Premier League - 21ème j. | Les notes de West Ham - Liverpool (1-3)

Homme du match : Salah (8) : Il a réussi à libérer Liverpool d'un match très fermé, qui suffisait amplement aux Hammers. Ses premières occasions, très légères (45+1', 54'), témoignaient de sa difficulté à se trouver en bonne position. Puis est venu l'exploit. Malgré une forêt de jambes toujours très vorace devant lui, il a réalisé l'enroulée parfaite pour passer à travers tout le monde et battre Fabianski (57'). Pas rassasié pour autant, il a aussi conclu une contre-attaque éclair en enchaînant contrôle parfait puis extérieur du pied malicieux pour le 0-2 (68').

West Ham (4-2-3-1)

Fabianski (4) : Trois buts concédés, mais comment le pointer du doigt plus que cela ? Sur le premier but, il semble masqué par son défenseur, alors que les deux réalisations suivantes surviennent de près.

Coufal (5,5) : Le score peut paraître lourd pour son poste, mais il a pourtant bien défendu. Plus d'une fois, il a fait ce qu'il fallait pour fermer les espaces devant Robertson, réduisant ainsi clairement la menace de Liverpool sur son côté.

Dawson (5,5) : Assez solide lui aussi malgré le score, il a en plus sauvé l'honneur en fin de match, sur corner (87').

Ogbonna (3,5) : Un match à oublier pour l'Italien, sans doute point faible de la défense aujourd'hui.

Cresswell (4,5) : Une copie insuffisante. Trop perméable et pas assez de précision sur ses centres.

Rice (5,5) : Il s'est bien battu au regard de l'opposition. Son volume de jeu devrait lui permettre de toujours être surveillé par d'autres écuries.

Soucek (4,5) : Il a récupéré quelques ballons en défense, mais il n'a pas forcément eu son rendement habituel, très précieux cette saison.

Bowen (4) : Trop discret, il n'a pas amené grand chose à son équipe. Remplacé par Fredericks (79').

Benrahma (4,5) : L'ancien pensionnaire de Championship s'est révélé un peu timoré aujourd'hui. Il a peiné à se signaler.

Fornals (4) : La réussite face à Liverpool, il connaît, mais pas cette fois. Son début de match n'a pas été inintéressant, mais les Hammers ont peu joué le jeu en laissant le ballon à leur adversaire. De plus, il a cédé sa place peu de temps après l'ouverture du score, qui a logiquement eu tendance à débrider la rencontre. Remplacé par Yarmolenko (62').

Antonio (4,5) : Sans surprise, il a représenté le danger numéro 1 pour Liverpool. Il n'est pas parvenu à mieux maîtrisé sa tête, effectuée en reculant (42'). Il a créé un autre frisson en envoyant une frappe flirter avec le cadre d'Alisson (56'). Remplacé par Noble (79').

Liverpool (4-3-3)

Alisson (5,5) : Il n'a pas eu beaucoup de travail au sein de sa surface. En dehors, il s'est en revanche montré clairvoyant en réalisant de belles sorties (52', 59').

Alexander-Arnold (6) : Il s'est retrouvé il y a quelques jours contre Tottenham, et il a aujourd'hui confirmé son retour en forme, en particulier avec un amour de long ballon dont il a le secret pour trouver Shaqiri en contre, sur le second but de la partie.

Phillips (5,5) : Fortement impacté par les blessures, Klopp est contraint d'aligner une nouvelle charnière centrale et cela profite au défenseur de 23 ans, qui n’apparaissait pourtant pas du tout dans les plans en début de saison. Il affectionne beaucoup les duels et peut faire figure de sérieux client dans les airs. Il manque cependant parfois d'un peu de lucidité, comme sur le corner qui amène l'unique but des locaux, sur lequel il rate le ballon.

Henderson (6) : Il poursuit l'aventure en défense central, toujours avec un profil atypique. Il ne se perd pas dans des duels qu'il est susceptible de perdre, il compense avec un bon sens de l'anticipation à la place. Son poste de prédilection le rend aussi à l'aise pour relancer son équipe.

Robertson (6) : Très disponible, il est monté à plusieurs reprises, mais la porte s'est souvent refermée. Il a plutôt bien défendu.

Wijnaldum (7) : Une partie pleine pour lui, très juste, ponctuée d'un but qui vient récompenser un très beau mouvement collectif des reds, et ainsi parapher la victoire des Reds (84').

Thiago (6) : Il ne fait toujours pas de différence significative à la passe, mais il y a réellement du mieux pour lui en ce qui concerne le travail de l'ombre.

Milner (5,5) : Il était peut-être le seul à se projeter lors d'une première mi-temps fermée. Il a un peu tiqué lorsque le panneau d'affichage lui a signifié sa sortie (57'), mais l'impact immédiat de Jones sur l'ouverture du score est vite venu le rabibocher avec son coach, une très belle image.

Shaqiri (6) : Après une première période un peu timide, on se disait que ce n'était qu'une question de temps avant qu'il cède sa place. Cela était effectivement prévu par Klopp, qui l'a sorti pour Firmino (69'). Seulement, le Suisse est parvenu à briller in extremis en adressant un ballon parfait à Salah pour doubler la mise. Très altruiste, le Brésilien l'a imité pour lui aussi glisser un cadeau à Wijnaldum.

Origi (4) : Match compliqué pour l'ancien joker de Liverpool. Dévoré dans les duels, il a tenté des frappes de positions excentrées, sans parvenir à cadrer (5', 50'). Il est bien passé dans le dos de son adversaire, mais là encore, la précision lui a fait défaut (45'). Remplacé par Oxlade-Chamberlain (80')

Salah (8) : Voir ci-dessus.

 

Bastien Bruyland