Premier League – 32ème j. | Les notes de Arsenal – Stoke City (3-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Ramsey (7) : Le milieu gallois fut sans doute le gunner le plus constant et le plus régulier tout au long de la rencontre. Techniquement, il a eu un déchet moins important que ses partenaires. En première mi-temps, sa vision du jeu et sa relation technique avec Wilshere ont permis de porter une équipe d’Arsenal moribonde. En deuxième mi-temps, il a continué de mener la barque d’Arsenal et possède une grande part de responsabilité dans la grosse fin de match des siens.

Arsenal (4-2-3-1)

Ospina (6,5) : Il n’a pas forcément eu un énorme travail à faire mais il fut propre dans ses interventions en ne commettant pas d’erreurs.

Monreal (6) : Le latéral espagnol a su se rendre indispensable à son équipe. Défensivement, il n’y a rien à lui reprocher, il n’a pas été en difficulté. Il est même venu prêter main forte à son équipe sur le front de l’attaque où il a essayé de compenser les carences de son équipe, notamment en première mi-temps.

Mustafi (6,5) : Le défenseur allemand fut très solide défensivement ! Ses capacités d’anticipation et son intelligence de jeu lui ont permis d’annihiler de nombreuses percées de Shaqiri ou de Sobhi. Le point négatif de sa performance reste son déchet technique. Nombreuses sont ses passes qui n’ont trouvé pour destinataires que les panneaux publicitaires.

Chambers (6) : Il n’a pas tremblé face aux attaquants de Stoke ! Parfois débordé mais jamais distancé, il a su tenir la défense d’Arsenal aux côtés de Mustafi malgré quelques oublis et un peu de déchet technique.

Bellerin (5) : Il n’a pas réalisé un match aussi solide que son compère Monreal. Il fut plus en difficulté défensivement face à Shaqiri et a du bénéficier de l’aide de Mustafi. Offensivement, son match est inégal avec de bonnes incursions mais aussi de mauvais choix dans la passe.

Wilshere (6) : L’un des meilleurs gunner ! Le milieu anglais a su être l’un des plus entreprenants notamment dans la première mi-temps catastrophique de son équipe. On peut toutefois regretter son manque de justesse dans la passe et son manque d’initiative dans la frappe au but. Mkhitaryan le remplace (76′).

Elneny (4,5) : Une performance trop faible pour l’égyptien ! Il a été en-dessous de tout dans le premier acte avec des imprécisions, des mauvaises passes, des fautes qui lui ont valu d’être averti (37′). Sa deuxième mi-temps fut un peu plus propre. Xhaka prend sa place (76′).

Welbeck (5) : Il a eu une certaine activité dans l’attaque d’Arsenal mais il a eu un déchet technique beaucoup trop important dans la zone de vérité. Remplacé par Lacazette (61′).

Ozil (6) : L’intermittent du spectacle ! Le meneur allemand fut assez fantomatique sur les trois-quarts de son match, mais le peu de temps où il fut à son avantage, il fut prodigieux. Sur quelques minutes, il fut capable de créer des décalages, des actions collectives très intéressantes avec Ramsey ou Wilshere. Sa malice lui a permis d’obtenir le penalty sur le premier but (75′).

Ramsey (7) : Voir ci-dessus.

Aubameyang (6,5) : Il n’a pas forcément rayonné dans le marasme de la première mi-temps où il n’a pas su être dans le rythme du match et de son équipe. Il a fait peu de différences et fut trop imprécis techniquement. Mais, en deuxième mi-temps, il fut bien plus performant. Il a donné le tournis à la défense de Stoke et il fut récompensé de deux buts (75′) sur penalty et (86′).

Stoke City (4-2-3-1)

Butland (6,5) : Le gardien anglais a été longtemps inébranlable. Du pied, de la main, il a tout arrêté. Cependant, il a concédé trois buts, deux penaltys où il ne peut rien mais un but sur corner (86′) où il a peut-être manqué de réactivité.

Pieters (5) : Le latéral gauche fut souvent aspiré par les attaquants d’Arsenal dans les 45 premières minutes. Il a ainsi laissé de nombreux espaces dans son dos. Mais, il a été plus rigoureux après la pause. Dans la surface, il a été très attentif, étant souvent sur la trajectoire du ballon et contribuant à gêner les mouvements d’Arsenal.

Martins Indi (5,5) : Excellent match du néerlandais…jusqu’à l’heure de jeu. Après, il a décliné physiquement, il a commis plus d’erreurs, plus de fautes. Il se révèle très naïf sur le premier penalty où il aurait pu et du éviter le contact avec Ozil.

Shawcross (5) : Comme son compère, il a été très costaud pendant une bonne partie du match. Mais sur la dernière demi-heure, il fut régulièrement pris de vitesse par les attaquants d’Arsenal et il ne s’est distingué que par des sauvetages désespérés.

Johnson (4) : Match difficile pour l’international anglais. Peu inspiré en attaque où il n’a su aider son équipe à tirer profit des errements d’Arsenal, il fut pris de vitesse défensivement et cela s’est accentué au fil de la deuxième mi-temps où son couloir a amené de nombreuses actions dangereuses.

Allen (5) : Discret mais solide, le milieu gallois a su faire la transition entre l’attaque et la défense par ses longues passes précises. Toutefois, à l’image de son équipe, son influence a baissé après l’heure de jeu.

N’Diaye (5,5) : Le sénégalais fut précieux défensivement et dans la récupération. Son bon placement et son agressivité a permis à Stoke d’endiguer les assauts des Gunners. Sa puissance physique a permis de belles situations de contre-attaques pour les siens. Malheureusement, il concède un pénalty en fin de match (89′).

Sobhi (4,5) : L’égyptien ne fut pas dans le coup ! Offensivement, ses rares percées n’ont pas été tranchantes puisqu’il n’a pas vraiment éliminé beaucoup de défenseurs. En deuxième mi-temps, par ses mauvais choix, il a sans doute quelque peu gâché les belles possibilités offensives de son équipe. Crouch le remplace (80′).

Shaqiri (6) : Un bon match du Suisse qui a mené la rébellion de Stoke face aux Gunners. Actif, inspiré, il a couru, sans cesse, pour permettre aux Potters d’être dangereux offensivement et de se créer des occasions. On peut regretter, toutefois, son manque de précision pour frapper les coups de pied arrêtés. Que ce soit corners ou coups-francs, cela a manqué d’application pour aider son équipe à tromper Ospina.

Bauer (4) : Le latéral repositionné ailier droit pour la circonstance n’a pas été à la fête. Trop brouillon offensivement, son jeu de passes fut trop imprécis pour permettre à Shaqiri de mettre le danger dans la surface adverse. Défensivement, il n’a pas été d’un grand secours pour Johnson qui fut bien esseulé pour contrer les offensives adverses.

Diouf (4) : Match beaucoup trop discret de la part du sénégalais. Il n’a pas assez pesé sur la rencontre et son poids dans les attaques de Stoke fut trop insuffisant. Il ne s’est finalement distingué que par quelques courses. Cède sa place à Berahino (61′).

Mehdi Lunay

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.