Accueil * Premier League (ANG) * Premier League – 13ème j. | Les notes de Sheffield – Man...

Premier League – 13ème j. | Les notes de Sheffield – Man United (3-3)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Mousset (7,5) : Le jeune joueur français a fait parler sa puissance pour mettre constamment en difficulté l’arrière-garde mancunienne. Très présent dans les 25 derniers mètres, il a aimanté beaucoup de ballons et s’est rendu disponible pour ses partenaires. Sa puissance lui a permis de prendre le dessus dans les duels, notamment avec Jones sur le premier but. Il a aussi inscrit un joli but sur un raid de 35 mètres où il a résisté aux défenseurs adverses. Sa sortie (68′), remplacé par McBurnie, a fait perdre de la maîtrise offensive à son équipe.

Sheffield United (3-5-2)

Moore (4,5) : Il a finalement cédé au moment où les attaquants mancuniens auront trouvé le chemin de son but. Mais, il a surtout peiné dans les sorties au-devant des attaquants adverses. A contre-temps, il ne sort pas écarter un centre facile sur le deuxième but mais sort trop vite sur le troisième but, ne pouvant revenir à temps face à Rashford.

O’Connell (6) : Plutôt régulier tout au long de la rencontre, il s’est montré très utile sur le plan défensif par sa solidité dans les duels et sa rigueur dans le placement. Il aurait même pu être décisif sur les coups de pied arrêtés offensifs, étant proche de conclure plus d’une fois.

Jagielka (5,5) : Une bonne copie pendant 70 minutes mais quand les Red Devils se sont réveillés, il a peiné. Sa fin de match est à l’image de son équipe, totalement dépassé et assez fébrile. Le reste du match est un modèle d’efficacité et de propreté dans la relance.

Basham (4,5) : Serein pendant une bonne partie de la rencontre face aux manques adverses, il a pris l’eau dans la seconde partie du match. Moins fringant physiquement, il a éprouvé les pires difficultés à contenir les assauts de la bande à Rashford. Il a accumulé retards et erreurs, notamment sur le premier but où Baldock et lui se sont percutés. Il a cédé sa place à Robinson (83′).

Stevens (6) : Sans être très dangereux sur montées offensives, il a été auteur d’une bonne prestation. Son efficacité défensive est à souligner avec un bon nombre de duels remportés.

Fleck (7) : Une première heure de grande qualité avec une agressivité dans le sens positif du terme et une volonté d’aller vers l’avant. Il a été décisif dans la surface adverse avec un but, puis il s’est mué en passeur pour Mousset. Il aurait même pu contribuer à d’autres réalisations. Sa fin de match fut un peu plus poussive face à un milieu mancunien qui a pris le dessus.

Norwood (5) : Un bon baromètre des performances de son équipe. Très efficace dans les duels en première période face à l’apathie des Red Devils, il a été submergé en seconde période par les vagues offensives adverses.

Lundstram (6) : Intenable en première période, il a donné le tournis à la défense adverse par son dynamisme et sa capacité de mouvement. Il a été très entreprenant, tentant souvent sa chance par une frappe. Mais, en seconde période, il a presque disparu des écrans et n’a plus été à la fête.

Baldock (6) : Sa première mi-temps a été un modèle sur le plan offensif. Il s’est régalé des difficultés de Williams et de Jones. Prenant constamment l’espace sur ce côté, il a délivré un nombre important de ballons dans la surface. Mais, après le repos, son apport offensif a diminué et ses limites défensives ont été criantes. Il a laissé trop d’espaces aux attaquants mancuniens et il a surtout souffert face à leur vitesse.

Mousset (7,5) : Voir ci-dessus.

McGoldrick (5,5) : Il n’a pas été toujours très en vue mais il a été souvent dangereux. Attiré par le but, il a cherché à être bien placé dans la zone de vérité et à mettre en danger De Gea. Il s’est créé quelques occasions mais il a manqué de réalisme et aurait du en mettre au moins une. Il fut plus discret en seconde période, perdant de l’influence sur le match. Il a cédé sa place à Sharp (78′).

Manchester United (3-4-2-1) puis (4-2-3-1)

De Gea (6) : Bien qu’ayant encaissé trois buts, il s’est révélé décisif pour les siens. En première période, dans le marasme collectif, il fut le seul à émerger. Il a réalisé plusieurs arrêts de grande classe pour éviter une note salée. On peut quand même regretter sa main gauche pas assez ferme sur le troisième but des Blades qui lui aurait permis d’offrir un succès aux siens.

Jones (2,5) :  Pour son retour en Premier League, il a vécu un calvaire ! Il a été mis en difficulté sur chaque action passant par son côté. En outre, il a été trop souvent pris dans son dos et pris de vitesse. Sur le premier but, comme un symbole, il se fait bouger par Mousset dans le duel, épaule contre épaule. Son entraîneur a préféré arrêter les frais après une mi-temps, le remplaçant par Lingard.

Lingard (6,5) : Une entrée qui s’est révélée précieuse. Il lui a fallu quand même plusieurs minutes pour prendre la mesure du match dans le champ de ruines des Red Devils. Mais, sa vitesse et sa capacité à prendre les espaces ont permis aux siens de trouver des espaces dans la défense des Blades.

Maguire (5,5) : Le capitaine des Red Devils n’a pas paru toujours très serein. Il a été fébrile sur le placement défensif. Sa relance a aussi été  défaillante mais il a assuré de bonnes interventions, qui ont fait de lui l’élément le plus sûr derrière.

Lindelof (5,5) : Un peu trop passif sur les actions adverses. Il a manqué d’agressivité sur certaines situations. En revanche, il a commis très peu d’erreurs avec le ballon, ce qui tranche avec quelques-uns de ses équipiers.

Williams (4,5) : Un match pénible pour lui. On retiendra que c’est lui qui a marqué le but relançant totalement sa formation. Mais, il a montré une trop grande fébrilité tout au long de la partie. Il a eu du mal à savoir quoi faire du ballon, ayant l’air trop peu sûr de lui en possession du cuir. Défensivement, il a eu énormément de difficultés à contenir Baldock, surtout dans le système à trois derrière.

Fred (4,5) : Un match terne avec un déchet très important. Il a été neutralisé très rapidement par le milieu adverse et n’aura pas réussi à jouer comme il l’entend. Sa fin de match fut un peu meilleure grâce à la baisse de régime du milieu des Blades.

Pereira (4) : Le milieu brésilien a éprouvé les pires difficultés dans les duels. Trop peu agressif, il a eu du mal à faire avancer le bloc de son équipe face à la pression adverse. Greenwood l’a remplacé (73′).

Wan-Bissaka (5,5) : Il a montré une bonne solidité défensive étant plus efficace à contenir les montées adverses que ses partenaires de la défense. Son plus gros défaut fut sans doute son utilisation du ballon. Il a eu un déchet technique bien trop important.

Rashford (7) : Il a réalisé 30 minutes de haut niveau après avoir été quasiment inexistant le reste du temps. Il a semblé d’abord emprunté dans une équipe qui ne pouvait être dangereuse offensivement. Mais, ensuite, il a pris le jeu en main. Présent partout sur le front de l’attaque, à gauche, à droite comme dans l’axe, il s’est mué en passeur puis en buteur et a parfaitement exploité les espaces laissés par la défense des Blades grâce à une bonne lecture du jeu.

James (5,5) : Comme nombre de ses partenaires, s’il avait fallu analyser uniquement sa première heure de match, le résultat ne serait pas fameux. Mais, sur la dernière demi-heure, il a retrouvé ses qualités de vitesse et a mis au supplice la défense de Sheffield même si son utilisation de la balle ne fut pas toujours judicieuse.

Martial (5) : Un match décevant pour le Français. Après une première période cataclysmique pour son équipe où il fut auteur du seul tir des Red Devils, il a connu une seconde période un peu plus enthousiasmante avec plus de ballons touchés et plus de possibilités avec plus d’actions mancuniennes. Mais, contrairement à ses partenaires, il fut trop peu mis en évidence devant les cages de Moore. Tuanzebe a pris sa place (85′).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...