Accueil * Premier League (ANG) * Premier League – 27ème j. | Les notes de Burnley – Tottenham...

Premier League – 27ème j. | Les notes de Burnley – Tottenham (2-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match :Wood (6) : l’homme du match reflète sans doute le style de match auquel l’on a eu à faire aujourd’hui : pauvre techniquement mais élevé physiquement. Dans son profil très atypique comme son acolyte Barnes sur le front de l’attaque, Wood a pesé sur cette défense. Il travaille beaucoup et ne ménage pas ses efforts, notamment défensivement puisqu’il exerce un pressing de tous les instants. Il est l’auteur du premier but des Clarets sur corner (qui pourtant devait être un 6 mètres) où il place une tête imparable sous la barre d’Hugo Lloris.

Burnley (4-4-2)

Heaton (6) : impérial sur sa ligne, il a repoussé plusieurs tentatives des Spurs notamment une plus que compliqué sur Kane. Tres bon match de sa part, malgré un but encaissé alors que Kane était dans un angle très fermé. 

Tarkowski (6) : il n’a physiquement rien à envier à Harry Kane face à lui, et l’a prouvé dans ce match. Il a vraiment bien défendu sur l’international anglais, il a lu tous les déplacements de ce dernier à la perfection et a donné des difficultés à son adversaire direct. Match solide de la part du taulier des Clarets.

Mee (6) : en première période, il a joué tranquillement en laissant la dure tache de défendre sur Kane à son coéquipier dans l’axe et en laissant Son décrocher bas sur le terrain pour se heurter aux milieux de Burnley. En seconde en revanche, l’entrée précoce de Llorente dans ce match l’a obligé à accepter les duels désormais, et il l’a tres bien fait puisque l’espagnol a eu du mal à se défaire de ce marquage.

Taylor (5,5) : faible techniquement en première période, il n’aide pas ses coéquipiers à construire un jeu fluide et propre déjà quasi-invisible. En revanche, il défend très bien sur Aurier qui se positionne presque en ailier. Et en soit, c’est ce qu’on lui demande en priorité. 

Bardsley (4,5) : dans un jeu très agressif, il a souvent imposé de son physique pour déstabiliser Rose. Il a reçu un carton jaune pour une faute qui aurait été plus sévèrement sanctionnée dans n’importe quel autre championnat. Certainement le joueur défensif le plus en difficulté pour les Clarets aujourd’hui.

Westwood (5,5) : il a été omniprésent, dès la première demi-heure il a imposé le tempo au milieu en étant d’arrache pied sur tous les ballons. Que cela soit sur Winks ou sur Sissoko, il a harcelé ses adversaires directs pour les empêcher d’évoluer. En seconde, il s’est malheureusement un peu éteint alors qu’il réalisait une performance plus qu’aboutie. 

Cork (5) : il se projette bien et apporte le surnombre en attaque mais il ne fait pas preuves de lucidité à l’approche de la surface adverse pour mettre ses coéquipiers dans les bonnes conditions. Bon match dans l’ensemble pour lui.

Hendrick (5,5) : il travaille beaucoup sur son coté droit, aussi bien en attaque qu’en défense d’ailleurs. Il a empêché Rose d’évoluer à de nombreuses reprises. Seul petit bémol, il est trop peu present offensivement, alors qu’il joue un poste ou il pourrait être meilleur dans ce domaine. Il est remplacé par Brady à la 80′.

McNeil (5,5) : le jeune anglais était très bien en place dans match et il a apporté de sa technique pour essayer d’amener un peu de folie offensive dans le match de Burnley. A l’inverse de son coéquipier de l’autre coté du terrain, il brille plus offensivement que défensivement, où il aura laissé Aurier multiplié les montées sur ce couloir gauche. Il est remplacé par Gudmundsson qui réalise une passe décisive, involontaire certes, sur son premier ballon.

Barnes (5) : Il a encore marqué pour Burnley aujourd’hui, c’est son huitième en Premier League cette saison. Un but digne d’un vrai numéro 9, où il est le seul en mouvement dans la surface de réparation des Spurs pour venir ajuster une Lloris impuissant. Dans le reste du match, il a fait du Barnes. Il reçoit et donne des coups, puis se contente de garder le ballon dos au jeu pour permettre à son équipe de remonter sur le terrain.

Wood (6) : voir ci-dessus

Tottenham (3-5-2)

Lloris (4,5) : deux ballons on approché ses cages, et deux ont finis au fond des filets. Même s’il n’y peut rien sur les deux butes de Burnley, difficile d’attribuer une meilleure note au portier français cet après-midi. Son jeu a pied lui fait toujours défaut lorsqu’il est pressé. Il en reste donc toujours à 99 clean-sheets en Premier League dans sa carrière. 

Foyth (4,5) : en légère difficulté face à Barnes, physiquement notamment, il lâche son marquage sur Wood sur le corner qui amène le but des Clarets. En revanche, il est très interessant dans la relance, où il franchit souvent les lignes offensives adverses soit d’un coup de rein soit d’un ballon millimétré. Mais il l’a réalisé trop de fois. Match décevant pour lui, il reçoit un carton jaune après une grossière faute sur Wood à la 69′. Il laisse sa place à la 75′ à Lamela.

Alderweireld (5,5) : lui a plus réussi à gérer le cas Barnes lorsqu’il s’est retrouvé au marquage de ce dernier. Très costaud et très concentré, il est le dernier rempart de cette défense et assume pleinement son rôle. Certainement le meilleur joueur de cette défense des Spurs.

Vertonghen (5) : le belge a légèrement souffert sur son coté tant Rose a joué sur le terrain. Il parait en difficulté face aux physiques attaquants des Clarets même si parfois il anticipe bien les duels et s’en sort facilemen. Match en demi-teinte pour l’autre belge de cette équipe. 

Rose (5,5) : il n’est quasiment jamais parvenu à remporter ses duels ou ses un contre un face à Hendrick. Il a touché beaucoup de ballons mais en a perdu la majorité. Il est toutefois le passeur décisif pour Kane, sur une touche, qu’il a réalisé 5 mètres après le lieu de sortie de balle. Match plus que curieux pour lui qui a tout de même été très remuant sur son côté, mais il aurait pu mieux faire. 

Aurier (5,5) : actif sur son côté, il revient bien défendre aussi et même pour aider un Foyth en difficulté parfois. Offensivement, il apporte beaucoup mais il se heurte de trop nombreuses fois au mur installé par Burnley en défense. Bon match tout de même de sa part. 

Winks (5) : très juste techniquement en premiere période, il a essayé de varier le jeu en passant de gauche et droite et vice versa pour essayer de franchir l’épaisse ligne défensive de Burnley. En seconde période en revanche, il s’est entièrement éteint et on ne l’a pas du tout vu. Il est remplacé par Llorente à la 61′. L’espagnol a reçu un carton jaune seulement 3 minutes après son entrée en jeu.

Sissoko (3,5) : il est imposant physiquement, comme toujours, mais trop pauvre techniquement. Il a raté des choses trop simples, des passes ou des contrôles qui paraissaient vraiment évident. Dommage pour lui car il pourrait vraiment briller dans ce milieu de terrain.

Eriksen (5) : c’est lui qui s’essaye le plus de fois à la frappe dans la première période côté Spurs mais sans réussite. Il fait preuve d’une justesse technique qui est vraiment agréable à regarder, ses passes en profondeurs sont parfaitement dosées et précises pour ses attaquants. En seconde période en revanche, à l’image de son équipe, il s’est éteint et n’est pas parvenu à faire la différence.

Son (5,5) : il est le joueur qui, comme de depuis des semaines voire des mois, met le plus de rythme dans les offensives des Spurs. Un peu esseulé parfois malgré le retour de Kane, il a eu du mal à se montrer et à être décisif, pas de quatrième but consécutif en autant de match pour lui cet après-midi. Il est remplacé par Lucas à la 88′.

Kane (5,5) : c’était (enfin) le retour du Prince Harry devant à Tottenham. On a senti qu’il voulait se positionner en sauveur ou en héros de Tottenham, puisqu’il a parfois été un peu égoïste dans ses choix. Il a voulu faire la différence seul, à l’image de cette occasion à la 16′ où il décide de tirer alors que Rose est absolument seul sur sa gauche. Après une magnifique tentative repoussée par Heaton il aurait pu finalement devenir ce héros qu’il voulait tant être pour Tottenham puisqu’il a été buteur aujourd’hui. D’un élégant pointu, il vient crucifier le portier anglais sur le premier but des Spurs.

 

Nathan Themines

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...