Premier League - 10ème j. | Les notes de Chelsea - Tottenham (0-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Ndombélé (6,5) :

En ballotage favorable face aux milieux de Chelsea, le joueur formé à l’OL a fait parler sa puissance athlétique pour conserver intelligemment le ballon et le remonter sans soucis. Remplacé par Lo Celso à la 65e.

 

Chelsea (4-3-3) :

Mendy (6) : Continuant sur sa lancée depuis son arrivée à Stamford Bridge, le gardien qui évoluait à Rennes la saison passée a été irréprochable sur chacune des tentatives adverses.

Chilwell (6) : Sa présence sur le côté gauche a apporté de la sérénité pour le reste de sa défense. En effet, il a contenu Son assez loin de ses cages, tout en gérant bien les quelques montées de Sissoko qui n’étaient pas fringantes.

Zouma (5,5) : Son sens de l’anticipation lui a permis de subtiliser des ballons en coupant des passes mal ajustées de la part de ses adversaires. Avec Thiago Silva, il a su maintenir Kane hors de position de pouvoir frapper.

Silva (6) : Il était le patron de la défense du PSG lorsqu’il évoluait encore en France, il l’est aussi devenu naturellement une fois arrivé en Angleterre. Il a remporté une grande partie de ces duels, qu’ils soient aériens ou non.

James (5,5) : Le jeune issu du centre de formation des Blues a eu une forte activité sur son côté droit, ce qui lui permit, entre autre, de mettre Bergwijn sous pression pour que celui-ci soit moins juste techniquement.

Kanté (6) : Comme à son habitude, le français a été celui qui a dû s’occuper de créer le lien entre sa défense et ses coéquipiers d’attaque. Il a été précieux en ce qui concernait la récupération du ballon au niveau du rond central notamment.

Kovačić (5,5) : A l’instar de Kanté, le croate a lui aussi servi à regagner des ballons, mais en plus de cela les a remontés en utilisant à bon escient son physique.

Mount (6) : Remuant et déterminé pour trouver la faille dans l’arrière-garde mise en place par Mourinho, le jeune anglais s’est démultiplié pour se mettre en de bonnes positions pour recevoir le ballon. Lorsque cela était le cas, il prit un malin plaisir à éliminer Sissoko avant de transmettre à un partenaire.

Werner (4) : Il pensait avoir fait le geste parfait à la 11e minute en trompant Lloris, mais c’était sans conter sur la vigilance de l’arbitre de touche qui signala son hors-jeu. Remplacé par Pulisić à la 74e.

Abraham (4) : Transparent sur le front de l’attaque, il a eu des difficultés à exister au sein d’une défense adverse qui faisait bien attention à ses moindres déplacements. Remplacé par Giroud à la 79e.

Ziyech (4,5) : Lui aussi a été très rarement trouvé, mais on l’a senti en-dedans puisqu’il manquait bien trop de passes auxquelles il nous avait habitué à les réussir sans soucis. Remplacé par Havertz à la 83e.

 

Tottenham (4-2-3-1) :

Lloris (6) : Tout comme son homologue sénégalais du côté de Chelsea, le champion du monde français est resté calme et attentif afin de repousser les rares frappes adverses.

Reguilón (6) : En profitant des replis défensifs un peu trop lents de Kovačić et surtout Ziyech, l’international espagnol a pu s’engouffrer dans le dos de ces deux joueurs. En défense, il a mis en échec le talentueux marocain qui était donc loin de ses standards habituels.

Dier (6) : Bien aidé par son latéral gauche, Dier n’eut que très peu de travail, si ce n’est celui de rester à l’affût pour contrôler au maximum le buteur anglais adverse.

Rodon (6) : Le jeune gallois de 23 ans a réalisé un match de bon niveau en ne laissant aucune chance à Abraham d’exister dans sa surface.

Aurier (6) : Attentif en phase défensive, l’ancien parisien a su être opportun ce soir en tentant sa chance à deux reprises. Il n’hésita pas à proposer ses services dans le camp des Blues pour combiner avec Son en particulier.

Hojbjerg (6) : Sa capacité à trouver ses partenaires dans la profondeur pour déclencher des contre-attaques fulgurantes a clairement été démontrée lors de cette rencontre. Sa justesse technique lui a beaucoup servi pour casser les lignes adverses en trouvant des coéquipiers démarqués.

Ndombélé (6,5) : Voir ci-dessus.

Sissoko (4) : En manque de créativité dans l’entrejeu, le milieu de terrain français a perdu des ballons qui paraissaient pourtant simples à donner. Il a été trop simple pour son vis-à-vis de se débarrasser de lui, tout cela en mettant un minimum de vitesse dans les passes.

Son (5,5) : Stratosphérique depuis le début de la saison, le numéro 7 des Spurs a encore été l’élément offensif le plus en vue ce soir avec des déplacements dans l’ensemble de la moitié de terrain adverse. Il n’a en revanche pas pu s’exprimer car il n’a jamais pu s’approcher de la surface de Mendy.

Kane (5) : Obligé de jouer en remise ce soir tant il a eu du mal à se défaire du marquage, l’attaquant anglais n’aura donc pas été aussi flamboyant que ce qu’il nous propose depuis plusieurs matches déjà.

Bergwijn (4,5) : Énormément de courses à son actif, mais en ce qui concerne les transmissions, ce fut tout de même plus compliqué pour le néerlandais. Trop de pertes de balle pour l’ancien du PSV. Remplacé par Davies à la 89e.

Romain Caballero.