* Premier League (ANG) *

Premier League - 2ème j. | Les notes d'Arsenal - West Ham (2-1)

Homme du match : Ceballos (7) : Comme à son habitude, le milieu de terrain espagnol a été très important sur ce match pour les Gunners. Que ce soit dans la possession de balle ou à la récupération du ballon, il a été très propre dans tout ce qu'il a entrepris. Son gros impact physique ainsi que son volume de jeu sont des armes stratégiques. Son match est récompensé par une passe décisive à la 86e.

 

Arsenal : 3-4-3

Leno (5) : Le portier allemand a vécu une soirée étrange. Il n'a pas eu grand chose à faire mais a été plutôt chanceux, notamment sur une double occasion des Hammers (68e). Il a tout de même réalisé quelques parades qui ont été importantes et sa qualité de passe s'est montré précieuse.

Holding (3) : Le géant anglais a été nettement moins rassurant qu'au match précédent. Bousculé physiquement par son vis-à-vis, il n'a pas été plus en réussite balle au pied avec de nombreuses pertes de balle dues à des imprécisions.

Gabriel (5,5) : Le jeune défenseur central est bien rentré dans son match. Avec de bonnes interventions, il permet à son équipe de rentrer aux vestiaires avec le match nul. Sa qualité de passe et ses sorties de balle ont été très propres. Attention toutefois à rester concentré, il a bien failli coûter un pénalty à son équipe.

Kolasinac (4) : A l'image de son compère de défense (Holding), il s'est montré peu rassurant. Volontaire mais parfois trop haut sur le terrain, il s'est très souvent fait prendre par la profondeur dans son dos.

Bellerin (3) : L'international espagnol a été très transparent tout au long de cette partie. Ses nombreuses pertes de balle et imprécisions ont mis en danger Arsenal. Il a également offert une prestation offensive très pauvre.

Ceballos (7) : voir commentaires ci-dessus.

Xhaka (6) : Comme son compère du milieu, le Suisse a été très précieux. Il a servi de véritable rampe de lancement à son équipe. Toutefois, quelques espaces dans son dos ont échappé à sa vigilance.

Saka (3,5) : Soirée à oublier pour l'espoir anglais. Très imprécis techniquement, il s'est révélé trop tendre sur le côté, multipliant les pertes de balle. Ceci dit, il est à l'origine du but en distribuant l'avant-dernière passe du but. Remplacé par Luiz (89e).

Willian (6) : Pour sa deuxième sous ses nouvelles couleurs, le Brésilien n'a pas été aussi déterminant que lors du dernier match. Cependant, son orientation du jeu a permis de créer des espaces. Il a souvent migré du côté vers le centre, se positionnant quasiment en numéro 10. Quelques imprécisions inhabituelles l'ont empêché d'être décisif. Remplacé par Pépé (64e)

Lacazette (6,5) : L'attaquant tricolore a livré une bonne prestation. Les quelques ballons perdus dans le premier quart d'heure ont vite été oublié avec ce but de la tête suite à un bon mouvement collectif à la 25e. Son jeu en pivot et sa disponibilité ont été très importants pour son équipe. Il a paru quelque peu émoussé en seconde mi-temps à cause des efforts à répétition qu'il a produit. Remplacé par Nketiah (77e), qui marque à la 86e.

Aubameyang (4) : Le capitaine londonien a été étrangement discret jusqu'à un éclair de vitesse pour délivrer une passe décisive à la 25e. Son match en demi-teinte se caractérise par quelques imprécisions surprenantes. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas beaucoup couru tout au long de la partie.

 

West Ham : 4-2-3-1

Fabianski (4) : Match moyen pour le portier des Hammers. Il ne peut rien sur le premier but de Lacazette qui le fusille de la tête (25e). En revanche, il est coupable d'une sortie hasardeuse sur le second but.

Cresswell (5) : Très discret en première période, il est fautif sur le but des Gunners puisqu'il lâche son marquage, laissant seul Lacazette aux 6m50. Il a commis quelques pertes de balle avant de se reprendre et de livrer une bonne prestation en seconde période.

Ogbonna (6,5) : Le taulier italien a tenu la baraque défensivement. Intéressant dans le duels aériens, il a également été bon dans le marquage. En seconde mi-temps, il gagne quasiment tous ses duels.

Diop (5) : Très peu en vue en première période, le Français s'est repris après le retour des vestiaires avec de bonnes interceptions et une plus grosse agressivité sur le porteur du ballon.

Fredericks (6) : Le latéral s'est montré très offensif aujourd'hui, n'hésitant pas à défier son face à face, que ce soit en attaque ou en défense. Il est sanctionné par un jaune pour une faute grossière sur Saka (41e). Son apport offensif se caractérise par une passe décisive pour Antonio (45e). Une bonne seconde mi-temps, pleine d'envie.

Rice (6,5) : Le jeune capitaine a réalisé un bon match. Très agressif, il a gratté de nombreux ballons et a délivré des passes intéressantes. Plus surprenant, il a été percutant, n'hésitant pas à se projeter dans le camps adverse et à accompagner ses offensifs.

Soucek (6) : Un match sérieux pour le néo-londonien. Un peu discret avec le ballon mais utile sans, il a permis à son équipe de récupérer un bon nombre de ballons. Son positionnement a changé en seconde période, plus haut sur le terrain, il aurait pu marquer si sa tête n'avait pas heurté la barre de Leno.

Masuaku (5,5) : Très discret, si ce n'est transparent en première période, il s'est réveillé en seconde, devenant virevoltant. Remplacé par Anderson (90e).

Fornals (3,5) : Un match compliqué pour l'ailier. Mobile et technique pour le peu de ballon qu'il a touché en 1ère mi-temps, il s'est montré peu en réussite en seconde. Remplacé par Haller (89e).

Bowen (6) : L'ailier anglais a livré une prestation intéressante. Vif, il aurait pu/du obtenir un pénalty pour une faute dans la surface en première période. Toujours très percutant (face à une défense hésitante), il a été très recherché après la pause. Son gros volume de jeu est à saluer. Remplacé par Yarmolenko (83e).

Antonio (6,5) : Très mobile sur le terrain, l'anglais a été important pour son équipe. Comme à son habitude, il a fait parler sa force physique, mettant en difficulté la défense adverse. Certes un peu isolé durant la première demi-heure, il est récompensé pour son investissement à la 45e par un but. Il aurait même pu doubler la mise dès le retour des vestiaires (54e).

Fermer
Fermer