Premier League - 25ème j. | Les notes de Arsenal - Manchester City (0-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Fernandinho (9) : Resplendissant dans le travail de l’ombre, le brésilien a proposé un jeu simple et remarquablement efficace. Intraitable à la récupération, ses longs ballons ont permis d’accélérer le jeu. Milieu défensif ou plutôt milieu et défenseur à la fois, Fernandinho, 35 ans, n’a pas dit son dernier mot à Manchester City.

Arsenal (4-2-3-1) :

Leno (6) : Complètement impuissant sur le but, Leno limite la casse pour Arsenal avec un bel arrêt sur une frappe de Gundogan.

Bellerin (7) : Rapide balle au pied comme dans ses décisions, l’espagnol n’a pas lâché Sterling et su se projeter rapidement à la perte de balle des Skyblues. Parfois brouillon, il n’est pas aidé devant lui par un coéquipier trop discret.

Holding (7,5) : Parfois trop confiant sur ses relances, Holding n’a pas mis pour autant son équipe en danger. Très en vue face aux offensives adverses, il a largement contribué aux 89 minutes d’invincibilité des Gunners. Remplacé par David Luiz (82ème).

Mari (4,5) : Bien moins à l’aise que son partenaire, le défenseur central a offert plusieurs occasions aux Citizens en perdant bêtement des ballons.

Tierney (7,5) : Battu par Mahrez en début de match, l’écossais a ensuite étouffé son vis-à-vis et livré ses dernières forces dans l’animation du couloir gauche.

Elneny (7) : Vraisemblablement aligné pour ses qualités défensives, la présence d’Elneny a été un vrai plus. Inépuisable, l’égyptien n’a pas laissé respirer ses adversaires et s’est plusieurs fois retrouvé dans la zone de but pour venir en aide à la charnière centrale. Remplacé par Ceballos (86ème).

Xhaka (7) : Très mobile, Granit Xhaka a malheureusement été trop seul à tenter de construire côté Gunners. Agressif dans les duels, il récupère le cuir bas sur la pelouse et se projette vers l’avant. Trop de ballons perdus pour mériter mieux que 7/10.

Saka (5,5) : Rapide et percutant à chaque fois qu’il est mis à contribution, l’ailier de 19 ans n’a eu que peu d’occasions de se mettre en valeur.

Odegaard (3,5) : Beaucoup trop discret, le norvégien n’a pas aidé Arsenal à se montrer dangereux. Peut-être pas le genre à se battre pour le ballon, ça devient problématique si la créativité n’est pas non plus au rendez-vous. Remplacé par Lacazette (73ème).

Pepe (4,5) : Intéressant sur une ou deux actions, pas plus. C’est largement insuffisant pour l’ivoirien qui a besoin de plus d’espace pour s’exprimer. Remplacé par Smith-Rowe (73ème).

Aubameyang (3,5) : Jamais trouvé par ses partenaires, le Gabonais aurait gagné à redescendre davantage, à l’image d’un bon mais unique retour défensif.

Manchester City (4-3-3) :

Ederson (7) : Pas très sollicité malgré un adversaire parfois haut sur le terrain, Ederson a semblé insensible à la pression, soignant ses relances et montrant bien moins de déchet qu’un autre portier brésilien de Premier League...

Cancelo (6,5)  : Comme à son habitude, le portugais s’est souvent retrouvé au coeur du jeu, presque comme un milieu relayeur supplémentaire. Parfois obnubilé par ses tâches offensives, il s’est trop reposé sur ses coéquipiers pour couvrir le couloir droit.

Stones (8,5) : Mur infranchissable, Stones a pu profiter de la couverture de Fernandinho pour monter balle au pied chercher directement des coéquipiers haut sur la pelouse.

Dias (8) : En pointe basse du quatuor défensif, Ruben Dias s’est encore une fois montré très confiant, alerte sur les contre-attaques adverses et capable de mettre à disposition sa qualité de passe pour casser les lignes.

Zinchenko (7) : Intéressant dans l’animation d’un couloir gauche élargi, l’ukrainien a su prendre des risques et limiter les déchets. Pas très sollicité par Nicolas Pepe.

De Bruyne (6) : De retour de blessure, le belge avait besoin de ces 60 minutes pour se remettre en jambes. Assez libre dans son positionnement, De Bruyne a été, sans surprise, moins en vue qu’à son habitude. Laissons-lui le temps de retrouver ses repères. Remplacé par Jesus (63ème) qui fait encore tout bien... jusqu’à se retrouver en face du but.

Fernandinho (9) : Voir ci-dessus

Gundogan (8) : Face à une équipe d’Arsenal qui montrait beaucoup d’envie, City avait besoin de joueurs qui ne comptaient pas leurs efforts. L’allemand a été au rendez-vous tant sur les phases de construction que dans le jeu sans ballon. Auteur d’excellents retours défensifs, il ne marque pas aujourd’hui mais signe une prestation très réussie.

Mahrez (6): Passeur décisif après 1 minute 20, l’algérien a fait une fois la différence sur son aile droite. Bien muselé ensuite par Kieran Tierney, il s’est moins montré.

Silva (3,5) : Apparemment sans poste fixe, Silva a eu beaucoup de mal à trouver ses marques. Bien moins créatif que d’ordinaire, il perd même des ballons a priori anodins. On l’attend au rendez-vous mercredi en Champions League, de préférence au milieu de terrain.

Sterling (6) : Toujours marqué à la culotte, l’ailier gauche des Skyblues ouvre le score sur un bon centre de Mahrez puis peine à prendre ses adversaires de vitesse. Il demeure utile pour faire tourner le ballon.