Premier League – 18ème j. | Les notes de Wolves – Liverpool (0-2)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Van Dijk (8,5) : Devant comme derrière, il a fait le show. Sûr dans ses interventions, intraitable dans les duels, précis à la relance et surtout buteur (68′), la digue néerlandaise rend une copie quasi-parfaite.

Wolverhampton (3-4-2-1)

Rui Patricio (5) : Impuissant sur les deux buts de Liverpool marqués de près, l’international portugais a quand même fait son match. Sans ses bonnes sorties, l’addition aurait pu être plus lourde pour Wolverhampton.

Bennett (4) : Coupable sur le second but, l’ancien défenseur de Norwich a totalement oublié la menace que représente Van Dijk dans une surface…

Coady (4,5) : Auteur notamment d’une bonne couverture sur Salah (78′), le joueur formé par Liverpool et capitaine des Wolves n’a pas fait un mauvis match, mais il reverra sans doute Salah arriver plus tôt que lui sur le ballon du premier but.

Boly (5) : Prestation plutôt honorable du français. Bien qu’il soit légèrement fautif sur le premier but, il a bien résisté avant de souffrir surtout en fin de match.

Doherty (6) : Solide, il a vendu chèrement sa peau et a proposé quelques bons ballons à ses coéquipiers.

Saïss (6) : Très porté vers l’avant, le marocain s’est montré dangereux en cadrant par deux fois (14′, 72′). Il a été le joueur le plus visible de son équipe.

Ruben Neves (5) : Il a touché pas mal de ballons mais n’est pas vraiment parvenu à trouver cet impact qui aurait pu changer la donne pour son équipe.

Jonny (5) : Très bon dans le repli défensif, l’espagnol a considérablement embêté Mané. Remplacé par Vinagre (81′).

Moutinho (3,5) : Peu existant, l’ancien monégasque n’a pas franchement donné satisfaction à Nuno Esperito Santo et a même été remplacé par Gibbs-White (63′). Le nouvel entrant n’est pas parvenu à profiter d’une erreur de Robertson (89′).

Adama Traoré (4,5) : Plutôt dangereux en début de partie, le joueur passé par Barcelone s’est procuré deux occasions (4′, 10′), sans parvenir à cadrer. La suite de sa prestation fut compliquée, tant Van Dijk l’a écœuré. Remplacé par Cavaleiro (63′).

Jiménez (4) : Buteur à cinq reprises en championnat depuis le début de la saison, le mexicain a lutté en vain sur le front de l’attaque. Dominé par Van Dijk et Lovren, il a plus subi qu’autre chose. Un trop-plein d’altruisme l’a aussi empêché de se procurer une occasion.

Liverpool (4-3-3)

Alisson (6,5) : S’il a parfois été maladroit avec ses pieds, le portier brésilien a parfaitement protégé son but, parvenant à capter absolument toutes les tentatives adverses.

Milner (5,5) : Absent des débats face aux red devils, le vétéran regagnait la compétition avec une place dans le couloir droit. Pas forcément à son poste préférentiel, il n’a pas toujours été à l’aise et fait sans doute partie des acteurs les plus dérangés par la pluie diluvienne qui s’est abattue.

Lovren (6) : Pas toujours très rassurant dans ses interventions, l’ancien lyonnais a parfois donné naissance à quelques étincelles. Heureusement pour lui, le feu n’a jamais pris. En dehors de cela, il a fait le travail.

Van Dijk (8,5) : Voir ci-dessus.

Robertson (5,5) : L’écossais est d’une constance rare depuis un an. Sans avoir été mauvais, il a peut-être fourni son match le plus « moyen ». Bien bloqué par la défense de Wolverhampton et peu épaulé sur son couloir, il n’a pesé que trop superficiellement dans la moitié de terrain adverse. En défense, il a rendu quelques ballons et c’est assez rare pour être souligné, sans pour autant être alarmant. Il commet tout de même une grosse erreur en fin de match (89′).

Fabinho (7) : Déjà passeur décisif face à Manchester United, le brésilien a remis ça en se faufilant intelligemment côté droit après un bon une-deux. Son centre, tout aussi bien pensé, ne pouvait être que profitable à un red. Pour le match dans sa globalité, tout n’a pas été parfait mais sa couverture du terrain est assez impressionnante. Il donne l’impression d’être toujours là où il faut.

Henderson (6) : Avec Fabinho titulaire, le capitaine des reds évoluait plus haut pour retrouver un poste qui a été le sien plus tôt au cours de sa carrière chez les reds. Dans un rôle plus semblable à celui d’un 8, il s’est bien débrouillé et n’a pas levé le pied en ce qui concerne sa faculté à court-circuiter des phases de possession adverses.

Keita (5,5) : Le guinéen a logiquement évolué un peu plus dans la projection que ses coéquipiers du milieu, mais ce fut avec peu de réel succès. Resté au sol peu avant l’heure de jeu (58′), il a dû céder sa place à Lallana. L’anglais a notamment trouvé Rui Patricio (67′)

Salah (7,5) : Buteur de l’extérieur du pied (18′) et passeur pour Van Dijk (68′), le pharaon améliore ses stats déjà très bonnes. Au-delà des chiffres, il a surtout fait parler sa soif de profondeur et prouve qu’il est affûté en cette fin d’année. Il ne lui a pas manqué grand chose pour aggraver la marque.

Mané (6) : Le sénégalais a connu une première période difficile, la faute à un bon quadrillage de Wolverhampton. Il a été plus en vue au retour des vestiaires. Il a cédé sa place à Clyne pour la fin de match (87′).

Firmino (5,5) : Pas vraiment à la fête, l’attaquant brésilien s’est comme toujours beaucoup dépensé en redescendant très bas, sans pour autant parvenir à gratter des bons coups. Remplacé par Wijnaldum (76′).

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.