Premier League – 30ème j. | Les notes de Leeds - Chelsea (0-0)

Homme du match : Phillips (7,5) : 90 minutes de guerrier pour le talentueux milieu défensif. Il a été le meilleur reflet de l'abnégation demandée par Bielsa, au pressing comme dans un rôle de 5ème défenseur lorsque son équipe était acculée.

Leeds (4-5-1)

Mesnier (7) : le gardien français aura été impeccable, avec plusieurs arrêts déterminants (notamment sur la frappe d'Havertz en début de 2nde période), en plus d'être rassurant sur ses sorties et son jeu au pied.

Ayling (6) : généreux dans l'effort comme le reste de son équipe, n'a pas été pris sur son côté droit même si les montées de Chilwell l'ont mis à l'épreuve en début de match et qu'il est passé très près de la boulette avec un dégagement sur Llorente qui a finit sur la barre...

Llorente (6,5) : gros match de l'ancien de la Real Sociedad à l'image de la défense centrale jamais prise à défauts. A très souvent pris le dessus dans ses duels avec Havertz.

Struijk (7) : match de patron de défense pour le jeune néerlandais (en l'absence de Cooper). À l'aise dans les duels comme dans la relance, il a su mettre la dureté tout en restant toujours propre.

Alioski (6) : match plein d'envie pour son retour titulaire, il a été de tous les combats. Copie qui aurait pu être encore plus propre sans un tacle non maîtrisé sur Havertz (carton jaune) puis plus tard des contestations qui ont fait craindre le rouge.

Dallas (6,5) :  très actif et précieux dans le pressing sans jamais relâcher ses efforts, il aura été l'un des joueurs clefs qui ont permis à Leeds d'obtenir le nul.

Raphinha (6,5) : le joueur le plus inquiétant pour la défense de Chelsea. Ses dribbles et passes bien senties ont posé des problèmes aux londoniens, mais c'est finalement sur une bonne remise de la tête de Rodrigo qu'il s'est procuré la meilleure occasion du match (arrêt réflexe de Mendy).

Roberts (7) : une énergie sans limite pour le milieu offensif gallois, qui a constamment harcelé la relance adverse et aurait pu inscrire le seul but de la rencontre d'une frappe enroulée sous la barre si le bout des doigts d'Edouard Mendy n'était passé par là.

Harrison (5,5) : a beaucoup donné dans le pressing tout terrain demandé par Bielsa en 1ère mi-temps, mais s'est un peu essoufflé en 2nde. Remplacé par Helder Costa (64ème), qui a apporté du danger par ses dribbles et débordements.

Bamford (non-noté) : a pressé haut et fort comme le reste de ses coéquipiers, mais n'a pas eu l'occasion de se montrer dangereux en 34 minutes. Remplacé sur blessure par Rodrigo, peu en vue mais appliqué seul en pointe. Il aurait pu offrir le but de la victoire à Raphinha, avant d'être remplacé à la 79ème par Klich, qui n'a pas eu le temps de se mettre en valeur.

Chelsea (4-3-3)

Mendy (6,5) : a eu peu à faire mais l'a fait magnifiquement ! Ses deux arrêts de grande classe sur des frappes de Roberts et Raphinha ont contribué au nouveau clean sheet des hommes de Tuchel.

Azpilicueta (6) : match très sérieux et appliqué de l'espagnol, qui n'a rien laissé passer. Aurait pu être passeur décisif pour Havertz, si celui-ci n'avait tergiversé.

Christensen (6) : le danois n'a jamais paru en difficulté. Seule une perte de balle en début de match qui a conduit à la belle frappe de Roberts aurait pu ternir son match plein.

Rüdiger (7) : match très convaincant de l'allemand qui confirme le choix de Tuchel de le réintégrer. Dominant dans les duels au sol et dans les airs, il a également rassuré par sa qualité de relance.

Chilwell (6) : très belle 1ère mi-temps de l'international anglais, dont les débordements côté gauche ont apporté beaucoup de danger. Moins en vue en deuxième période.

Kanté (7) : il a été le métronome du milieu londonien. Ses qualités de placement, d'agressivité sur le porteur du ballon et de relance rapide et propre ont permis à Chelsea de ne pas étouffer face à l'intensité des milieux de Leeds.

Jorginho (6) : précieux pendant une bonne partie de la rencontre de par sa qualité balle au pied et dans le replacement, il a été moins présent en fin de match.

Pulisic (5) : premier détonateur de la rencontre par sa belle activité côté droit, il a par la suite peiné à se montrer dangereux face à la défense sans faille de Leeds. Remplacé par James (69ème), qui a apporté de l'impact et amené une fois du danger avec une bonne passe pour Werner.

Ziyech (5,5) : il aurait pu être la clef offensivement pour Chelsea par ses ouvertures brillantes, mais elles n'ont pu être converties par les attaquants londoniens et il a trop souvent été pris par le pressing des hommes de Bielsa. Remplacé par Werner (69ème), bien pris par les défenseurs de Leeds et qui n'a eu qu'une frappe contrée à se mettre sous la dent.

Mount (6) : il a été le joueur offensif londonien le plus remuant et une fois de plus le principal agitateur de l'équipe, mais sans jamais trouver la faille. Remplacé par Hudson-Odoi (79ème), intéressant dans ses prises de balle et qui s'est procuré une occasion tout seul suite à un numéro de dribbles dans la surface de Leeds.

Havertz (4) : a toujours cherché à se rendre disponible et combiner, mais trop tendre dans les duels pour réellement peser sur la défense de Leeds. Hésite un instant de trop dans la surface en début de 2nde période, sur une balle d'Azpilicueta qui aurait pu amener le but de la victoire.