Accueil * Premier League (ANG) * Premier League – 29ème j. | Les notes de Man United –...

Premier League – 29ème j. | Les notes de Man United – Man City (2-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Aaron Wan-Bissaka (8) : Le latéral droit s’est délecté de Zinchenko et surtout Sterling. Il les a littéralement mangés tout crus. Il s’est également illustré à travers des incursions dans le camp adverse ou en lançant vivement avec justesse. Si on est tatillon, on regrettera quelques enflammades quand un plat succulent s’offre à lui jusqu’à en perdre sa lucidité. Pour tout le reste, il a accompli une grande performance qui a contribué au succès des Red Devils contre l’ennemi juré, leur permettant de monter au 5ème rang, et surtout de l’emporter à l’aller comme au retour, une première depuis le départ à la retraite de Sir Alex Ferguson.

MANCHESTER UNITED FC (3-4-3)

D. De Gea (6) : Peu sollicité malgré l’ultrapossession des visiteurs, le portier ibérique n’a eu que deux vraies parades à réaliser. Une claquette sur une frappe de Foden (56’), puis en plongeant avec promptitude contre un tir de G. Jesus (75’). Il a été le reste du temps bien protégé par le bus à impériale des Red Devils.

V. Lindelöf (6,5) : Appliqué et concentré, il s’est évertué à rester bien proche de Maguire.

H. Maguire (7) : Le défenseur le plus onéreux de l’histoire a tout repoussé, tout en relançant avec précision.

L. Shaw (6,5) : Dans une position hybride dans un premier temps (axiale ou latérale), il s’est attaché à préserver le côté gauche de la défense de United quand la pression montait.

N. Matić (5,5) : Le milieu serbe a une certaine élégance en possession de la balle, mais sa lenteur d’exécution l’handicape.

Fred (7,5) : Omniprésent dans l’entrejeu, il nettoie les ballons, relance avec à propos ou se propose avec promptitude sur les contres.

A. Wan-Bissaka (8) : voir ci-dessus.

B. Williams (7) : Mis à part sur deux situations contre Mahrez, il a fort bien fermé son couloir, en y ajoutant une propension à monter pour aider son équipe à respirer. Épuisé, il cède sa place à E. Bailly (78’).

B. Fernandes (7) : Le meneur arrivé du Sporting durant le mercato hivernal a encore brillé par ses percussions ou caresses avec la sphère. Son coup franc fouetté avec malice permet de débloquer la situation à la demi-heure. Après avoir beaucoup donné, il sort sous une ovation dans les derniers instants au profit d’O. Ighalo (88’).

D. James (5) : Lui non plus n’a pas compté ses efforts. En revanche, certains de ses choix ont manqué de pertinence. On pense notamment à ce surnombre à la 70’ où il doit la donner après avoir bien effacé son vis-à-vis.

A. Martial (7,5) : Il a eu peu de munitions comestibles, il s’est débrouillé pour qu’elles soient incisives. Une 1/2 volée après un contrôle très difficile (23’) qui aurait pu faire mouche sans le contre d’Otamendi, une frappe écrasée sur une action qu’il se crée en solo, puis ce but difficile à mettre avec une volée d’un ballon qui lui passe par dessus avant de le reprendre (30’). Il a ensuite beaucoup couru pour gêner les relances Citizens ou se lancer dans des raids. Suppléé par S. McTominay (78’) qui marque des 35m dans le but vide (90+7) pour corser l’addition.

 

MANCHESTER CITY FC (4-3-3)

Ederson (1) : Comme l’impression qu’il se couche au ralenti pour l’ouverture du score. Son contrôle raté dans ses 5,50m après le repos a confirmé que même sur son point port, il n’était pas présent cet après-midi. Jusqu’à cette relance à la main qui offre le but du break en toute fin de rencontre.

J. Cancelo (3,5) : Martyrisé par Martial et Williams, l’arrière droit portugais a comme trop souvent rendu une copie insipide. Ses rares centres n’ont en outre jamais trouvé preneur.

N. Otamendi (4) : Il contre bien la tentative spontanée de Martial, mais il ne dégage globalement aucune sérénité et aurait pu (dû?) coûter un pénalty pour une charge sur Fred (42’). D’autres fautes grossières ternissent son bilan.

Fernandinho (4,5) : Sa qualité de relance ne compense pas le fait qu’il ait eu du mal dans la profondeur et qu’il a souffert contre Martial.

O. Zinchenko (4,5) : Bien offensivement, le latéral ukrainien a rencontré plus de difficultés dans son camp. Remplacé par B. Mendy (77’).

Rodri (4) : Ses passes millimétrés ont été peu nombreuses, il a aussi souffert face au harcèlement des milieux des Red Devils.

B. Silva (4,5) : L’ancien monégasque a fait une bonne entame en circulant à bon escient entre les lignes, avant de disparaître peu à peu, jusqu’à trouver place sur le banc, pour R. Mahrez (60’). Ce dernier a produit quelques tentatives sur les côtés, sans réussite.

I. Gündogan (5) : Il s’est décalé sur les flancs pour se libérer du pressing adverse, mais ses passes n’ont été que trop peu tranchantes.

P. Foden (5,5) : Le seul élément des Sky Blues qui a essayé de jouer le rôle dévolu à De Bruyne, même si ce fut par intermittence. Sa frappe des 20m a été sortie par De Gea.

R. Sterling (3,5) : Son petit enroulé en début de match (10’) a manqué de puissance, tous ses autres essais ont été de la même veine (trop court sur un centre de Mahrez par exemple 75’), dribbles inclus, même s’il a légèrement mieux combiné avec G. Jesus.

S. Agüero (4) : L’élégance du Kun ne masque cette sensation qu’il n’avait pas l’air concerné. G. Jesus (59’) a fait bien plus en deux fois moins de temps, notamment sur un beau mouvement à la 75’, en vain.

YSW.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...