’, sur une passe de Chambers dans la surface de réparation d’Everton, il dévie le ballon qui passe tout proche des buts de Pickford. Notons aussi qu’il recevra un carton jaune à la 62’ après un tacle sur Pépé.

Digne (6,5) : Le joueur français de 27 ans a été en place défensivement. Il a notamment gagné 8 duels sur 12. Aussi, son apport offensif a été non négligeable. Il est indubitablement important notamment au niveau des centres où il est très précieux. Il a d’ailleurs réalisé 4 centres. Ce fut un assez bon match pour lui.

Allan (6,5) : Il distribue de bons ballons. D’ailleurs, c’est lui qui lance Richarlison en profondeur, d’un superbe ballon, pour ce qui sera le premier but de la rencontre. Il est aussi intéressant au niveau des duels. Néanmoins, le joueur brésilien de 30 ans recevra un carton jaune à la 55’ après une faute sur Thomas Partey.

Gomes (6) : Le joueur portugais de 27 ans a été en place sur le plan défensif. Solide, il a été assez important dans le milieu de son équipe. Il va même tenter une frappe.
Remplacé par Delph à la 66’. Celui-ci touchera quand même beaucoup de ballons malgré le peu de temps qu’il a joué. En tout cas, il n’a pas hésité à aller au duel puisqu’il recevra même un carton jaune à la 68’, deux minutes après son entrée, à cause d’une faute sur Smith-Rowe.

Sigurdsson (6,5) : Assez bien dans son match, il est l’auteur d’une des actions la plus chaude de la première période. En effet, à la 39’, sur coup-franc, il réussi une belle frappe puissante qui redescend rapidement pour heurter la barre transversale de Bernd Leno. Il se remontrera dangereux lors du second acte car, dès la 47’, sur un centre de Coleman, il tente d’ajuster Leno du plat du pied sans compter sur le superbe placement de Holding. En tout cas, en gagnant 3 duels sur 6, il a réalisé un assez bon match.

Rodriguez (4) : Le joueur colombien de 29 ans s’est relativement peu montré durant ce match. Il a souvent décroché pour venir récupérer des ballons. Notons quand même qu’il a gagné 4 duels sur 7. Cependant, il perd beaucoup de ballons. Il a joué très bas durant l’intégralité du match et s’est peu illustré sur le plan offensif.
Remplacé par Davies à la 86’. Celui-ci n’aura que très peu (trop peu) de temps pour se montrer.

Calvert-Lewin (6) : Généreux dans l’effort, bon dans la récupération, c’est un assez bon joueur malgré la fait qu’il n’a touché que 23 ballons et que ce ne fut pas un match facile pour un attaquant comme lui. Offensivement, il a tenté des choses dès le début comme en atteste sa tête, à la 12’, sur un super centre de Digne, du côté gauche. Il restera tout de même assez discret.

Richarlison (7) : Voir ci-dessus.
Remplacé par Mina à la 88‘. Ce dernier n’aura que trop peu de temps pour véritablement se montrer mais il participera à l’effort pour conserver l’avantage dans cette partie et s’assurer la victoire.

V.B