* Premier League (ANG) *

Premier League - 30ème j. | Les notes d'Aston Villa - Chelsea (1-2)

Homme du match: César Azpilicueta (6,5): Le capitaine montre l'exemple. Il a été l'un des plus réguliers au cours de cette rencontre et a été impliqué sur les deux buts de son équipe, avec deux passes décisives, pour Pulisic et Giroud. De plus, il était plus facile pour lui de se consacrer au jeu offensif étant donné la pauvreté des attaques d'Aston Villa.

 

 

Aston Villa (4-3-3):

Nyland (6): Le portier norvégien des Villains a rassuré son équipe, la main ferme sur une frappe puissante de Mason Mount, puis sur les prises de balles plus simples qu'il a dû négocier. En revanche, il ne peut rien sur les buts de Chelsea, même s'il passe tout proche de sortir la tentative de Pulisic, puis est surpris pas l'enchaînement de Giroud.

Targett (5,5): Il a montré, à l'image de sa fin de rencontre, des signes de combativité qu'il a malheureusement été l'un des seuls à montrer du côté de Villa. Il était dans son match, en dépit de son manque de marquage sur Azpilicueta qui amène le centre de l'égalisation. Cependant, il est pratiquement l'unique joueur de son équipe à sortir de cette rencontre sans avoir de regrets.


Hause (6,5): Un match qu'il n'oubliera pas, puisqu'il inscrit son premier but en Premier League après avoir été à la réception de l'arrêt de Kepa. Impressionnant défensivement et offensivement sur les coups de pied arrêtés, il ne pouvait pas tout faire tout seul.

Mings (4,5): Peu sollicité dans le premier acte, il a vu les Blues revenir avec d'autres intentions après le repos et il a été trop attentiste, laissant Pulisic égaliser à bout portant et toute la liberté du monde à Giroud pour donner la victoire à son équipe.

Konsa (4,5): Il a eu moins de travail que ses coéquipiers Targett ou Hause, car Chelsea insistait sur le côté droit. En revanche, il n'a pas pu se montrer offensivement et a été cantonné dans ses derniers mètres. Il écope d'un de deux seuls cartons jaunes de son équipe et a perdu une quinzaine de ballons.


Douglas Luiz (4,5): Il a été pris par la domination de Chelsea et il n'a pas eu d'impact dans la construction du jeu de son équipe. Il n'a pas pu améliorer son rendement après la pause, et le fait qu'Aston Villa était devant n'a pas arrangé les choses et on l'a surtout vu recroquevillé dans sa surface pour aider sa défense.

McGinn (4,5): Moins de vingt ballons touchés, mais il se crée tout de même une occasion de la tête. Pour le reste, il a, comme l'ensemble de ses partenaires, subi la loi de Chelsea pendant une bonne partie de la rencontre. Remplacé par Jota (87'), qui a bien failli égaliser quelques secondes après son entrée. Il profite d'une erreur de Christensen pour croiser sa frappe qui est venue mourir au ras du poteau de Kepa.

Hourihane (5): Un match globalement correct au vu du peu de possibilités qu'il a pu avoir de mettre en danger la défense de Chelsea. Ses coups de pied arrêtés furent néanmoins trop imprécis. Remplacé par Marvelous Nakamba (70').

Grealish (5,5): La star et capitaine d'Aston Villa a énormément dézoné, mais il a touché la quasi-totalité de ses ballons dans ses vingt-deux mètres, ce qui est problématique car il se doit de se montrer beaucoup plus dans le camp adverse. Ceci est le symbole des difficultés des locaux dans ce match.


El Ghazi (5): Il se procure l'une des rares occasions de Villa dans cette rencontre, en mettant à contribution Kepa sur une tentative lointaine. On a senti qu'il avait les qualités pour faire mieux, mais Chelsea a trop gardé le ballon et on ne l'a pas suffisamment vu sur la durée. Remplacé par Hassan Trezeguet (70').

Davis (4): Le puissant attaquant de pointe n'a presque pas existé, étant donné que Chelsea a dominé la première période. En dépit de quelques déplacements intéressants dans les premières minutes, il a très vite disparu de la circulation et a logiquement été remplacé par Mbwana Samatta (57').

 

Chelsea (4-3-3):

 

Kepa (5): Il n'a presque rien eu à faire, si ce n'est de s'employer sur un tir d'El Ghazi en fin de première mi-temps. A la dernière minute, il capte facilement un coup-franc de Trezeguet. Sur le but qu'il encaisse, il sort une première parade mais, abandonné par sa défense, est totalement impuissant lorsque Hause ouvre le score.

Marcos Alonso (5,5): Le latéral gauche espagnol a multiplié les montées, même si ses centres n'ont pas toujours été précis. Il a fait son travail et n'est pas directement concerné par le but des locaux.


Rüdiger (4): Le maillon faible des Blues à Villa Park, c'est sans doute lui. Il a multiplié les erreurs de relance et il a mis trop de temps dans ses interventions défensives de manière générale, comme sur l'ouverture du score de Villa où il tale de manière totalement désespérée sur la ligne. Sans conséquence pour Chelsea au final.

Christensen (5): Mis à part une erreur d'inattention en fin de partie, qui aurait très bien pu coûter la victoire à Chelsea, il a fait une rencontre globalement correcte, bien qu'il n'ait pas été aidé par Rüdiger qui l'a parfois mis dans des situations inconfortables.

Azpilicueta (6,5): Voir ci-dessus.

Kanté (6,5): Il a montré qu'en dépit d'une saison tronquée par les blessures, il n'en reste pas moins un élément incontournable du onze de départ de Frank Lampard. Il a gratté énormément de ballons et été influent sur la quasi-totalité des offensives des Blues. Ce qui est encore plus encourageant, c'est qu'il a disputé l'intégralité de la rencontre sans ressentir de gêne.

Loftus-Cheek (4,5): Il fait son grand retour avec Chelsea, un an après son dernier match en mai 2019 et une rupture du tendon d'Achille. Forcément, il a fallu qu'il retrouve le rythme, et après un bon premier quart d'heure, il a logiquement connu une baisse de régime physique même s'il manque de peu d'ouvrir le score avant la pause à la suite d'un bon travail de Mount. Remplacé par Christian Pulisic (55'), qui à peine cinq minutes après son entrée, a égalisé, opportuniste en reprenant un centre d'Azpilicueta au second poteau.


Kovacic (5): Lorsque les Blues ont eu la maîtrise du ballon, il fut influent et a touché beaucoup de ballons. Il manque de peu d'égaliser mais sa reprise en demi-volée a frôlé la lucarne. En revanche, et paradoxalement, ce n'est qu'après sa sortie que le jeu de Chelsea est devenu plus fluide. Remplacé par Ross Barkley (55').

Mount (6,5): Le travailleur de l'ombre aujourd'hui. Repositionné en tant qu'ailier gauche, il a réalisé beaucoup d'efforts pour son équipe et a été très précieux dans la conservation du ballon. C'est d'ailleurs lui qui se crée la première occasion de son équipe mais le portier de Villa a eu la main ferme pour empêcher l'ouverture du score. Malgré une légère baisse de régime en début de deuxième période, il aura été une menace constante pour la défense du 19ème de Premier League.

Willian (6): L'un des joueurs les plus en vue sur la pelouse en ce dimanche après-midi. Souvent en mouvement, il n'a pas hésité à proposer des solutions et à repiquer dans l'axe, malgré le fait qu'il ait été moins en réussite dans ses choix. Remplacé par Reece James (90'), qui a buté sur la combativité de Targett en fin de partie.

Giroud (5,5): Son but à la 62ème minute vient forcément relever la note, car il aura réussi à convertir sa seule occasion en but. Avant cela, il fut totalement transparent et n'a pu être à la réception d'aucun des nombreux centres d'Azpilicueta ou Marcos Alonso par exemple, et n'a pas eu d'influence dans le jeu des Blues. Remplacé par Tammy Abraham (80').

 

 

 

 

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer