* Premier League (ANG) *

Premier League - 29ème j. | Les notes de Leicester - Aston Villa (4-0)

Homme du match : Barnes (8) : Une claque dans le visage des Villans ! Il a grandement éprouvé la défense de l'équipe de Birmingham par l'intensité de ses courses, l'intelligence de ses déplacements et son activité. Il a fait passer une sale soirée au côté droit adverse, notamment en seconde période. C'est tout naturellement qu'il a inscrit un doublé (40' puis 85') pour parachever son œuvre et enfoncer Aston Villa.

Leicester City (4-1-4-1)

Schmeichel (6,5) : Il ne lui a presque manqué qu'un parapluie pour passer une soirée plus tranquille. Le portier danois a été très peu inquiété par les Villans. Néanmoins, il a su montrer de l'assurance dans sa relance pour ne pas se mettre bêtement en danger.

Justin (6,5) : Deuxième apparition en Premier League et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a fait bonne impression ce soir. Ses montées furent tranchantes, rapides et ont apporté de l'espace à ses partenaires dans la défense des Villans. De plus, il a fait preuve d'une très grande générosité dans les efforts.


Soyuncu (6) : Un match tranquille derrière face à la faible opposition proposée ce soir. Comme son compère de l'axe central, il s'est illustré dans le domaine aérien en attaque avec moins de précision que son partenaire mais avec autant d'opportunités.

Evans (6,5) : Il a montré une bonne agressivité dans les duels avec beaucoup d'engagement. Cela s'est fortement ressenti sur les coups de pied arrêtés offensifs de son équipe où il a failli marquer à deux reprises.

Pereira (5,5) : Un match marqué par une certaine imprécision technique, gênant un peu ses bonnes intentions. De plus, il n'a pas réalisé autant de différences sur son côté droit que Justin à gauche. Par contre, il a eu une excellente assise défensive, facilité il est vrai par la faiblesse offensive adverse.


Ndidi (7,5) : Impérial au milieu, il a très vite éteint les ambitions adverses. Il a mis un fort impact dans les duels, récupérant de très nombreux ballons et compliquant grandement les mouvements collectifs des Villans. Mendy a pris sa place (83').

Barnes (8) : Voir ci-dessus.

Maddison (6,5) : Il a dynamisé le jeu offensif de son équipe par sa vitesse et la qualité de ses débordements. Cependant, il lui a manqué un peu de précision dans la zone de vérité.

Praet (5,5) : Un peu en-dedans, le Belge a manqué de précision dans son utilisation du ballon, ratant trop de passes faciles. Mais, il a su être utile à la récupération du ballon formant un très bon duo de travailleurs avec Ndidi. Tielemans l'a remplacé (76').

Albrighton (7,5) : Le distributeur de caviars ! Il a mené le jeu offensif de son équipe avec des centres qui furent nombreux et de plus en plus dangereux. Il a vraiment usé la défense adverse. Surtout, il a délivré deux services en or à destination de Barnes qui a conclu à chaque fois. Sa vision du jeu sur l'ensemble du match a été extrêmement précise.


Iheanacho (4,5) : Un match un peu compliqué pour le Nigérian. Sur le front de l'attaque, il a eu peu d'occasions et de situations près des buts adverses. Il a gâché sa principale opportunité en ratant une tête à 5 mètres des cages. Par contre, il a eu une importante activité physique avec de nombreuses courses. Remplacé par Vardy (63') qui a inscrit un doublé pour son entrée (63' et 79').

Aston Villa (4-3-3)

Reina (3) : Son erreur a changé le cours de match. Alors que Villa tenait tant bien que mal le 0-0, il a réalisé une sortie kamikaze sur le premier but de Barnes, ratant le joueur et le ballon (40'). Avant cela, il avait pourtant sorti deux belles parades, maintenant à flots les siens. Ensuite, les vagues bleues se sont intensifiées en seconde période et il n'a pas pu empêcher le naufrage de sa formation, encaissant trois autres buts.

Targett (4) : Un début de match convaincant dans les intentions offensives. Il semblait pouvoir faire quelque chose et son entente avec Grealish était intéressante. Puis, Villa a perdu pied et lui a subi les assauts adverses. Bousculé par l'attaque des Foxes, il a manqué d'agressivité pour contrer l'influence grandissante d'Albrighton. Sur le quatrième but, il se fait avoir trop facilement par le duo Albrighton-Barnes.

Mings (5) : Le défenseur le plus convaincant des Villans se fut lui. Même s'il fut parfois un peu passif sur certains centres, ses interventions furent souvent nécessaires pour écarter le danger. Il a concédé un penalty un peu sévère pour une intervention qui semblait être de l'épaule mais globalement il fut le seul à sortir la tête de l'eau dans le naufrage défensif de son équipe.


Engels (3) : Trop souvent en retard, pris de vitesse, lent à intervenir, il a vécu une rencontre pénible. Déstabilisé dans le domaine aérien, il a mangé son pain noir sur chaque centre adverse et ils furent très nombreux. Pas vraiment solide dans les duels, il a peiné à stopper les offensives adverses et l'entrée de Vardy n'a rien arrangé.

Guilbert (3,5) : Beaucoup d'actions sont nées de son côté. Il faut dire que le Français n'a pas montré qu'il pouvait être un obstacle pour l'attaque des Foxes. Trop passif, pas assez agressif, il suffit de voir avec quelle facilité Vardy l'a enrhumé sur le troisième but pour comprendre ses difficultés ce soir.

Hourihane (5) : A défaut de réussir tout ce qu'il a tenté, il a fait preuve de beaucoup de générosité sur le plan athlétique et d'audace balle au pied. Il a eu un peu de déchet mais il fut celui qui a fait le plus avancer sa formation et, en outre, celui qui a le plus tenté sa chance au but. Davis l'a remplacé (67').

Nakamba (2,5) : Effacé, il a été très peu mis en valeur au cours de ce match. Il a souvent été pris de vitesse en défense et il n'a pas existé en phase offensive.


Douglas Luiz (3) : Trop lent dans ses prises de balles, il a été bousculé et grandement éreinté par l'agressivité du milieu adverse. Il n'a donc jamais réussi à émerger en milieu, tout comme son équipe, avec de trop nombreux ballons perdus.

Grealish (4) : Beaucoup de dribbles mais peu de débouchés pour son équipe. Il aime toucher le ballon mais il a du mal à faire naître une action. Il n'a pas souvent réussi à lancer une action dangereuse de sa formation. De plus, il a tendance à dribbler trop près de sa défense, l'exposant au danger.

Samatta (5) : Le Tanzanien a fait avec ce qu'il a eu, c'est-à-dire peu de ballons à exploiter et surtout des possessions très loin des buts de Schmeichel. Il a eu très peu de situations mais il a été utile à sa formation en point de fixation pour aimanter le cuir. Sans lui, pas sûr, que les Villans aurait approché la surface de Leicester.

El-Mohammadi (3,5) : Habituel latéral des Villans, l’Égyptien a été reconverti ailier et ce ne fut pas une réussite. Il n'a pas pesé sur la défense de Leicester en première période manquant de tranchant et d'inventivité balle au pied. Ensuite, son équipe subissant, il n'a plus eu de possibilités offensives. Même sur le plan défensif, il a déçu en montrant bien trop de passivité. Il a cédé sa place à El Ghazi (63').

Mehdi Lunay

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer