Premier League – 17ème j. | Les notes de Southampton – Arsenal (3-2)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’homme du match : Ings (8) : Quel retour ! Après plusieurs matchs manqués suite à une blessure, le n°9 a parfaitement rempli sa mission en inscrivant deux buts de la tête. Austin le remplace à la 71e et marquera le but du 3-2.

Southampton (3-4-3)

McCarthy (7) : Assez discret en première période, c’est dans le second acte qu’il a eu le plus à s’employer. Il a effectué des arrêts importants sur des frappes difficiles à négocier.

Vestergaard (6) : Fautif sur le deuxième but des Gunners (la frappe de Mkhitaryan est contrée par sa jambe), il a su en faire abstraction le reste du temps a effectué de nombreux tacles dans la surface pour stopper les élans londoniens.

Bednarek (7) : Le défenseur polonais a lui aussi été un grand artisan de la victoire de cette après-midi. Entre ballons contrés et tacles impeccables dans les pieds des attaquants d’Arsenal, les Saints lui doivent une fière chandelle.

Yoshida (6.5) : Même s’il s’est fait dépasser sur son côté lors du premier but d’Arsenal, le défenseur japonais a su rester sérieux tout au long de la rencontre, sans pour autant se lancer dans des offensives improbables.

Valery (6) : Le jeune français a eu plusieurs occasions de se montrer. Il a lancé de nombreuses attaques, mais qui n’ont jamais pu se concrétiser. Défensivement, il a rempli son rôle en contrant les centres de Monreal et Iwobi.

Targett (7) : Passeur décisif sur l’ouverture du score, le joueur anglais a réalisé un très bon match, aussi bien offensivement que défensivement. Peu inquiété par les offensives d’Arsenal, il a montré tout son potentiel lorsqu’il fallait se projeter vers l’avant.

Højbjberg (6.5) : Le capitaine a été très difficile a passer, tout comme le milieu de terrain de Southampton dans son ensemble. Il a su intercepter des ballons dangereux et a interrompu certains contres qui fonçaient au but.

Romeu (5.5) : Match en deçà de la part du milieu espagnol. Ses passes ont eu du mal a trouver de solutions et il a lui-même eu des difficultés à se montrer.

Armstrong (7) : Percutant et vif, le meneur anglais a mis ses coéquipiers dans les meilleures conditions pour faire tomber les Gunners et remporter le premier match des Saints à domicile en PL depuis le mois d’avril. Remplacé par Johnson dans le temps additionnel.

Redmond (6.5) : Passeur décisif sur le deuxième but de Ings, il a su démontrer tout son talent et a été lui aussi un architecte de cette très belle impression globale. Remplacé par Long à la 63e, qui lui aussi sera passeur décisif pour le but victorieux d’Austin.

Ings (8) : voir ci-dessus

Arsenal (3-4-3)

Leno (4) : Prendre un but de la tête, puis deux, puis trois, c’est trop. Surtout quand on est totalement fautif sur le dernier, le plus important. Sur cette action, le gardien allemand tente d’intercepter le centre mais se rend compte trop tard qu’il est trop court. Le restant de la rencontre, il a assuré les arrêts qu’il fallait mais a souvent fait frémir les supporters des Gunners lorsqu’il avait le ballon au pied.

Lichtsteiner (5) : Peu en jambes, le défenseur suisse a fait dans la sobriété, en restant très souvent en défense pour lancer Monreal sur le côté droit lors du repositionnement tactique en deuxième période. Il sera remplacé par Maitland-Niles à la 74e.

Koscielny (5.5) : Retour délicat pour le défenseur français, qui n’avait pas foulé une pelouse de PL depuis sa blessure en Ligue Europa contre l’Atlético Madrid. Il a parfois eu du mal à trouver ses repères avec ses coéquipiers et est responsable de l’ouverture du score. Sinon, il a contré de nombreux ballons et ses qualités ne sont plus à prouver. A suivre donc.

Monreal (4) :  Peu en jambes, ce n’est pas lui qui a permis aux Gunners de croire à la victoire jusqu’au bout. Ce n’est qu’après avoir transmis les ballons à Iwobi devant lui que la machine Arsenal a pu s’exprimer.

Bellerin (5) :  Le latéral a eu du mal à s’exprimer. En effet, les assauts menés par les Gunners on sont plus souvent partis de la gauche. Il s’est surtout fait mal en fin de première période et Lacazette le remplacera à la mi-temps.

Xhaka (5.5) : En grande difficulté pendant la première mi-temps, il a su se rattraper une fois repositionné dans l’axe aux côtés de Koscielny à la pause. Il a souvent servi d’avant-dernier rempart devant un Leno qu’il fallait protéger cette après-midi.

Guendouzi (7) : Une des seule satisfaction côté Arsenal. Le jeune milieu français a intercepté de nombreux ballons et a surtout pu faire parler sa qualité de passes, toutes vers l’avant.

Torreira (7) : Même constat que pour Guendouzi. Il ne s’arrête jamais, est sur tous les ballons et sais quoi en faire une fois le ballon entre ses pieds. Malheureusement, ça n’aura pas suffit aux homme d’Emery.

Mkhitaryan (6) : Alors oui, il a inscrit un doublé. Et encore, il est bien aidé par Vestergaard sur son deuxième but. Mais en dehors de ça, il a été peu reluisant, faisant souvent des mauvais choix au dernier moment.

Iwobi (7) : L’attaquant nigérian avait de l’envie et il l’a montré. Ses passes étaient justes et il a sur faire parler sa vitesse. C’est d’ailleurs de lui que part l’action qui mène au premier but des Gunners.

Aubameyang (3) : Malgré des caviars de la part des ses coéquipiers, le Gabonais a beaucoup vendangé face au but et est tombé sur un grand Mc Carthy. Il a gâché les quelques contres proposé par Arsenal, alors que c’est un de ses points forts la plupart du temps.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.