Accueil * Premier League (ANG) * Premier League – 23ème j. | Les notes de Liverpool – Man...

Premier League – 23ème j. | Les notes de Liverpool – Man United (2-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Van Dijk (8) : En défense comme en attaque, il a marché sur la concurrence. Il s’est envolé plus haut que tout le monde pour débloquer le score (14′). En fin de match, quand United tentait le tout pour le tout, il semblait aimanter tous les ballons pour se faire une joie de les repousser.

Liverpool (4-3-3)

Alisson (7) : Liverpool était supérieur, mais a tardé à se mettre à l’abri. C’est donc en toute logique que les visiteurs ont eu quelques occasions. Rien de bien méchant pour le portier des reds (44′, 67′). Il avait laissé paraître quelques approximations au pied, une carence totalement gommée au moment où il s’est mué en passeur décisif pour trouver Salah en toute fin de match.

Alexander-Arnold (6,5) : Passeur décisif pour Van Dijk, il a aussi bien tenu son couloir avec une forte impression de maturité.

Gomez (6,5) : Qu’il semble facile d’évoluer à côte de Van Dijk ! Mais ne nous y trompons pas, le jeune défenseur fait le boulot.

Van Dijk (8) : Voir ci-dessus.

Robertson (7) : Son match a été très sérieux avec un gros tacle sur James notamment (10′). United a très peu existé sur son côté. Il a beaucoup apporté devant et aurait sans aucun doute été gratifié d’une passe décisive si Salah ne s’était pas manqué (47′).

Henderson (7,5) : Absolument partout, il a joué un rôle fondamental pour la récupération des seconds ballons. Auteur d’un pressing incessant, il a énormément compliqué la tâche de ses adversaires. Que dirions-nous s’il avait trouvé mieux que le poteau de De Gea (49′) ? .

Oxlade-Chamberlain (6) : Même s’il a été mécontent de céder sa place, il a effectué un bon travail de relayeur, s’offrant même une occasion (52′). Remplacé par Lallana (66′), qui avait marqué à l’aller.

Wijnaldum (7) : Le Néerlandais est en forme et hésite de moins en moins à se porter vers l’avant, il s’est d’ailleurs vu refuser un but pour quelques centimètres(36′). Précieux à la récupération, il a souvent fait bon usage du ballon ensuite. Avec une prestation comme celle-là, il symbolise bien le jeu de transition de Klopp.

Salah (7) : Tantôt sur l’aile, tantôt dans l’axe, il a bien porté le trident offensif qu’il compose avec Mané et Frimino. Il a manqué une grosse occasion (47′), mais a eu le mérite de toujours y croire pour finalement battre De Gea au terme d’une longue course (90+3′).

Mané (6) : Remuant sur son côté gauche, il a poussé De Gea à l’arrêt (45′). Bien qu’il ait manqué de précision  (48′, 63′), son match reste satisfaisant. Signalons le retour de Fabinho qui est venu le suppléer (83′).

Firmino (6,5) :  En dehors d’un raté après un bon service de Salah (27′), il a affiché une grande justesse technique en réussissant tous ses dribbles. Il a inscrit un but splendide d’une frappe enroulée (25′), mais celui-ci a été refusé pour une faute de Van Dijk sur De Gea. Notons que l’arbitre n’avait pas signalé de faute, et que la VAR marque donc peut-être un tournant dans la protection des gardiens outre-Manche. Remplacé par Origi (83′).

Man United (5-2-1-2)

De Gea (4,5) : Peu à l’aise pour s’imposer dans les airs comme sur les corners, il a quand même conservé l’espoir pour son équipe (45′, 49′, 52′).

Wan-Bissaka (4,5) : Sa partie n’a pas été facile, tant les reds ont pris plaisir à combiner sur son côté. Firmino s’est notamment amusé de lui, et Robertson est beaucoup monté.

Lindelöf (5) : Par défaut, il a peut-être été le « meilleur » central de son équipe aujourd’hui. Cela témoigne bien de la supériorité des locaux, car il est loin d’avoir excellé pour autant.

Maguire (3,5) : Capitaine de son équipe, il n’a pas vraiment fait honneur au brassard aujourd’hui. Il a perdu de trop nombreux duels, dont celui contre Van Dijk sur le but. La défense en zone prônée par Solskjaer ne l’a pas aidé non plus.

Shaw (4,5) : Il a effectué une excellente intervention dans la surface sur Mané (24′), mais a quand même fini par souffrir, comme en témoigné sa sortie alors qu’il était rongé par les crampes. Remplacé par Dalot (87′).

Williams (4,5) : Le jeune défenseur n’a pas eu une grosse marge de manœuvre et a été cantonné à défendre son couloir comme il le pouvait, parfois avec l’aide de Shaw. Pour l’encourager, on a déjà vu Alexander-Arnold plus en balade dans son secteur de jeu. Remplacé par Greenwood (74′).

Matic (5) : Trop vite, il a pris le pli de subir la domination de Liverpool. C’était un peu mieux au retour des vestiaires.

Fred (6) : Assez propre dans son jeu et plus présent que Matic, il ne passe pas loin d’être la seule satisfaction mancunienne de la soirée. Ses projections ont amené le surnombre et il s’est procuré quelques bonnes positions de frappe.

Andreas (5) : Il a été le joueur le plus dangereux de son équipe en première période. Il n’a cependant pas su reprendre la remise de Wan-Bissaka. Il a cédé sa place à Mata (74′).

James (3) : Bien qu’assez libre dans son positionnement, il a très peu été trouvé.

Martial (4,5) : Il n’a pas eu beaucoup à se mettre sous la dent et la frustration s’est sentie sur ses rares occasions. On retiendra surtout son incursion dans la surface, non bonifiée à cause d’une frappe aussi puissante que peu maîtrisée (59′).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...