Premier League – 26ème j. | Les notes de Liverpool – Bournemouth (3-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Wijnaldum (7,5) : Déterminant, le néerlandais a été le monsieur plus du côté des reds. À plusieurs reprises, il s’est intelligemment projeté pour faire la différence devant. Même s’il a d’abord mal négocié deux contres, il a parfaitement bonifié une récupération haute de Liverpool d’un lob aussi doux que létal (34′). Il est vrai que « Georginio » sonne un peu brésilien à l’oreille.  Il a cédé sa place sous une ovation et Alexander-Arnold en a profité pour effectuer son retour à la compétition (77′).

Liverpool (4-3-3)

Alisson (6,5) : Très tranquille, le portier brésilien a été peu sollicité et il a fait son travail lorsque cela s’imposait. Uniquement deux arrêts à fournir (2′, 78′).

Milner (7) : À l’image de son dépannage dans le couloir droit, l’ancien international anglais s’est rendu très disponible au cours de la rencontre. Plusieurs fois libre de centrer, il ne s’est pas fait prier pour trouver la tête de Mané qui a fait mouche.

Matip (6,5) : Parfois légèrement dépassé sur ses interventions, le camerounais a toujours fait l’effort pour finalement s’imposer. Un match sérieux dans l’ensemble et une très belle ouverture pour Firmino qui aurait pu peser dans la balance si le brésilien avait effectué le bon contrôle (32′).

Van Dijk (6,5) : Premier relanceur et assurance tous risques des reds, circulez !

Robertson (7,5) : Encore passeur décisif grâce à une délicieuse ouverture pour Wijnaldum, l’écossais a encore tout fait. Infaillible derrière et toujours là lorsque Liverpool porte le ballon, Klopp doit le chérir.

Fabinho (6,5) : Que ce soit dans les duels ou dans le jeu de passe, le brésilien a répondu présent pour fournir un match plein et sans faille apparente. Précieux pour affirmer le contrôle des reds sur la rencontre.

Wijnaldum (7,5) : Voir ci-dessus.

Keita (6,5) : S’il a montré beaucoup d’errances dans le 4-2-3-1 qui a évolué face à West Ham, le guinéen a en revanche était bien plus à l’aise dans le 4-3-3 concocté par Klopp en ce samedi après-midi. Rouage essentiel à la transmission, il s’est aussi particulièrement impliqué sur le troisième but de la rencontre en ouvrant parfaitement pour Firmino. Il devra cependant encore attendre pour inscrire son premier but sous sa nouvelle tunique, la faute à une frappe non cadrée (79′).

Salah (7) : Le meilleur buteur du championnat s’est procuré de nombreuses tentatives en première mi-temps, sans pour autant régler la mire. Sa volée parfaitement équilibrée et repoussée par Boruc était néanmoins un sérieux avertissement (45′) et l’égyptien n’a pas eu de pitié au moment de trouver les filets en début de seconde période (48′). Le doublé n’était pas loin, mais la barre a sauvé Boruc (76′).

Mané (7) : Placé à l’extrême limite du hors jeu, le sénégalais a encore inscrit son but, d’une tête puissante (24′). Très irritant pour les cherries, il n’est pas passé loin du doublé, toujours de la tête (56′). Remplacé par Origi (57′).

Firmino (6,5) : Par ses déviations et son entente particulière avec Salah, le brésilien aura régalé. Justement récompensé d’une passe décisive sur une magnifique talonnade pour l’égyptien, l’ancien joueur d’Hoffenheim aurait pu fournir une seconde « assist », mais s’est montré trop égoïste en fin de match sur un contre rondement mené jusque-là. Remplacé par Sturridge (90′).

Bournemouth (4-5-1) :

Boruc (3,5) : Opposition compliquée pour le gardien polonais. Sa barre a tremblé et sans doute lui aussi chaque fois que les reds se sont introduits dans sa surface. Le bilan est lourd, mais aurait pu être pire.

Smith (3) : Trop friable, il a beaucoup subi et devrait souffrir de la comparaison avec Clyne, prêté par Liverpool et donc indisponible sur ce match.

Aké (3) : Trop statique dans sa défense sur Wijnaldum, le jeune néerlandais a trop respecté ses adversaires.

Cook (3,5) : Quelques interventions mais rien de bien suffisant pour faire oublier un match beaucoup trop neutre.

Rico (3,5) : Pas facile de résister à un Milner très entreprenant et un Salah qui a tenu son couloir droit plus qu’à l’accoutumée. Si le constat n’est pas bon, l’espagnol ne s’en sort pas si mal. Remplacé par Mepham (80′).

Ibe (3,5) : Plutôt remuant en début de match, il est vite rentré dans le rang en étant correctement muselé. Il a aussi été victime du pressing aiguisé de Liverpool sur le second but de la rencontre.  Il a cédé sa place à Solanke (59′), un autre joueur anciennement passé par Melwood.

Lerma (4) : Plutôt pointe basse de ce milieu à 5, le colombien s’est montré trop timide. Il a cédé sa place à Mousset (73′) qui fêtait son 23ème anniversaire et auteur de la seconde frappe cadrée pour Bournemouth (78′).

Gosling (3) : Resté impuissant dans le dos de Mané sur le but de celui-ci, le milieu anglais n’a que trop peu pesé pour permettre à son équipe de survivre un tant soit peu.

Surman (3,5) : Bien que capitaine de son équipe, le natif de Johannesburg n’a jamais semblé en mesure d’insuffler le caractère nécessaire à ses coéquipiers pour tenter d’exister dans ce genre de match.

Fraser (4,5) : Auteur de la première frappe des cherries, l’écossais a été volontaire et a plutôt bien géré ses ballons. Il a fait ce qu’il a pu mais la tâche était particulièrement délicate aujourd’hui.

King (3) : Les 90 minutes traversées par le norvégien ont dû être bien longues. Esseulé devant et confronté à la garde rapprochée Matip-Van Dijk, il a dû prendre peu de plaisir.

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.