Accueil * Premier League (ANG) * Premier League – 10ème j. | Les notes de Man City –...

Premier League – 10ème j. | Les notes de Man City – Aston Villa (3-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Sterling (8) : Sa vitesse a fait trembler les murs de la défense adverse avant de les écrouler. Bon nombre d’actions des Citizens sont parties de son côté, où sa vitesse et sa qualité technique ont fait des malheurs, Guilbert peut en témoigner. C’est lui qui déverrouille la rencontre en ouvrant le score (46′) prenant encore de vitesse l’arrière-garde des Villans. Aguero a pris sa place (76′).

Manchester City (4-3-3)

Ederson (6,5) : Un bon match du portier auriverde qui a réalisé des arrêts importants sur les rares situations adverses avec notamment un duel gagné face à Douglas Luiz en première période. Sa qualité de relance a encore été à l’honneur puisque le premier but de City vient d’un de ses dégagements précis.

Mendy (6,5) : Le latéral français a réalisé une bonne prestation, notamment sur le plan offensif. Assez tranquille défensivement avec peu de danger à écarter, il a bien utilisé le côté gauche, combinant avec Sterling ou débordant en personne. Son déchet, certes minime, l’a parfois empêché de trouver la différence. Angelino a pris sa place (73′).

Fernandinho (5,5) : Quelques approximations défensives mais peu de frayeurs pendant la quasi totalité de la rencontre face à une faible opposition. Cependant, il a trouvé le moyen de se faire exclure pour un deuxième carton jaune, et ce à 3-0, à 70 mètres de ses buts. Regrettable.

Stones (6) : Un match plutôt tranquille devant une attaque des Villans bien muselée. Toutefois, il s’est rendu coupable de quelques erreurs de placement en début et en fin de match. Ainsi, il s’est fait prendre plusieurs fois dans son dos, sans conséquence.

Cancelo (6) : Il a été auteur de montées très tranchantes qui ont donné de nouvelles solutions à ses attaquants. Toutefois, il a eu quelques absences sur le plan défensif et il a fait preuve d’un certain laxisme en laissant trop d’espaces dans son dos.

D.Silva (7) : Un petit but manque à sa prestation. Il a réalisé de grandes différences grâce à ses qualités de dribble et de déplacement qui lui ont permis de facilement éliminer ses vis-à-vis mais il a manqué de précision dans la finition, et ce, plus d’une fois.

Gundogan (6,5) : Plein de maîtrise et d’intelligence, il a pris la mesure du milieu des Villans en étant très propre dans la passe et en couvrant bien le terrain. Même s’il a parfois été bougé dans les duels, il a conservé la même rigueur dans son jeu tout au long de la partie.

De Bruyne (7) : Propre et précise, sa qualité de passe a encore fait merveille au sein du bloc très regroupé d’Aston Villa. Il a créé le déséquilibre dans la défense des Villans notamment avec ses centres, dont l’un s’est même transformé en but (65′). Foden a pris sa place (76′).

Sterling (8) : Voir ci-dessus.

Jesus (6) : Toujours très influent, il a œuvré activement aux actions des Citizens, parfois à la finition mais aussi en tant que maillon de l’avancée collective. Néanmoins, il a pêché dans le réalisme, ne réussissant pas à marquer malgré de nombreuses situations intéressantes.

B.Silva (7) : Il s’est faufilé dans la défense de Villa comme une anguille. Il a délivré une très bonne copie, usant la la défense par ses appels, ses passes et sa vision du jeu. Il lui a manqué un peu de réalisme dans la surface pour bonifier encore sa prestation.

Aston Villa (4-1-4-1)

Heaton (4,5) : Il a été peu mis en valeur dans ce match. Il a cédé trois fois et n’a pas semblé en mesure de pouvoir stopper un grand nombre de tirs adverses. Il n’a pas brillé par ses sorties, souvent hasardeuses.

Targett (4) : Il a manqué d’agressivité sur le porteur de balle, étant souvent trop loin de ses adversaires. Cela a laissé une grande liberté à Bernardo Silva, notamment, qui a pu facilement trouver ses partenaires d’attaque.

Mings (6) : Il a sauvé les meubles ! Il a réalisé un grand nombre d’interventions, souvent de grande qualité pour sauver son équipe d’une correction. Malgré quelques approximations, il a été très solide dans les duels et a même endossé le costume de pompier, sauvant trois fois son équipe devant sa ligne de but.

Engels (4,5) : Si sa première période a été correcte et solide, la seconde fut assez périlleuse. Il a été maladroit dans ses interventions, commettant trop d’erreurs dans le placement, le marquage et il a même failli offrir un but à Jesus.

Guilbert (3) : Un calvaire ! Le Français n’a pas tenu la comparaison avec Sterling et a peiné face aux accélérations de l’Anglais. Souvent en retard sur ses interventions, il s’est rendu coupable d’approximations et d’erreurs de marquage manifestes.

Nakamba (5) : Sa puissance et sa capacité à remonter le ballon en ont fait un pion essentiel de son équipe en début de rencontre, notamment pour faire la liaison entre défense et attaque. Mais, au fur et à mesure du match, son influence a été plus limitée.

Grealish (4,5) : Le capitaine des Villans a subi ce match dès le coup d’envoi. Il n’a pas été capable d’exister offensivement et a beaucoup défendu. Il a été assez généreux dans cet exercice néanmoins. El Ghazi l’a remplacé (83′).

Douglas Luiz (5) : Il a brillé un temps mais il a fini par payer la mainmise mancunienne sur le match. Le début de partie l’a mis en valeur, il s’est montré très entreprenant sur les contres de son équipe, passant proche de piéger les Citizens. Mais, le manque de ballon l’a obligé à se concentrer sur les tâches défensives, dans lesquelles il s’est plutôt bien débrouillé.

McGinn (4,5) : Il fut le leader d’attaque de la première demi-heure, celle qui fut le plus favorable à son équipe. Ses courses en profondeur et ses frappes lointaines ont été intéressantes. Mais, après le manque de munitions l’a éteint instantanément.

Trezeguet (3) : Il n’a pas bien exploité les rares ballons qu’il a eu à sa disposition en première période, ralentissant le jeu et faisant peu de différences. En fin de match, il s’est distingué par une bonne frappe, seule éclaircie de sa rencontre.

Wesley (2,5) : Sevré de ballons, le Brésilien n’a pas vraiment existé sur la pelouse cet après-midi. Ses seules situations il les a obtenues dès le début de match prenant l’espace et servant de point d’appui. Mais, peu à peu, il a disparu des radars et a subi la domination écrasante des Citizens. Remplacé par Davis (71′).

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...