Premier League – 18ème j. | Les notes de Man City – C. Palace (2-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Townsend (7,5) : Un tueur ! Sur ses rares situations, il a été d’une efficacité redoutable. Il délivre un beau service pour Schlupp sur le premier but avant de marquer un but exceptionnel. Une reprise d’anthologie pour crucifier City et Moraes. La suite de son match ne fut que courses dans le vide, pressing, mais il s’est arraché sur chaque balle de contre-attaques pour offrir aux siens la possibilité de marquer.

Manchester City (4-3-3)

Ederson Moraes (5) : Il n’a pas été beaucoup sollicité, mais il a du chercher trois fois le ballon dans ses filets. Sur le premier but, il cède sur une frappe où son placement ne fut pas irréprochable. Mais, globalement, on ne peut pas lui reprocher beaucoup de choses.

Delph (6,5) : Il fut très présent, un peu partout sur le terrain. Dès l’entame, il a amené de bons ballons dans la surface depuis son côté gauche. Il délivre d’ailleurs un caviar pour Gündogan. Défensivement, il n’a pas trop souffert. Remplacé par De Bruyne (62′).

Laporte (5,5) : Il a paru quelque peu fébrile sur certaines actions de Palace. Ses relances au pied n’ont pas toutes été propres. Par contre, il aurait pu marquer sur ses nombreuses montées offensives qui se sont révélées fortement dangereuses pour Guaita.

Otamendi (5,5) : Il fut parfois un peu lent sur certaines actions et son placement laisse à désirer sur le premier but. Mais, il a été solide globalement pendant les 50 minutes qu’il a passé sur la pelouse de l’Etihad. Cède sa place à Aguero (50′).

Walker (5,5) : Du bon et du moins bon. Si il a su mettre de la vitesse et donner de bons ballons à ses attaquants, il a commis des imprécisions et des erreurs un peu trop souvent. Il a parfois montré des signes de fébrilité dans les duels. Il a concédé un pénalty, un peu sévère, mais révélateur d’un manque de maîtrise dans ses interventions.

B.Silva (6,5) : En chef d’orchestre, il a bien guidé le jeu des Citizens. Il a donné du liant à l’attaque par sa technique et sa vision du jeu. Il a connu, en outre, un faible déchet.

Stones (5,5) : Moins convaincant que ses comparses du milieu mancunien, il a manqué de spontanéité et de prises de risques. Ce fut un peu trop sage dans la projection vers l’avant, même si cela a donné une propreté à son jeu avec le ballon.

Gündogan (6,5) : Conquérant en milieu de terrain, il a gagné de nombreux ballons face à ses adversaires du milieu. Offensif, il s’est beaucoup projeté vers l’avant, marquant notamment sur une belle tête (27′).

Sané (6) : Il a amené de la vitesse, de la spontanéité. Toutefois, il lui a manqué de la suite dans les idées. Ses prises d’initiatives furent parfois brouillonnes, en témoignent ses centres souvent imprécis.

Jesus (4,5) : Bien pris par la défense de Crystal Palace, il n’a pas eu assez de moments pour se distinguer. Il lui a manqué des ballons à exploiter, d’où un nombre d’occasions assez limité dans lequel il prend part. Néanmoins, on peut souligner sa capacité à multiplier les efforts pour tenter de déstabiliser le bloc adverse et les nombreuses courses qui en résultent.

Sterling (5) : Après un bon début de match, il a peu à peu disparu des écrans radars. Il n’a pas montré son meilleur visage et a été bien muselé par la défense de Palace. Il fut trop rarement en situation de pouvoir marquer. Remplacé par Mahrez (69′).

Crystal Palace (4-5-1)

Guaita (5,5) : Il a du pain sur la planche mais il ne s’est pas trop mal débrouillé. Les ballons en l’air furent sa bête noire, ses sorties ont manqué de sûreté. Sa lecture de la trajectoire du ballon de De Bruyne sur le deuxième but en est la preuve manifeste.

Van Aanholt (5) : Un apport offensif limité. C’est défensivement qu’il a du s’employer. Que ce fut dur face à la vivacité des joueurs adverses tels Bernardo Silva ou Walker. Il a parfois laissé trop d’espaces dans son dos.

Sakho (6) : Même si son entame de match fut poussive, il a été par la suite très bon et surtout très solide. Imperméable aux attaques de City, il a gardé son sang-froid et a réalisé de propres et bonnes interventions.

Tomkins (6,5) : Quel courage ! Il a livré un match héroïque face à la pression accrue des Citizens. Il n’a rien lâché, comme un chien avec un os à moelle, se jetant dans les pieds de Sané dans les dernières minutes pour préserver les trois points.

Wan-Bissaka (5,5) : Un match long face à Sané et Delph. Il aura peiné à contrôler ces deux coriaces adversaires. Mais, il a livré une prestation généreuse, quitte à jouer plus dans l’axe de la défense que sur l’aile.

Meyer (5,5) : Un manque de régularité pour lui. Son match a connu des hauts et des bas et il a manqué de maîtrise dans la conservation de balle. Cela a irrémédiablement contraint son équipe à défendre un peu trop bas. Il a été parfois très intéressant dans le camp adverse par sa capacité à prendre les espaces. Remplacé par Puncheon (90+5′).

Schlupp (5,5) : À part son but, ce fut un match tout sauf facile. Il a été un peu difficulté face au milieu Citizen. Constamment sur le reculoir, il fut souvent trop éloigné de ses adversaires.

Milivojevic (6) : Un grand courage en milieu de terrain. Il s’est battu défensivement pour gêner le plus possible les attaquants des Citizens. Sa capacité d’adaptation lui a permis de dézoner et de défendre sur une grande aire du terrain.

McArthur (4,5) : Il ne fut pas à son avantage. Un travail exclusivement défensif l’a attendu aujourd’hui. Il n’a pu se montrer devant, son apport sur les trois buts est plutôt limité par rapport à d’autres joueurs de Palace.

Townsend (7,5) : Voir ci-dessus.

Zaha (7) : Que les reins de certains citizens ont souffert face à lui ! Il a livré une prestation, pas forcément régulière, mais précieuse. Il a bien exploité les balles de contres mises à sa disposition. Il a offert un récital sur le premier but de Schlupp, décantant la bataille au milieu par sa technique. Ensuite, ce ne fut plus pour lui qu’un sacrifice physique accompagné d’efforts récurrents. Jordan Ayew prend sa place (88′).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.