* Premier League (ANG) *

Premier League - 17ème j. | Les notes de Tottenham - Leeds (3-0)

Homme du match: Hojbjerg (7): le milieu de terrain des spurs s'offre une prestation XXL. Impliqué dans la récupération du ballon et dans les phases offensives de son équipe, il a été incontournable cet après-midi dans tous les secteurs du jeu. Il est un des grands artisans de la victoire du club londonien

Tottenham (4-2-3-1)

Lloris (5): Malgré les nombreuses tentatives de Leeds, le portier de l'équipe de France a passé un match assez tranquille tant les situations de Leeds ont été inoffensives

Doherty (5,5): vaillant défensivement, peut-être un peu trop, on le voit cependant moins intéressant dans ce qu'il propose offensivement. Il finit par être expulsé par l'arbitre en fin de partie après avoir écopé un deuxième carton jaune

Alderweireld (5,5): mis sous pression par la présence de Bamford en pointe et les slaloms d'Harrison, le défenseur aurait pu connaître un plus mauvais sort mais les imprécisions des visiteurs ont contribué à le remettre un peu dans le match. Il inscrit un but sur un corner de son

Dier (6): l'anglais s'est montré plus serein et impliqué que son acolyte du centre de la défense. Il récupère aussi des ballons et tente de se porter vers l'avant afin de prendre à défaut les adversaires afin de casser des lignes adverses

Davies (5): appliqué dans ses taches défensives mais il est absent offensivement

Winks (6): il n'entame pas la partie de la meilleure des manières où il a du mal a existé face au jeu plus précis de ses adversaires mais au fil des minutes le rapport de force va s'inverser et l'anglais est indispensable dans l'entrejeu pour casser la construction du jeu de Leeds. Il est remplacé par Sissoko à la 76ème minute

Hojbjerg (7): voir haut de page

Bergwijn (4): Hormis le penalty, plus scandaleux que justifié, qu'il provoque, le hollandais est passé à côté de son match. Il brille par son absence ou son imprécision dans ses frappes ou ses passes pourtant il a eu l'occasion, plusieurs fois, de tuer le match

N'Dombèlé (5): le français a été costaud dans sa conservation du ballon et ses enchainements auraient pu servir mieux le collectif s'il avait été plus connecté avec ses coéquipiers. Il donnait l'impression d'être dans sa bulle loin de ses partenaires avec lesquels il n'a pas montré beaucoup de liant . Il est remplacé par Moura à la 78ème minute

Son (6,5): il a du mal à mettre en place son jeu face à des valeureux adversaires. Mais son but plein de sang froid, le décomplexe. Il entraine toute l'équipe des Spurs et le coréen finira son œuvre du jour en adressant une passe décisive pour Alderweireld. Il disparait en fin de match ou Leeds reprend un peu la maitrise de la partie sans parvenir à scorer

Kane (6): début de match poussif pour l'attaquant anglais qui pourtant n'est pas avare d'efforts sur la pré mais le diable finit par sortir de sa boite pour inscrire un but sur le penalty, plus que généreux des spurs, et adresser une passe décisive pour son coéquipier Son. Il est remplacé par Vinicius à la 87ème minute

Leeds (4-1-4-1)

Meslier (3): le portier français de Leeds a totalement plombé ses partenaires cet après-midi. Il est responsable d'une relance hasardeuse dans les pieds d'un adversaire qui conduira, deux passes plus loin, par le penalty sifflé par Mr Coote. Et comme une erreur n'arrive jamais seule, il manque totalement de fermeté sur la tête d'alderweireld qu'il arrête mais derrière sa ligne de but

Dallas (5,5): match assez sérieux du latéral en dépit du score finale. Il parvient, plus ou moins, à faire déjouer le coréen Son en début de partie et il sera des plus solides face aux situations offensives des Spurs. Offensivement, il ne sera pas beaucoup aidé par ses coéquipiers Raphinha ou Rodrigo

Ayling (4,5): des bonnes prédispositions à l'entame de la partie et beaucoup de générosité dans les efforts mais il va entacher sa prestation finale par les imprécisions de ses relances qui participeront a redonné confiance à des Spurs très fébriles en début de partie

Struijk (4): le défenseur hollandais, contrairement à Ayling, n'a jamais su prendre des risques dans ses relances et il contribue peut-être à engendrer les erreurs individuelles de ses coéquipiers acculé vers l'arrière, notamment son gardien. Sur le but de Son, il se fait déposer par l'appel du coréen

Alioski (4): très entreprenant dans son couloir, ses appels et ses courses dans son couloir éprouvent la défense des Spurs et il entraine les premières situations pour son équipe. Mais c'est au détriment de sa propre défense qui va prendre l'eau. Et comme un symbole, il est à l'origine de la faute sur Bergwijn qui entraine ce penalty incroyable transformé par Kane. Shackleton le remplace à la 64ème minute

Phillips (4,5): le milieu de terrain anglais commence son match de la meilleure des manières. Il gratte des ballons au milieu face à des Spurs imprécis et il oriente le jeu de son équipe pour envoyer les premières situations mais les erreurs individuelles de Leeds grippent la machine et il disparait face au milieu de terrain solide des londoniens. Il refait surface en fin de match mais c'est trop tard

Raphinha (4): il enchaine les dribbles et les courses mais il ne parvient pas à créer les différences nécessaires pour porter du danger sur la défense des Spurs

Rodrigo (3,5): il essaye beaucoup en première période mais il est trop nonchalant dans ses actions pour aboutir à plus de justesse et tenter d'être décisif sur ce match. Il sera remplacé par Hernandez à la 65ème minute

Klich (5,5): il sera le joueur de Leeds le plus juste et sera de toutes les offensives de son équipe mais malheureusement il a manqué de vitesse dans ses enchainements balle aux pieds

Harrison (5): sa rapidité et sa technique mettent à contribution la défense des Spurs mais la lucidité lui fera grand défaut au moment du dernier geste. Il est remplacé par Poveda à la 61ème minute

Bamford (4,5): sa présence en pointe et la pression qu'il exerce sur Alderweireld et Dier posent du souci à ses derniers. l'attaquant s'offre des occasions, même si elles sont surtout inoffensives pour Lloris, mais il torpille des situations par sa position hors jeu à plusieurs reprises dans le match. Il disparait après une première partie de match convaincante

 

CHARDIN Jean-Christophe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fermer
Fermer