Accueil * Premier League (ANG) * Premier League – 14ème j. | Les notes de Liverpool – Everton...

Premier League – 14ème j. | Les notes de Liverpool – Everton (1-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Alisson (7) : Un arrêt exceptionnel sur la tête à bout portant d’André Gomes (21′) et une sortie millimétrée dans les pieds de Walcott (35′), Liverpool concède peu d’occasions mais son portier répond très souvent présent.

Liverpool (4-2-3-1)

Alisson (7) : Voir ci-dessus.

Alexander-Arnold (6) : En pur produit de la formation des reds, difficile de trouver un joueur qui connaît mieux la signification d’un derby que le latéral. La volonté était bien là, la justesse sur les centres un peu moins.

Gomez (6,5) : Auteur d’un sauvetage exceptionnel sur sa ligne pour épauler Alisson (21′), l’anglais a un peu été chahuté par Richarlison, mais c’est bien lui qui a le dernier mot.

Van Dijk (6,5) : Il est parfois monté haut pour mettre la pression et cela a pu créer des mésententes avec ses coéquipiers. En dehors de cela il a été bon.

Robertson (6) : Toujours autant de courses, un centre très dangereux dont n’ont pas su profiter Firmino et Mané. Un match correct.

Fabinho (6,5) : Une belle présence au milieu de terrain. Avec un milieu des reds qui a plus souffert qu’à l’accoutumée face au PSG, il a sans doute une belle carte à jouer.

Wijnaldum (5) : Comme souvent, le néerlandais est le joueur de champ de Liverpool à avoir touché le moins de ballons en 90 minutes. C’est une tendance peu flatteuse pour un milieu relayeur.

Shaqiri (6) : Le suisse a beaucoup donné en première période pour insuffler du rythme. Bien trouvé par Salah, il s’est procuré un face-à-face, mais l’a perdu devant Pickford (34′). Son influence a baissé lors du second acte et il a été remplacé par Keita (71′).

Firmino (4) : En début de match, le brésilien a connu des difficultés en ratant plusieurs transmissions. Il s’est rassuré en trouvant le cadre de Pickford (29′), sans pour autant l’inquiéter. La suite de son match fut trop insipide et cela fait maintenant deux bons mois que le brésilien n’a plus autant d’impact sur le jeu des reds. Il a logiquement cédé sa place, à Origi qui n’avait plus joué en Premier League depuis plus d’un an (84′). En une dizaine de minutes, le belge est le personnage principal d’un récit complètement fou. Tout d’abord malheureux après avoir trouvé la barre sur corner (87′), il a revêtu le costume de sauveur au terme d’une action invraisemblable. Nous sommes à la 96′, Alexander-Arnold balance un dernier ballon devant, repris par Van Dijk et une volée ratée. Tout le monde se désintéresse du ballon, mais celui-ci heurte finalement sur le dessus de la barre. Pickford l’effleure, mais ne peut empêcher le ballon de rebondir une seconde fois sur la transversale. Un seul joueur a suivi : l’ancien lillois.

Mané (5,5) : Plutôt en vue, le sénégalais aurait pu être l’homme de la rencontre, mais jamais il n’est parvenu à cadrer ses tentatives (12,’53’, 59′).

Salah (4) : Un match brouillon de la part de l’égyptien, assez loin de son but fantastique lors de cette même affiche l’an dernier. Sturridge l’a remplacé (75′).

Everton (4-2-3-1)

Pickford (3,5) : S’il a brillé devant Shaqiri pour préserver ses filets (34′), difficile de ne pas l’inculper sur le but d’Origi au bout du suspens.

Coleman (6) : Disponible, le capitaine d’Everton a souvent été le joueur ciblé pour permettre aux toffees de se relancer.

Keane (6) : Finalement peu mis en danger, il a connu une prestation très neutre.

Mina (6,5) : Un bon match de la part du garde du corps de Salah sur ce match.

Digne (6) : Malgré son placement sur le côté préférentiel de Salah et Alexander-Arnold, le latéral gauche français s’en sort dignement.

André Gomes (6) : D’une tête, il s’est procuré la meilleure occasion des visiteurs (21′). S’il est encore parfois un peu intermittent du spectacle, en continuant ainsi il devrait pouvoir définitivement mettre derrière lui son long épisode de déprime.

Gueye (5) : Everton n’a pas vraiment dominé les débats et le sénégalais n’est pas étranger à cela, il a manqué de densité ce soir.

Walcott (6,5) : Plutôt juste, l’ancien gunner aurait été passeur décisif sans le formidable arrêt d’Alisson sur la tête d’André Gomes. Il a aussi eu son occasion de but, mais n’a pu la convertir, une nouvelle fois à cause du portier des reds. Il a cédé sa place à Lookman (63′), sans doute diminué après avoir reçu un coup sur la cheville.

Sigurdsson (4) : Il a bien négocié deux ou trois ballons mais il a clairement manqué de présence pour mener le jeu de sa formation. Remplacé par Zouma (90+1′).

Bernard (4,5) : Quelques bons retours défensifs qui viennent compenser un manque de poids devant. Remplacé par Calvert-Lewin (89′)

Richarlison (6) : Il aura été un vrai poison pour la défense des reds. Sans vraiment se procurer beaucoup d’occasions, il n’a jamais cessé de provoquer ses adversaires, parfois même à la limite du fair-play.

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...