Premier League – 1ère j. | Les notes de Liverpool – West Ham (4-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Robertson (7,5) : Devant comme derrière, l’écossais crée constamment des courants d’air. Infatigable, il se montre toujours disponible pour amener le surnombre, comme sur le premier but de la rencontre où d’un centre tendu, il a repris sa bonne habitude de la saison dernière : servir Salah sur un plateau.

Liverpool (4-3-3)

Alisson (5,5) : Recrue phare des reds lors du mercato estival, le gardien de la Seleção a connu un baptême très tranquille. Il n’a pas eu à forcer son talent pour capter des ballons faciles.

Alexander-Arnold (5) : Sans doute le red à avoir connu la moins bonne rentrée des classes. Sa qualité de centre n’est pas encore au point  et il a été quelque peu dérangé par un Felipe Anderson malin. Son très joli coup franc a fait briller Fabianski (24′).

Gomez (6) : Souvent habitué à évoluer dans le couloir droit au cours des dernières saisons, le défenseur anglais a retrouvé une place de titulaire à son poste de prédilection cet après-midi. Plusieurs fois, il s’est permis d’écarter le danger.

Van Dijk (6,5) : En moins de 6 mois l’an dernier, le néerlandais s’était révélé en patron au sein de la défense des reds. Un statut qui devrait lui coller à la peau à la vue de ce premier match, tant il s’est montré infranchissable pour les hammers.

Robertson (7,5) : Voir ci-dessus.

Wijnaldum (5,5) : Bien que polyvalent, l’ancien milieu offensif est resté dans l’ombre de Milner et Keita. Il aurait davantage pu se signaler s’il n’avait pas fait les mauvais choix dans les 25 derniers mètres.

Milner (7) : Outre son activité dans l’entrejeu, le joueur de 32 ans a délivré de nombreuses passes clés. Si ses coéquipiers n’ont pas su en profiter pendant près de trois quarts d’heure, Mané a rectifié la tendance en profitant d’un centre sur lequel l’anglais s’était arraché (45+2′).

Keita (7) : Première réussie pour celui qui récupère le numéro mythique de Gerrard. Son important volume de jeu a fait le plaisir d’Anfield. Le guinéen est aussi à l’origine du premier but avec un décalage de l’extérieur du pied très bien senti pour trouver Robertson.

Salah (7) : Parfaitement servi par Robertson (19′), le pharaon n’a pas oublié ses bases acquises l’an passé. Il a fallu de nombreuses prises à plusieurs de la part des joueurs de West Ham pour calmer ses ardeurs. Le travail effectué, il a cédé sa place à Sturridge (87′). Auteur d’une préparation très convaincante, l’attaquant anglais ne s’est pas fait prier pour marquer sur son premier ballon touché (88′).

Mané (7) : Disponible, irritant pour ses adversaires, le sénégalais est aussi animé par un profond désir de marquer, ce qu’il a fait par deux fois. Son premier but (45+2′) n’a pas souffert d’opposition alors que le second (53′) a vu l’arbitre de touche oublier de lever son drapeau. Il a cédé sa place à Shaqiri (82′) qui devra encore attendre avant de briller sous ses nouvelles couleurs.

Firmino (6) : Passeur décisif pour un Mané hors-jeu, le brésilien s’est surtout signalé grâce à un travail défensif toujours aussi exceptionnel au regard du poste qu’il occupe. Il a quitté le terrain au profit d’Henderson (69′), venu se placer en 6 jusqu’à la fin de la rencontre.

West Ham (4-5-1)

Fabianski (3,5) : Malgré deux beaux arrêts à son actif sur un coup franc d’Alexander-Arnold (24′) et une frappe à bout portant de Salah (37′), l’ancien gunner a coulé avec le reste de son équipe.

Fredericks (2,5) : Un apport offensif presque inexistant, des transmissions plus que moyennes et surtout deux buts qui viennent directement de son côté.

Balbuena (3) : Il a trouvé les gants d’Alisson (27′), mais a surtout découvert les redoutables combinaisons des reds. Il aurait pu voir rouge, mais l’arbitre a été clément au moment de sortir un potentiel second jaune.

Ogbonna (3) : L’italien a péché par un manque de présence criant pour un défenseur central. Au moins il n’a pas directement sabordé son équipe.

Masuaku (5,5) : Prestation honorable de l’ancien valenciennois qui n’a pas à rougir de ses un contre un face à Salah et sa bande.

Antonio (4,5) : Souvent, il a délivré les supporters des hammers. Cette fois, il a surtout été contraint de défendre et l’a plutôt bien fait, notamment sur un retour sur Firmino servi au cœur de la surface (8′). Il a bien eu une occasion mais son timing n’était pas assez bon pour trouver le cadre (59′).

Noble (4,5) : Bien qu’étant le joueur le plus actif de son équipe, le capitaine des hammers n’a rien pu faire pour empêcher la débâcle.

Rice (4) : Censé consolider le milieu de terrain des hammers, le jeune irlandais a plutôt failli à sa tâche. Déjà dos au mur à la mi-temps, Pellegrini a tenté de réagir en le substituant à Snodgrass (3) au retour des vestiaires. C’est à se demander si l’écossais est vraiment entré en jeu.

Wilshere (4) : À une époque, l’anglais a bien connu la physionomie de match de cet après-midi. Seulement, il avait l’habitude d’être de l’autre côté. Il est assez triste de voir un tel espoir se battre pour en prendre le moins possible… Ce n’était vraiment pas un match pour lui.

Felipe Anderson (5) : Rapide, technique et assez futé sur ce match, la recrue la plus chère de l’histoire de West Ham est le seul joueur de son équipe à avoir un minimum fait souffrir son vis-à-vis. Malheureusement, il a baissé en intensité en seconde mi-temps, d’où son remplacement par Chicharito (62′). Le mexicain a été invisible.

Arnautovic (4) : Esseulé devant, l’ancien potter s’est tout de même procuré deux petites occasions, dont une cocasse où l’arbitre de la rencontre monsieur Taylor a joué un grand rôle en bloquant la relance des reds. Son remplacent Yarmolenko (67′) n’a pas vraiment existé.

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.