Premier League – 32ème j. | Les notes de Liverpool – Tottenham (2-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Robertson (7) : L’écossais a délivré une véritable offrande sur le front de Firmino. Quand il fallait suppléer Alisson déjà au sol, il était là aussi en repoussant la frappe d’Eriksen (56′).  Tout simplement précieux, même s’il est vrai que l’égalisation des spurs vient de son côté.

Liverpool (4-3-3) :

Alisson (5) : Pas mal de fébrilité chez le portier brésilien. Sans réelles conséquences sur le résultat du match finalement.

Alexander-Arnold (6,5) : Indisponible pour la sélection anglaise, le jeune latéral figurait bien dans le onze des reds cet après-midi. Il a été très sérieux avec notamment une bonne intervention sur Lucas (6′).

Matip (5) : Loin d’afficher de la sérénité, il a dû être un motif d’espoir pour Tottenham.

Van Dijk (6,5) : Comme toujours ou presque, le roc néerlandais a tenu son rang. On notera son un contre deux parfaitement maîtrisé pour pousser Sissoko à forcer la frappe sans pouvoir trouver Son.

Robertson (7) : Voir ci-dessus.

Henderson (5,5) : Plutôt bon dans l’orientation du jeu, l’anglais s’est finalement relâché à mesure que le temps s’écoulait. Il peut s’en vouloir de ne pas avoir empêché Kane de jouer rapidement le coup franc qui permet aux spurs d’égaliser. Remplacé par Fabinho (77′).

Wijnaldum (5) : Il a bien couru mais surtout dans le vide. On pouvait espérer plus de poids de sa part.

Milner (5,5) : Match un peu trop neutre de la part de l’ancien citizen. Il a cédé sa place à Origi (77′).

Salah (5,5) : Le pharaon a fait beaucoup de mauvais choix et il a eu du mal à cadrer. Son match aurait eu un goût de raté s’il n’avait pas pesé sur le but contre son camp du malheureux Alderweireld. Remplacé par Lovren (90+3′).

Mané (6) : Fort de son efficacité constante depuis plusieurs semaines, le sénégalais est apparu une nouvelle fois en confiance et il n’est pas passé loin de ponctuer de très jolis mouvements par un but. Bon travail défensif en plus de cela.

Firmino (7) : Le déplacement est un art que le brésilien maîtrise très intelligemment. Le but qu’il inscrit de la tête en témoigne (16′).

Tottenham (5-3-2) :

Lloris (4) : Rien à lui reprocher sur la tête à bout portant de Firmino. En revanche, le champion du monde doit pouvoir faire mieux sur la tête de Salah qu’il repousse directement sur Alderweireld.

Trippier (6,5) : Malgré une passe décisive trouvée par Robertson, l’international anglais a plutôt bien bloqué son couloir droit et il s’est montré très précieux sur le but de son équipe.

Alderweireld (4,5) : La copie du belge était très aboutie jusqu’au moment où il n’a pu que constater le rebond du ballon sur son genou après une parade approximative de Lloris. Malheureux buteur contre son camp (90′).

Sanchez (5,5) : S’il est impuissant sur le but de Firmino trouvé dans son dos, le colombien a tout de même écarté le danger à de nombreuses reprises. Changement tactique oblige de Pochettino, il a cédé sa place à Son (69′).

Vertonghen (6) : L’autre belge des spurs a fait son match en étant très peu pris à défaut.

Rose (5) : Le latéral gauche de Tottenham n’a pas lésiné sur l’activité, mais techniquement il était loin de son meilleur niveau.

Sissoko (5) : Du bon et du moins bon pour l’ancien toulousain. Il regrettera sans doute sa contre-attaque mal négociée alors que les spurs étaient en supériorité numérique.

Eriksen (5,5) : Le danois a composé avec énormément de déchet dans son jeu et sa passe décisive pour Lucas n’est pas loin d’apparaître en trompe-l’œil… Remplacé par Llorente (90+2′).

Alli (5) : Le numéro 20 des spurs n’a quasiment jamais eu la possibilité de s’exprimer. Il était un joueur banal en cette fin d’après-midi.

Lucas (7) : De loin le joueur le plus dangereux du côté des londoniens. Ses courses bien senties et ses quelques récupérations hautes ont permis à Tottenham d’espérer le meilleur. Il n’est clairement pas immérité de le voir récompensé par un but (70′). Remplacé par Davies (82′).

Kane (5) : L’attaquant des three lions n’est jamais vraiment parvenu à s’extirper de l’étau Van Dijk – Matip. Son seul coup d’éclat est d’avoir rapidement trouvé Trippier pour provoquer l’égalisation de Tottenham.

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.