Premier League – 18ème j. | Les notes de Arsenal – Burnley (3-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Aubameyang (7) : double buteur aujourd’hui, le gabonais s’installe, seul, sur la plus haute marche du classement des buteurs de Premier League. En première mi temps, il ne touche pas beaucoup de ballon car c’est plutôt son coéquipier français qui revient chercher les ballons. Il bonifie toutefois les seuls coups qu’il a eu à jouer et s’est montré d’un réalisme décourageant pour ses adversaires, deux frappes, deux buts. Il décroche plus en seconde période et touche plus de ballons, il participe ainsi au jeu d’Arsenal, pour le plus grand bien de l’actuel 5ème de PL.

Arsenal (4-4-2)

Leno (5,5) : il est mis à contribution d’entrée de jeu avec une vraie parade des la 2′. Ensuite il réalise un match sérieux et intervient comme il se doit lorsqu’il est sollicité. Il encaisse un but certes, mais il n’y peut rien sur la frappe de Barnes.

Monrel (non noté) : c’était en début de match un gros duel avec Barnes. Il a du mal au début mais s’est adapté ensuite au style de jeu de l’anglais et il a pu remporter ses duels apres. Il est remplacé par Lichsteiner (5) à la 37′ à la suite d’une pépin physique, lui qui revenait justement d’une blessure depuis seulement trois match. Le suisse s’est positionné dans le couloir droit puis ensuite sur le coté droit d’une défense à trois chère à Emery. Il a fait parler de son expérience et a remporté un bon nombre de ses duels face à Wood.

Sokratis (5,5) : quel duel mené avec Barnes tout au long du match! Il a mené une lutte acharné et très physique avec l’attaquant anglais. Le Grec est resté omniprésent mais parfois aussi dans le mauvais sens du terme car il est paru agacé dans son match dans le match. Il a su toutefois resté solide et concentré tout au long de la partie, à part sur le carton jaune qu’il reçoit à la 41′.

Maitland-Niles (5,5) : première mi temps de haut vol pour le latéral anglais. Plus qu’offensif, il participe même aux phases de construction des attaques londoniennes. Il est souvent dans la surface adverse, surtout lorsqu’il est replacé piston droit lors du passage à trois derrière des Gunners. En seconde période, et cela vient fausser sa performance, il s’est absenté des débats et s’est effacé. Dommage. 

Kolasinac (6,5) : très bon match de la part de « l’animal » comme il est surnommé outre-manche. Il délivre d’abord une belle passe décisive avec un ballon en retrait en direction du Gabonais puis il participe grandement à la victoire des Gunners cet après-midi. Très actif sur son coté gauche, il se joue de Bardsley et multiplie les courses verticales en direction du but adverse. Il se projette vite sur le second but et joue avec Lacazette pour mener un contre parfait. Défensivement, il anticipe bien les coups et impose son physique pour se jouer des attaquants de Burnley. 

Xhaka (5) : positionné dans un rôle de sentinelle en début de match, le suisse réalisait alors une belle performance avec une première frappe rapidement dans le match. Il est ensuite replacé en défense centrale avec la sortie de Monreal. Il défend bien et se place bien, lui qui avait eu du mal à ce poste auparavant. Petit bémol, il oublie toutefois Barnes sur le but de l’anglais en se faisant aspirer par le ballon. 

Elneny (4,5) : pour sa première titularisation, l’égyptien est positionné dans un rôle de box to box. Il ne menage pas ses efforts et impose un pressing haut dès le début du match certes, mais il aura manqué de justesse technique. Il a perdu un certain nombre de duel aussi et cela explique une performance en demi-teinte de sa part. Il est remplacé par Torreira à la 59′ qui aura récupéré plusieurs ballons avec toute la hargne que l’on lui connait. 

Guendouzi (5,5) : le français qui s’est imposé comme un titulaire indiscutable du Arsenal d’Emery a encore rendu une belle copie aujourd’hui. Du haut de ses 19 ans, il n’hésites pas à aller au contact avec des joueurs pourtant physique en face de lui. Il distille un très bon ballon vers Kolasinac sur le second but mais il écope d’un carton jaune un peu sévère en seconde période, surement du à son manque d’expérience. En fin de match, il parvient à apaiser la tension qui s’était installée et garde le ballon pour permettre aux Gunners de se reposer.

Ozil (6,5) : il aurait pu être homme du match tant l’allemand a réalisé une bonne performance cet apres midi. Il délivre un magnifique ballon vers Kolasinac d’une inspiration unique dont lui seul a le secret sur le premier but, et il est à l’origine du troisième avec un festival de dribbles. Il garde les bien les ballons et fait vivre la sphère. Il est au coeur du jeu des Gunners et toutes les offensives passe par lui. Lui qui est annoncé comme partant cet hiver, il a fait preuve de non-chalance parfois mais on le connaît, c’est son style de jeu. En seconde période il s’est un peu effacé.

Lacazette (6,5) : placé à deux devant avec son coéquipier Aubameyang, il travaille bien sur le coté. Le français multiplie les appels et se montre très bon en déviation. Altruiste, il délivre un très ballon à Aubameyang sur le second but et s’inscrit ainsi en passeur décisif. Aussi, il combine bien avec Kolasinac et ils auraient même pu inscrire un but à deux sur cette action à la 70′. Il garde bien les ballons et provoque des fautes ce qui lui a permis de faire des différences cet après midi. Il est remplacé par Iwobi à la 78′ et il est paru agacé de pas avoir inscrit un but, tant important pour un attaquant. Le nigérian lui est entré et sur un de ses seuls ballons, il vient clore le spectacle en inscrivant le troisième et dernier but des Gunners cet après-midi.

Aubameyang (7) : Voir ci-dessus.

Burnley (5-3-2)

Hart (5) : l’anglais a tout de suite réalisé deux arrêts importants dans les dix premières minutes. Il n’est fautif sur aucun des trois buts. Il enfile une casquette en seconde période et réalise toujours une bonne performance, malgré les 3 buts encaissés. En revanche son jeu au pied lui fait défaut, et cela s’est vu aujourd’hui.

Tarkowski (5) : il a du mal à la relance du ballon car les deux attaquants d’Arsenal impose un pressing constant et pesant. Il est toutefois présent dans le jeu aérien, enfin un domaine où il s’impose. En seconde il prend des risques qui s’avèrent payant toutefois puisqu’il est mieux en réussite avec son pied droit et parvient enfin à réaliser des passes dans les pieds de ses coéquipiers.

Mee (4) : match très compliqué pour le capitaine des Clarets cet après-midi. Il se contente de balancer les ballons loin devant, à l’image des coups francs tirés en direction de Leno. Il laisse trop de liberté à la Lacazette notamment, et reçoit un carton jaune à la 60′ sur une faute sur Aubameyang. Il a du mal face à défendre sur le gabonais en seconde période et se fait avoir à plusieurs reprises par la vivacité de l’ancien stéphanois.

Long (5) : quelle erreur sur le premier but! Il est complètement statique et il regarde Aubameyang prendre son temps pour ajuster Hart. Il se rattrape ensuite notamment sur Lacazette peu de temps avant la mi temps alors que le français allait se présenter seul face à Joe Hart. Il défend bien sur Aubameyang en seconde période lorsque ce dernier vient sur le coté gauche de la défense des Clarets. heureusement pour lui qu’il n’a pas laissé cette erreur venir perturber son match.

Taylor (5) : il réalise des interceptions lorsqu’il monte haut sur le terrain parce que sinon il défend mal sur Maitland-Niles. En effet il juge mal les montées de l’amplis sur son couloir et se fait avoir par le système des Gunners de ne jouer sans ailier. 

Bardsley (4,5) : il ne parvient lui non plus à défendre sur le Bosnien. Lorsqu’il est pressé il a du mal à relancer et se débarrasse trop vite du ballon. Il est remplacé par Lowton à la 83′. C’est lui qui couvre le hors jeu sur le dernier but d’Arsenal et il permet à Iwobi de venir clore les débats.

Cork (5,5) : il se projette beaucoup en début de match alors qu’il est la pointe basse du milieu de terrain de Burnley. Très actif en première période, il ne ménage pas ses efforts et au contraire multiplie les courses pour empêcher le milieu d’Arsenal de construire ses offensives. Il reçoit toutefois un carton jaune pour une semelle à retardement sur Guendouzi à la 60′.

Westwood (5,5) : il a été un des joueurs de Burnley les plus en vue dans ce match. D’entrée de jeu, il échoue sur son face a face avec Leno dès la 2′. Il s’efface ensuite peu à peu en raison de la domination des Gunners. Il revient bien dans le match au retour des vestiaires et se met à oser des choses, posant ainsi des difficultés à son adversaire direct du jour, Kolasinac. Il n’aura toutefois eu aucunes autres occasions à se mettre sous la dent et doit regretter celle qu’il a eu car elle aurait sans doute changer le cours du match.

Hendrick (4) : pas très inspiré dans cette partie, le milieu irlandais a rendu une mauvaise copie. Il fait des erreurs évitables sur ses transmissions et sur ses prises de décisions. Il manque aussi de justesse technique et cela se ressent directement dans des matchs à telle intensité technique. Il n’a aucunes occasions à se mettre sous la dent non plus.

Wood (5,5) : peu présent en première mi-temps, le néo-zélandais a vécu un match frustrant. Il reçoit notamment un carton jaune en étant en retard sur Leno à la 46′, de quoi certainement le lancer enfin dans son match. Il fait preuve ensuite d’une grosse activité en seconde période mais parfois pour rien malgré tout. Il est remplacé par Vydra à la 77′.

Barnes (6) : intelligent, il joue avec son corps pour compenser sa lenteur. Il écope d’un carton jaune après un geste d’anti jeu sur Sokratis. Il parait énervé et cela se voit avec son style physique. Il commet de nombreuses fautes malgré le fait qu’il ait déjà été averti. Il mène une énorme lutte avec Sokratis. Il parvient à se canaliser ensuite et se montre interessant dos au jeu. Il tente des frappes compliquées certes, mais il est finalement récompensé de tous ses efforts, de tous ses duels et de toute sa détermination par un but à la 63′ d’une frappe pleine de rage. Remplacé par Vokes à la 77′, le gallois a essayé de jouer en déviation mais sans réussite.

 

Nathan Themines.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.