Premier League - 16ème j. | Les notes de Everton - Manchester City (1-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Silva (8,5) :  D'habitude très régulier, l'ancien monégasque a légèrement tardé à rentrer dans son match... mais on le lui pardonne mille fois au vu de sa prestation ! Milieu créateur juste dans toutes ses décisions, Bernardo Silva a su se montrer décisif pour pallier l'absence de Gundogan. Passeur pour Mahrez avant d'inscrire le 3ème but citizen, il a enflammé l'aile droite grâce à une belle complicité avec son partenaire algérien.

Everton (4-5-1) : 

Pickford (6): Bilan mitigé pour le gardien des Toffees : d'abord rassurant pour sa défense dans le jeu aérien, Pickford aurait pu mieux faire notamment sur le but de Silva.

Holgate (5): Arrière droit, défenseur central puis de nouveau arrière droit, Mason Holgate, auteur de quelques interventions décisives sur les longs ballons adverses, n'a en revanche pas toujours été précis dans ses relances.

Keane (6) : Prestation satisfaisante pour le patron de la charnière centrale d'Everton. Solide dans les airs, agressif au duel et rarement en retard, Keane n'est pas vraiment à blâmer sur les 3 buts des Skyblues.

Mina (non noté) : Sorti blessé dès la 17ème minute, le colombien est remplacé par un Seamus Coleman (8) en grande forme. Rugueux derrière et irréprochable balle au pied, l'irlandais signe de loin la meilleure prestation de son équipe.

Godfrey (3) : Si les Toffees ont pris l'eau, c'est qu'il y avait une fuite dans le toit. Ben Godfrey a été en un mot : perméable. Éliminé le long de la ligne par Silva et Jésus, le latéral gauche n'a pas non plus souhaité s'interposer entre les centres de Ryad Mahrez et la zone de but. Son apport offensif se résume en une course infructueuse sur son couloir et son match en une note : 3.

Iwobi (5,5) : Très discret, le nigérian a contribué à la solidité défensive de son couloir gauche et fait parler sa technique sur quelques percées mal récompensées. Remplacé par Joshua King (69ème).

Doucoure (6) : Très lent, comme d'habitude, le français a beaucoup couru (à son rythme). Tantôt très haut, tantôt au soutien de Keane et Holgate, il ne fait pas tout bien mais tout avec du coeur. À défaut de louer son élégance, on peut saluer les efforts de Doucoure qui n'a pas ménagé ses forces.

Davies (6) : Un match satisfaisant pour l'enfant du club, moins mobile mais souvent plus propre que l'ancien de Watford. Un travail complet au milieu de terrain, compliqué par la spectaculaire animation offensive établie par l'adversaire. Remplacé par James Rodriguez (69ème) pour un apport offensif qui ne s'est pas trop fait sentir.

Digne (4,5) : Très en jambes en début de match avec plusieurs bons centres et une frappe à l'origine de l'égalisation, l'ex-Blaugrana a coulé en deuxième période. Invisible devant comme derrière, Lucas Digne a subi la connexion Mahrez-Silva sans pouvoir se rattraper sur les phases offensives.

Sigurdsson (5) : Peu de ballons à exploiter pour le numéro 10, la faute à des lignes de passes très bien coupées. Agressif au pressing, l'islandais est resté vigilant mais a eu du mal à peser.

Richarlison (5,5) : Obligé de redescendre pour aider son équipe, le brésilien a réussi à se montrer dans un match pourtant difficile. Présente au bon endroit au bon moment, la cuisse de Richarlison reprend un bon centre du poteau pour inscrire le seul but de son équipe.

Manchester City (4-3-3) :

Ederson (5,5) : Très peu sollicité, le portier Citizen ne pouvait pas grand chose contre le but de son compatriote, mais aurait pu montrer un jeu au pied plus rassurant.

Walker (5) : Assez discret, le doyen de l'équipe laisse Digne un peu trop libre en début de match. Bien moins en vue que Cancelo, il doit se méfier de la concurrence au poste !

Dias (8) : Irréprochable défensivement, le portugais a su utiliser intelligemment le ballon, alternant passes entre les lignes et jolies transversales. De retour de blessure, il justifie pleinement sa place de titulaire indiscutable en charnière centrale.

Laporte (5) : Bien moins créatif que son partenaire, le français s'est toujours contenté de se débarrasser du ballon.

Cancelo (7) : Impossible de deviner que Cancelo jouait arrière gauche ce soir ! Partout sur le terrain, il a tenté de très nombreuses percées balle au pied, parfois au détriment de la passe. Difficile de lui reprocher son manque de retours défensifs puisqu'Iwobi ne s'est pas montré dangereux sur son aile droite.

Bernardo Silva (8,5) : voir ci-dessus

Rodri (8) : Encore indispensable dans son rôle de sentinelle, l'espagnol a organisé le jeu tout en multipliant les retours défensifs. Une belle vision du jeu et peu de déchet technique ont permis à Rodri de rendre à nouveau une très bonne copie. Remplacé par Fernandinho (91ème).

Foden (7,5) : Bon match une fois de plus pour l'étoile montante du football anglais. Impliqué offensivement et buteur à la 32ème, Foden a peut-être eu tendance à jouer un peu haut et à attendre trop avant de réagir à la perte de balle.

Mahrez (8) : Remplaçant face à Tottenham, l'ailier droit des Skyblues a prouvé ce soir son importance pour l'équipe. Irréprochable techniquement, il n'a pas eu besoin de rentrer dans la surface pour inquiéter Pickford. Jeu en 1 ou 2 touches et centres millimétrés, combinaisons presque aveugles avec Silva, l'algérien conclut ce feu d'artifice par un superbe but sur une frappe enroulée au second poteau en guise de bouquet final.

Sterling (6) : Très discret, Sterling a très bien fait ce qu'il a eu à faire, mais c'est trop peu par rapport à ce à quoi il nous a habitué. Match correct donc, sans plus, malheureusement. Remplacé par De Bruyne (80ème).

Jesus (6) : Devenu expert du dézonage, Jesus accélère le jeu par ses passes en 1 touche et ses dribbles le long de la ligne de but. Milieu relayeur et ailier, Jesus sait tout faire donc, sauf convertir ses occasions de but.